Feb 6 2011

Lieu – Lampedusa

Publié par Antoine dans Lieu, Sélectionner      

Carte emplacement Lampedusa

L’île de LAMPEDUSA :

C’est une petite île Sicilienne, au cœur de la Méditerranée, qui, chaque année est « envahie » par les émigrants clandestins qui sont interceptés par les garde-côtes Siciliens, car sur cette île se trouve un centre de rétention, pour les loger avant de les renvoyer dans leurs pays, lorsque ceux-ci sont dans l’illégalité.

Cette île compte environ 6 000 habitants et sa superficie est de 20,2 km². Cette île, plus petite encore que Malte , possède de nombreuses plages paradisiaques, et est à mi-chemin entre la Sicile et la Tunisie, ce qui explique que de nombreux émigrants clandestins soient trouvés dans cette zone du bassin méditerranéen : leur but est d’atteindre l’Europe. Ils  sont donc envoyés à Lampedusa par les garde-côtes dans un centre de rétention afin qu’après, on les renvoie vers leur pays d’origine.

source données


Plage paradisiaque de Lampedusa

Pourquoi ai-je choisi ce lieu ?

C’est sur cette île Sicilienne que Salvatore Piracci prend conscience qu’il ne souhaite plus exercer ce métier qui le ronge, celui de garde-côte; de briser les rêves des émigrés clandestins qu’il intercepte avec sa frégate Zeffiro, de voir à nouveau le désespoir dans leurs yeux …

C’est en effet ici que Salvatore Piracci ose se « rebeller ».Il frappe violemment au visage l’homme qu’il juge responsable de la mise à la mer de tous les émigrés (que lui et son équipe n’ont pas pu tous retrouver) sur de vulgaires barques, prêt à donner la vie de tous ces innocents pour sauver la sienne. Le commandant Piracci, devant tout le monde, déverse sa hargne sur le capitaine du bateau Libyen, dans lequel bateau se trouvaient les émigrés, dont le seul rêve était d’atteindre l’Europe.

Petit à petit après cet événement, le commandant change sa façon de penser, et dès lors il souhaite tout quitter pour partir voir ces hommes et ces femmes, qui tentent tout pour parvenir sur le continent européen, en mettant leur traversée dans les mains d’ignobles passeurs, qui non seulement les arnaquent en leur prenant tout leur argent, mais en plus les laissant parfois mourir, à la dérive, en ordonnant à l’équipage de prendre la fuite.

C’est pourquoi je pense que ce lieu à eu une importance considérable dans le roman.



Feb 2 2011

Lieu – Le marché de Ghardaïa

Publié par Ophélie dans Géographie, Informer, Lieu      

Ghardaïa

Pays : Algérie
Wilaya : Ghardaïa
Population : 180 000 habitants
Densité : 600 hab/km²
Superficie : 300 km²

Ghardaïa Le marché aux tapis

« La vie d’un marché est toujours une agréable attraction pour l’observateur étranger intéressé par l’économie locale et la psychologie des habitants.

La place du marché de Ghardaïa est entourée d’arcades et de boutiques, c’est un lieu de rencontre fort animé jusque tard dans la soirée.

Au marché, on y vend toutes sorte d’objets, en particulier de superbe tapis dont la réputation dépasse largement les frontières de la vallée du M’Zab.

En s’élevant vers la vieille ville, en direction du minaret, par des ruelles en escaliers, on croise à mi-hauteur une rue circulaire, qui marquait jadis la limite de la cité. »

Imaginez,  Soleiman, Salvatore, perdus dans la foule qui grouille autour d’eux. Il est tard, le marché est animé. Et Soleiman, intimidé, découvre Salvatore Piracci, le regard perdu.  Massambalo ?

sources : texte ,image