Feb 23 2011

Épitaphes

Publié par Mathilde dans Créer, Epitaphes, Poème      

nnnnn

Sur la tombe

de Jamal et de Soleiman


hhhh

Toi mon aîné,

Toi que je n’ai jamais cessé d’aimer,

Tu m’as laissé

Désemparé

Sur le bord de ce sentier,

Avec un étranger.

Mais tu as été obligé,

De me quitter,

Car elle t’avait trouvé,

Et elle ne voulait

Plus, te lâcher.

Elle, cette satanée,

Elle, cette saleté,

Mais je ne t’en veux pas.

Car c’est elle,

Et non toi

Qui nous a obligés

A nous séparer.

Alors même si c’est contre ton gré,

Je t’aime et je ne cesserai

Jamais,

De t’aimer.



Feb 21 2011

Massambalo

Publié par Maria dans Créer, Le poème de Massambalo, Poème      

hh

Noir c’est leur couleur,

La guerre chez eux ce n’est pas une rumeur,

Mais existe-t-il une guerre rimant avec bonheur ?

L’Europe , c’est au fond de leur cœur.


Ils rêvent tous d’une vie meilleure,

Mais pour ça il faut aller ailleurs,

Un pas à franchir,

Pour voir réapparaître leurs sourires.


Des milliers de kilomètres,

C’est ce qu’ils traversent.

Ils risquent leur vie

Pour espérer que celle-ci un jour soit embellie.


On me surnomme Massambalo,

Mais Dieu je trouve ça plus beau.

J’ai leurs vies entre mes mains,

S’ils croisent mon chemin.


Mes ombres : mes moitiés :

Plus besoin de ramer,

Ni de franchir les barbelés,

Avec cette souffrance inespérée.


Ils m’offrent un présent,

Et me voilà content.

Et grâce à leurs cadeaux,

Ils atteindront l’Eldorado.


Je veillerai sur eux,

Ils seront désormais deux.

Ils pourront avancer avec rage,

Le cœur gonflé de courage.

hh

lien de la photo


Feb 17 2011

Poème de Massambalo

Publié par Nicolas.G dans Créer, Le poème de Massambalo, Poème      

kkkkk

Massambalo

jjjj

Toi, sillonnant le monde


Toi, caché sous les ombres


Veillant sur les voyageurs


A l’esprit pur et sans peur


Vous accorde sa bénédiction


En échange d’un simple don


Malgré les batailles multiples


Vous protégera durant votre périple

iiiiiii

Vers de nouveau horizons

kjj



Feb 12 2011

Le poème de Massambalo

Publié par clement dans Créer, Le poème de Massambalo, Poème      

Toi qui viens d’un pays où les hommes sont noirs,

Tu as choisi l’Europe comme terre d’espoir.

Tu pensais enfin trouver altruisme et tolérance.

Mais tu as découvert surtout l’indifférence.

Et parfois même pire, la haine et l’ostracisme,

Avec des règlements qui s’approchent du racisme.

Moi qui suis né dans un pays où les hommes sont blancs,

je sais que les aspects ne sont que faux semblants.

La couleur de peau ne dit pas qui vous êtes.

Comme un chien que l’on jetterait par la portière,

On veut te reconduire par delà les frontières.

Qu’importe tes malheurs, qu’importe ton errance,

On applique la loi dans son incohérence.

Pourtant il est encore des hommes, des femmes

Qui refusent des actes aussi infâmes.

L’espoir n’est donc pas mort…



Feb 4 2011

Poème

Publié par Fiona dans Créer, Le poème de Massambalo, Poème      

Ici, il n’y a rien,

Ici des vies sont brisées,

Ici, des gens sont traités comme des chiens,

Ici, des gens viennent piller, voler.

Ici, il n’y a jamais personne dans la chaleur étouffante du désert

Et l’immensité de la mer.

Ici, dans quelques années,

Un hôtel sera construit, probablement par des étrangers.

Ici, des gens vont se baigner,

Ici, des gens vont s’amuser.

Ici des gens vont fouler terre souillée, où du sang a coulé.

Mais cela,

Ils ne le sauront pas.

Sans deviner ce qu’il s’est passé,

Ici, il y a quelques années.



Jan 26 2011

Poème – Salvatore Piracci

Publié par JulieL. dans Créer, Poème      


Il s’appelle Salvatore

C’est maintenant un homme âgé

Un homme important

Qui est commandant

Sa vie était calme

Jusqu’à ce qu’il eut revu cette femme

Avec ce visage émacié

Qui venue en toute amitié

Eut réussi à le bouleverser

Pour qu’elle puisse retrouver sa liberté

Ses pensées

Il fallait pour elle se venger .

Elle lui demanda un service …

Sans se demander si ça pouvait être le moment propice

Lui, choqué, savait qu’il ne pourrait protester

Ou lui faire changer d’idées

C’était inscrit ,

,

dans ses pensées ,

Gravé .

Je vais le tuer .