Feb 21 2011

Histoire – L’eldorado

Publié par lucie dans Histoire, Informer      

l‘Eldorado :

L’eldorado, de l’espagnol « el dorado » : le doré, est un mythe. On le situe au nord de l’Amérique du sud. Cet endroit est supposé regorger d’or. L’eldorado représente donc un pays de rêves et de délices. Ce mythe aura alimenté sur plus de 4 siècles une course au trésor. Bien sur, le lieu de ce mythe varie plus ou moins selon les époques et les auteurs qui ont repris ce sujet. Ainsi, les conquistadors situent l’eldorado entre le fleuve Orénoque et l’Amazonie. Pour d’autres, l’Eldorado se trouve dans un lac au Pérou ou même en Guyane…

De nos jours, le terme « eldorado » a évolué. Il désigne maintenant l’idéal d’un pays où l’on peu s’enrichir facilement et où la vie est très agréable.

Source internet

Source internet

Source image


Feb 4 2011

Histoire – Qu’est-ce que l’Eldorado ?

Publié par Maria dans Histoire, Informer      

Lien de la photo

L’Eldorado vient de l’espagnol «El dorado» qui signifie «le doré». En effet l’Eldorado est une région mythique d’Amérique du Sud supposée regorger d’or. Ce mythe est apparu dans la région de Bogota (Colombie) en 1536. Les conquistadors Espagnols ont envahi cette région en espérant y trouver de l’or comme il était raconté dans certains récits de voyage. Les conquistadors n’ont pas trouvé l’Eldorado mais ils ont arraché aux Incas des quantités d’or. Le mythe ne s’est vraiment éteint qu’au XIXe siècle avec les expéditions scientifiques .

En littérature , Voltaire dans «Candide» utilise cette région «L’Eldorado» dans deux de ses chapitres. Ce passage, à travers cet univers irréel , lui permet d’exposer les idéaux des philosophes des Lumières .

Maintenant le mot « Eldorado » après avoir été un nom propre est devenu un nom commun masculin qui signifie : « Pays chimérique où l’on a tout en abondance et où la vie est facile ». Phrase qui résume bien le rêve des immigrants pour l’Europe et dont parle le livre Eldorado de Laurent Gaudé .


Jan 27 2011

Histoire – Eldorado

Publié par angela dans Histoire, Informer      

ELDORADO

A travers « Eldorado », Laurent Gaudé cherche à démontrer l’inefficacité des frontières face à la volonté humaine mais l’impuissance de cette dernière face à la misère, la cupidité et l’égocentrisme. Les hommes ne sont pour lui beaux que par « les décisions qu’ils prennent » et nous le démontre en nous montrant ce que peuvent accomplir les hommes pour réaliser leurs rêves et à quel destin sont-ils voués s’ils n’espèrent plus rien. Il compare l’Europe, ce continent inatteignable pour des milliers d’immigrants, à l’Eldorado, ce monde utopique où l’or coule à flots et où la vie passe comme une caresse. A travers cette comparaison, il nous montre que de tout temps, il y a toujours eu des hommes qui rêvaient d’un monde meilleur et qu’il y en aura toujours…

« L’Eldorado, commandant. Ils l’avaient au fond des yeux. (…) En cela, ils ont été plus riches que vous et moi. »

« Oui, c’est cela qu’il murmura à la poussière. Que l’Eldorado était là. Et qu’il n’était pas de mer que l’homme ne puisse traverser. »



source image