Feb 10 2011

Interview de Boubakar

Publié par Nicolas D. dans Créer, Rencontre - interview Personnage      


http://referentiel.nouvelobs.com/file/20051005.OBS5206.jpg

Source

De longues années se sont écoulées depuis que Soleiman a franchi la frontière de l’Espagne. Un journaliste-reporter, poussé par la curiosité,  a décidé d’interviewer Boubakar, l’homme qui a erré pendant sept ans en Afrique, en quête de son Eldorado. Il lui a posé quelques questions.

Bonjour, je suis journaliste-reporter, je vous ai contacté au téléphone il y a quelques jours pour vous poser quelques questions concernant votre périple qui remonte il y a quelques années. Ne vous en faites pas, ça ne sera pas long.

Aucun problème! Allez-y, je vous écoute.

Combien de temps avez-vous été le compagnon de Soleiman durant votre périple ?

Nous avons parcouru notre long voyage ensemble pendant environ huit mois.

Laquelle des étapes que vous avez endurées a été la plus difficile, selon vous ?

Quand j’avais déjà traversé la brèche du grillage qui séparait le monde de la misère du continent de mes rêves, les policiers espagnols ont frappé Soleiman à coups de matraques. À ce moment-là, je le tenais de toutes mes forces pour ne pas les laisser le tabasser encore plus longtemps. Cette période a été très douloureuse et difficile à la fois. Si je l’avais lâché, j’aurais brisé son rêve de rejoindre l’Eldorado et cela, de toute ma vie, jamais je n’aurais pu accepter d’avoir une mort sur la conscience.

Auriez-vous réussi tout seul sans l’aide de Soleiman ?

Je pense que jamais je n’aurais pu réussir à aller au bout du chemin de l’Eldorado sans l’aide de Soleiman. Il m’ a sauvé ma pauvre vie lorsque j’étais accroché aux barbelés sans parvenir à m’en défaire. Après ça, je lui dois la vie.De plus, ma jambe abîmée me faisait déjà défaut. Tout au long de mon voyage, le dieu des émigrés, Massambalo, a veillé sur moi et m’a récompensé en m’offrant mon rêve, l’Eldorado.

Avez-vous revu Soleiman après avoir accompli votre objectif ?

Je ne l’ai plus revu depuis que nous nous sommes dit adieu, il y a trois ans environ. Chacun doit à présent parcourir son propre chemin tout seul. Chacun doit affronter sa destinée seul.

Je vous remercie infiniment de m’avoir répondu à toutes mes questions. Au revoir!



Feb 1 2011

Rencontre-Interview- Femme d’Al-Zuwarah 3

Publié par Théo dans Créer, Rencontre - interview Personnage      

T.M– Une autre question… Avait-vous un quelconque rapport avec l’incident de La Vittoria ?

????– Tout ce que je peux vous dire c’est que je n’en suis pas le responsable direct…

T.M-… Et, qu’en est-il de ce mystérieux passeur que vous aviez recruté et que vous n’avez jamais revu ?

????– Ah, ne m’en parlez pas ! Dès que j’ai constaté sa disparition, j’ai aussitôt envoyé une équipe sur ses traces !

T.M– Ah, une équipe de recherche ?

????– Pas vraiment…

T.M– N’en dites pas plus, j’ai compris… Et vous l’avez trouvé ?

????– Non…

T.M– Bizarre, une femme de votre importance qui n’est pas capable de retrouver un homme seul…

????– C’est justement parce qu’il est seul que je n’ai pas pu le retrouver, imbécile !!

T.M– D’accord, d’accord, ne vous énervez pas…

????– Tirez-vous ! Et si je vous revois, vous verrez de quoi sont capables mes équipes de « recherche » !

Comprenant qu’il est temps pour moi de disparaître, je prends mon calepin et je pars en trottinant, heureux de sortir de cette pièce à l’odeur plus que désagréable.





Feb 1 2011

Rencontre-Interview- Femme d’Al-Zuwarah 2

Publié par Théo dans Créer, Rencontre - interview Personnage      

T.M– Euh, c’est bon, je vous crois… Certes, votre « travail » vous rapporte énormément d’argent, mais qu’en est-il du côté moral et éthique de la chose ? Vous envoyez pertinemment des gens à la mort tout de même ! Pourquoi faites-vous cela ?

????– Pour une seule et unique raison : l’argent! Je pense que vous, Européen, ne vous rendez pas bien compte de la valeur de l’argent ici : pour vous un billet c’est un billet, mais pour nous, un billet, c’est de la nourriture, de l’eau, de la vie!

T.M– Excusez-moi, mais vous, vous êtes énormément riche !!

????– Oui, en effet. Mais moi aussi, quand j’ai débuté ce métier, je n’avais rien et je subsistais au jour le jour… En fait, j’ai débuté en tant que passeur, puis, j’ai monté quelques bonnes combines qui m’ont permis de prendre des associés. A partir de là, les affaires sont allées croissantes, et l’argent rentrait vite et…

T.M– Mais pourquoi ne pas avoir arrêté à ce moment ?

????– Parce que il est extrêmement difficile de résister à l’appât du gain ! Qui n’a pas connu l’appât du gain ne peut savoir de quoi je parle !… Il y a une autre raison…

T.M– Laquelle ?

????– Vous vous doutez que ma richesse fait énormément de jaloux, et que mon… « activité » ne m’a pas fait que des amis… Si jamais j’arrêtais, ils prendraient cela comme un signe de faiblesse, et frapperaient aussitôt.

T.M– Je vois… vous vous êtes fait emprisonnée par votre « métier »…

????– Si c’est cela la prison, je veux bien être condamnée à perpétuité !


Feb 1 2011

Rencontre-Interview- Femme d’Al-Zuwarah 1

Publié par Théo dans Créer, Rencontre - interview Personnage      

Moi, Théo Milin, j’ai réussi à retrouver cette grosse femme mystérieuse et riche, grand patron des passeurs. Elle a accepté de répondre à mes questions… mais sans me donner son nom et à condition que je ne prenne pas de photo. « Raison professionnelle », elle m’a dit…

T.M– Bien, pour commencer, pourriez-vous vous présenter rapidement à nos lecteurs ?

????– Mais bien entendu. Je suis la personne la plus influente d’Al-Zuwarah, et pour cause ! En effet, je suis à la tête d’un des plus grands réseaux d’immigration clandestine du monde ! Je suis intelligente, sinon, laissez-moi vous dire qu’il y a un bon bout de temps que je ne serais plus de ce monde…Physiquement, ce n’est pas ça, mais vous seriez étonné de savoir à quel point l’argent peut être un puissant aphrodisiaque !


Jan 19 2011

Rencontre – interview d’Angelo

Publié par Hervé dans Créer, Rencontre - interview Personnage      

(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)