Lettre de Salvatore Piracci à Angelo

Lettre du commandant Salvatore Piracci

à son ami Angelo

Mon cher ami,

comme je te l’avais dit, j’ai quitté le pays. Cette femme du Vittoria m’a ouvert les yeux. Faire ce que je faisais, empêcher des hommes ruinés et fatigués de fuir vers un avenir meilleur, les condamner à une mort lente et douloureuse dans leur pays de misère n’était pas une bonne chose. Un homme ne devrait pas avoir ce pouvoir de vie et de mort sur d’autres. Maintenant tu connais la raison de mon départ. J’aurais aimé que nous en discutions devant des arancini comme nous avions l’habitude de le faire mais, comme tu l’as sûrement deviné, je ne pense pas revenir à Catane. Pas pour le moment du moins. D’ailleurs, je ne sais exactement où je suis non plus, mais j’ai entendu de hommes parler d’une ville nommée Al-Zuwarah. Je dois maintenant partir, et je te dis adieu mon ami.

Salvatore.


source image


Un commentaire pour “Lettre de Salvatore Piracci à Angelo”

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.