Une nouvelle couverture

J‘ai choisi de faire la couverture du livre Eldorado de façon différente.

En effet le fond du dessin est une carte du monde, on distingue notamment l’Afrique avec la Lybie et l’Europe avec l’Italie. Deux pays qui ont des rôles importants tout au long du livre.

La couleur rouge peut être celle du sang, des drames que connaissent ces migrants aux cours des traversées vers ce qu’ils pensent être « l’Eldorado« .

Au premier plan un bateau bondé de personnes, qui représentent les immigrants. J’ai choisi de les laisser blancs, car cette couleur représente la liberté , et c’est ce que ces derniers cherchent à acquérir en fuyant leur pays d’origine. Leur visage n’est pas dessiné ,comme si ils n’avaient pas d’identité. En effet sur les embarcations, personne ne se connaît , tout le monde est différent mais tous cherchent à atteindre le même but : l’Europe .

Le tout est entouré de bleu, représentant la mer , partout autour d’eux, comme s’ils ne pouvaient s’en défaire, et comme si la totalité de l’histoire tournait sans cesse autour de ce même océan .


Un commentaire pour “Une nouvelle couverture”

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.