Question à Laurent Gaudé

hh

Les chapitres s’alternent en suivant les deux personnes. On suit le commandant Piracci à distance car on parle de lui à la troisième personne du singulier alors que Soleiman parle toujours à la première personne. On se sent plus proche du jeune homme que du commandant. Pourquoi ce choix d’écarter plus ou moins le commandant du lecteur ?

Source image


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.