Mar 5 2011

Abécédaireldorado

Publié par elodieg1eldorado dans Abécédaire, Relier      

Arme

Barque

Collier

Destin

Eldorado

Frontière

Géopolitique

Humanisme

Immensité

Jamal

Kilomètres

Libye

Mort

Nourrisson

Objectif

Piracci

Questionnement

Regard

Soleiman

Trafic

Unis

Vittoria

W(le w renversé en italien signifie « le contraire »)

Xénophile

Yeux

Al – Zuwarah

 

Source : http://a21.idata.over-blog.com/3/26/43/69/6272981.jpg


Mar 5 2011

La barrière de Ceuta

Publié par iroiseldorado dans Actualités, Géographie, Informer      

A découvrir :


un reportage de France 24


sur les enclaves espagnoles de CEUTA et MELILLA

hj

k

http://www.dailymotion.com/video/x3423d

« D’un coté, l’Afrique, de l’autre l’Europe… des kilomètres de grillages réhaussés de barbelés sur 6 mètres de haut, séparent le Maroc de l’Espagne… une frontière aux allures de forteresse que des immigrés tentent de franchir au péril de leur vie. »


Mar 5 2011

Parcours des personnages

Publié par Manon.R dans Géographie, Informer      


Mar 5 2011

Une nouvelle couverture

Publié par Camille dans Couverture, Créer      

J‘ai choisi de faire la couverture du livre Eldorado de façon différente.

En effet le fond du dessin est une carte du monde, on distingue notamment l’Afrique avec la Lybie et l’Europe avec l’Italie. Deux pays qui ont des rôles importants tout au long du livre.

La couleur rouge peut être celle du sang, des drames que connaissent ces migrants aux cours des traversées vers ce qu’ils pensent être « l’Eldorado« .

Au premier plan un bateau bondé de personnes, qui représentent les immigrants. J’ai choisi de les laisser blancs, car cette couleur représente la liberté , et c’est ce que ces derniers cherchent à acquérir en fuyant leur pays d’origine. Leur visage n’est pas dessiné ,comme si ils n’avaient pas d’identité. En effet sur les embarcations, personne ne se connaît , tout le monde est différent mais tous cherchent à atteindre le même but : l’Europe .

Le tout est entouré de bleu, représentant la mer , partout autour d’eux, comme s’ils ne pouvaient s’en défaire, et comme si la totalité de l’histoire tournait sans cesse autour de ce même océan .


Mar 5 2011

Un voyage initiatique 5

Publié par Eléanor dans Réflexions      

Nicolas de Stael

iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiNous pouvons dire que ce roman est bien un voyage initiatique. En effet, chaque personnage en sortira complètement changé, transformé après de nombreuses épreuves. Ainsi, au début du roman, le commandant Salvatore Piracci est un homme certes un peu usé, mais vivant sa vie tranquillement, faisant son métier sans trop se poser de questions, même s’il a perdu la passion de ses jeunes années. Mais la rencontre avec la femme du Vittoria marquera un tournant décisif de son existence. Après de nombreuses épreuves et rencontres, il en ressortira presque métamorphosé, passant du statut de commandant veillant à ne pas laisser passer les émigrés à celui de clandestin sans réelle identité. De même, Soleiman, jeune homme plein de vie, laissera beaucoup de lui-même sur le chemin : son frère rongé par la maladie, son village d’origine, même le collier de perles vertes donné par son frère, et comme il le dit lui-même une partie de son identité. Cependant après avoir passé la frontière, sauvant en dépit de tout Boubakar, il est un nouvel homme qui sera prêt à affronter la vie. Finalement, chacun de ces hommes aura grandi pour devenir meilleur, ce qui est le propre du voyage initiatique.



Mar 5 2011

Déclaration de vol

Publié par pierre dans Créer, Documents      

?

Je soussigné Ahmed né le 03  mars 1960 à Zelfana et demeurant dans une ferme à côté d’un champ, à côté de Zelfana, m’être fait voler au moins 1900 dinards moi j’vous dis et encore je suis loin d’la réalité, à Ghardaïa par un satané voyageur à qui j’ai parlé tout au long du trajet sur le car. Au début je pensais qu’il était sympa mais en vrai c’est un voyageur louche, Gardez le à l’oeil ! Conseil d’ami.

source image


Mar 5 2011

Un nouveau titre

Publié par Léna F dans Appellation, Créer      

On peut penser que Sur la route du paradis est un titre adapté au roman de Laurent Gaudé qui lui, l’a nommé Eldorado. En effet, l’histoire traite de l’exil de deux hommes Soleiman et Salvatore Piracci. On les suit sur la route qui les mène à leur rêve, leur paradis personnel, malgré les embûches que posent les trafiquants d’âmes et qui font des immigrés leur commerce. Ainsi Piracci souhaite devenir un vrai humaniste. Déçu par son travail de garde-côte, il croyait sauver des vies en secourant des bateaux de clandestins mais réalise que de briser leurs rêves et renvoyer les immigrants dans leur pays est peut être plus cruel pour eux que la mort. Son métier ne lui plaît plus , rien ne le retient ; il décide alors de tout quitter et de partir vers la Libye.

Quant à Soleiman, son ambition est d’atteindre l’Europe pour une vie meilleure et pour honorer son frère Jamal. De plus, c’est le récit d’un voyage de toute une vie entre l’Europe et l’Afrique, mélange de rencontres et d’histoires avec pour point commun : accéder au paradis. Cependant, atteindre le paradis reste un rêve. Tout le monde ne peut pas le réaliser, beaucoup échouent et restent sur la route. Il est donc juste de dire que Sur la route du paradis est un titre judicieux pour ce livre.


Mar 5 2011

Question

Publié par Camille dans Questions à Laurent Gaudé      

Comment avez-vous travaillé l’oralisation du livre ?

la mer

Comment avez-vous choisi la structure des phrases ?

Source de l’image


Mar 5 2011

Question

Publié par Manon.R dans Questions à Laurent Gaudé      

? Les histoires d’émigration  ont lieu à différents endroits dans le monde . Pourquoi  avez-vous choisi que l’histoire se déroule spécialement dans ces régions là ?