Feb 26 2011

Actualités – La forteresse Europe face au drame libyen

Publié par iroiseldorado dans Actualités, Informer      

Photo de Trevor Snapp

hhh

EXTRAIT DE L’EDITORIAL DU JOURNAL

LE MONDE

DU 27-02-11 :

« Il ne faudrait pas que l’Europe, que son histoire fait la gardienne du droit d’asile, oublie cet héritage, alors que brûle un pays situé à ses portes. Il serait tout aussi paradoxal que les craintes de l’Europe lui fassent regretter la chute de régimes totalitaires comme ceux de Ben Ali ou de Kadhafi, sous prétexte que les gouvernements susceptibles de leur succéder pourraient se montrer moins coopératifs pour refouler les migrants.

Le dernier paradoxe de la situation n’est pas le moindre : alors que la démocratie et le développement dans les pays du Sud sont, à juste titre, souvent présentés comme les meilleurs moyens de prévenir l’émigration, l’expérience montre que cet effet n’est obtenu qu’à long terme.

Dans un premier temps, l’irruption de libertés donne des ailes à des hommes et des femmes longtemps entravés. Pour les peuples en quête de souveraineté, l’émigration est le corollaire de la liberté. »


Article à lire intégralement ici

gg


Feb 25 2011

Actualités – La crise en Libye et l’immigration vers l’Europe

Publié par iroiseldorado dans Actualités, Informer      

hh

A découvrir

une vidéo et un article

de la Télévision Suisse Romande :


« L’immigration massive de Libye

semble improbable »

(25-02-11)

Selon Jean-Philippe Chauvy, porte-parole de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), l’alarmisme ambiant provient surtout du « ressentiment actuel contre les immigrés dans l’Union européenne ».

Source image


Feb 24 2011

Itinéraires

Publié par Elsa dans Géographie, Informer      

Voici les itinéraires des deux personnages

Voici les photos du trajet de Piracci

Sources : Catane, Lampedusa, Ghardaia, Lampedusa

Voici les photos du trajet de Soleiman


Sources : Port – Soudan, Al Zuwarah, Ouargla, Ouargla, Ghardaia, Oujda


Feb 24 2011

Analyse – Titre 9

Publié par iroiseldorado dans Réflexions      


hhh

hh

h

hh

jjj


hhhhhhhh

IX – La reine d’Al-Zuwarah

hh

FONCTION RÉFÉRENTIELLE

= celle qui est le chef des truands d’Al-Zuwarah, à la tête d’un réseau de « trafic de clandestins ». Elle  propose à Salvatore de devenir passeur à son tour ; il s’enfuit prend la première destination qu’il entend : Ghardaïa

gg

FONCTION SYMBOLIQUE

– Personnage diabolique = le double inversé de Salvatore. Organise le passage des immigrés alors que Salvatore luttait contre. Incarne le cynisme alors que Salvatore va représenter la générosité.

– Antiphrase : cette « reine » vit en réalité dans les bas-fonds de la société

– En disant non à cette « reine », Salvatore renonce à ce qu’elle symbolise : la richesse, le pouvoir, l’intérêt matériel, l’indifférence aux autres …

hh

Source image

(Analyses collectées sur TBI Février 2011)


Feb 24 2011

Un voyage de Soleiman à travers des révolutions ?

Publié par iroiseldorado dans Actualités, Géographie, Informer      

hh

A voir,


proposée par le journal Libération,


une carte interactive sur la situation politique


dans les pays actuellement en ébullition


au Maghreb et au Moyen-Orient,

g

notamment les pays traversés par Soleiman :


Soudan, Libye, Algérie, Maroc




Feb 23 2011

L’Eldorado au bout de la révolte ?

Publié par iroiseldorado dans Actualités, Informer      

y

A voir

sur le site du journal Le Monde

une carte des révoltes actuelles

dans les pays du Maghreb et du Moyen-Orient

g


Feb 22 2011

Reportage – Libye : l’UE craint une vague d’immigration

Publié par iroiseldorado dans Actualités, Informer      

“L’Italie est la première destination de flux migratoires potentiels. Des dizaines et des dizaines de millers des personnes pourraient, en cas de chaos ou de catastrophes, arriver sur les côtes italiennes”, explique Franco Frattini.

Après la chute du régime de Ben Ali, des milliers de Tunisiens ont trouvé refuge à Lampedusa. Une situation qui risque de s’aggraver si la Libye ne patrouille plus au large de cette île italienne. » (EURONEWS 22-02-11)


Cliquer sur l’image ci-dessous

pour accéder à l’article et au reportage d’Euronews :


Feb 21 2011

A la reine d’Al-Zuwarah

Publié par iroiseldorado dans Actualités, Informer      

kkkjjjgg

JUIN 2010 :

COOPÉRATION

ENTRE LA LIBYE ET L’ITALIE

POUR FREINER

L’IMMIGRATION CLANDESTINE

jj

« La Libye est aujourd’hui le principal pays de transit pour les dizaines de milliers d’Africains qui rêvent d’Europe. Selon les estimations des autorités locales, un à deux millions d’étrangers séjourneraient aujourd’hui sur le sol libyen.

Bon nombre d’entre eux sont venus dans l’espoir de traverser la Méditerranée pour atteindre l’Italie. En 2008, la plupart des 37 000 migrants débarqués au sud de la péninsule dans des embarcations de fortune étaient partis des plages libyennes.

Pour mettre fin à ce phénomène, assimilé à une invasion par ses alliés de la Ligue du Nord, Silvio Berlusconi a conclu avec Mouammar Kadhafi un traité d’amitié dont l’un des volets organise la contention des flux migratoires.

L’entrée en vigueur de ce traité au printemps dernier s’est traduite par le refoulement vers la Libye de quelque 850 migrants, au mépris du droit international : la Convention de Genève interdit de repousser des réfugiés potentiels vers un pays où leur vie risque d’être mise en danger.

D’après les témoignages recueillis par Human Rights Watch, les migrants refoulés vers la Libye sont généralement jetés en prison. Quand ils ne sont pas expulsés vers leur pays d’origine, où un sort encore moins enviable attend ceux qui tentaient d’échapper aux persécutions.

Ignorant les accusations des associations et organisations internationales, le gouvernement italien a mis en avant l’efficacité de sa collaboration avec les autorités libyennes : fin 2009, le nombre de clandestins débarqués en Sicile ou à Lampedusa avait chuté de près de 90%. »

Extrait d’un article de RUE 89 de juin 2010 à lire ici.

Photo : Kadhafi, accueilli par Berlusconi à son arrivée à Rome le 10 juin 2009

(Photo Alessandro Bianchi/Reuters).

hh

FÉVRIER 2011 :


LA LIBYE MENACE L’EUROPE

DE CESSER DE COOPERER

SI ELLE SOUTIENT LES OPPOSANTS

A LA DICTATURE DE KADHAFI

k

« Les autorités libyennes ont convoqué un représentant de l’Union Européenne à Tripoli pour menacer de cesser de coopérer dans la lutte contre l’immigration si l’UE continue à « encourager » les manifestations dans le pays, a annoncé dimanche la présidence hongroise de l’UE. »

Extrait d’une dépêche AFP du 20-02-11 à lire ici.

hhh


Feb 19 2011

Analyse – Titre 4

Publié par iroiseldorado dans Réflexions      

hhhjj

hhhhhhhh

IV- Blessures de frontière

hh

FONCTION RÉFÉRENTIELLE

= Jamal annonce à Soleiman qu’il doit le laisser partir seul car il est malade. Il l’accompagnera jusqu’à la frontière libyenne (transmission du collier p.91)

gg

FONCTION SYMBOLIQUE

– Étape initiatique

– Blessure physique et surtout morale

– « Aucune frontière n’est facile à franchir, elles blessent toutes » = Il faut forcément abandonner quelque chose derrière soi, perdre quelque chose de soi. Ici Jamal est le tribut que doit laisser Soleiman pour commencer une nouvelle vie.

h

Source image

kii

(Analyses collectées sur TBI Février 2011)


Feb 3 2011

Parcours de Soleiman

Publié par Axelle Bel. dans Géographie, Informer      

ggggg

Soleiman est un jeune soudanais qui veut quitter son pays avec son frère, Jamal, pour vivre en Europe.

Ils partent du Soudan, leur pays d’ origine. On ne sait pas de quelle ville exactement mais Jamal évoque Port-Soudan (1). Ils franchissent la frontière de la Lybie par les collines de rocailles (2) mais à cet endroit Jamal annonce à Soleiman qu’ il est malade et qu’ il ne pourra pas l’ accompagner plus loin.

Soleiman doit continuer seul en direction de Al-zuwarah (3) qui se trouve sur la côte lybienne. Une fois là -bas, il est censé aller prendre le bateau et rejoindre l’ Europe par la Sicile. Il quitte Al-zuwarah dans un camion qui comporte une vingtaine de passagers mais une heure après être parti les passeurs les abandonnent.

Soleiman se retrouve dans une petite crique éloignée de tout village. Là, il rencontre un homme, Boubakar, qui lui explique que le passage par la Lybie devient de plus en plus difficile. Il lui dit qu’ il faut aller à Gardaïa, en Algérie, dans le but d’ atteindre ensuite le Maroc, pour enfin accéder à l’ Espagne. Il propose à Soleiman de partir avec lui. Soleiman accepte. Ils marchent en direction d’ un endroit où ils pourraient trouver un moyen d’ aller à Gardaïa. Boubakar y trouve un camion, et paye le trajet pour lui et Soleiman, il n’ a maintenant plus d’ argent. Ils sont une trentaine d’ homme dans ce camion. Un homme, Ahmed parle à Jamal. Il lui dit que c’ est un paysan qui rentre chez lui à Zelfana. Cet homme parait heureux, tout c’ était bien passé pour lui ce jour là. Soleiman comprend qu’ il a de l’ argent. Le chauffeur s’ arrête à Ouargla (4) pour faire le plein. Il annonce une quinzaine de minutes de pause. C’ est à ce moment là que Soleiman suit discrètement le paysan. Lorsqu’ ils n’ y a plus personne autour d’ eux Soleiman se met à frapper Ahmed jusqu’ à ce qu’ il ne puisse plus rien faire. Soleiman lui prend alors tout son argent et repart s’ assoir dans le camion. Une fois arrivé à Gardaïa (5), Boubakar trouve un camion qui emmènera les deux hommes à Oujda au Maroc. L’ argent du paysan a été suffisant.

Après Oujda (6), cela fait quelques mois que Soleiman et Boubakar se trouvent dans un camp d’ immigrés de plus de cinq-cents hommes, en pleine foret près de la frontière entre le Maroc et l’ Espagne. Il y a des hommes de diverses nationalités, et chacune a son chef. Ce sont eux qui prenent les décisions. Un jour lorsque Soleiman rentre au camp tout le monde est très agité. L’ armée marocaine va bientôt arriver pour bruler leur campement. Ils ont l’ habitude car cela avait déjà eu lieu plusieurs fois auparavant. Les chefs décident alors de tout tenter. Les cinq-cents clandestins allaient tous ensembles se ruer sur les barrières de Ceuta (7) avec des échelles. Ils feraient cela durant la nuit. A cinq-cents ils étaient certains que plusieurs d’ entre eux arriveraient à passer. Le soir arriva, après une longue bataille et beaucoup de souffrance Soleiman et Boubakar font parti des chanceux qui se trouvent alors sur le territoire Espagnol.

Source

?


Feb 1 2011

Rencontre-Interview- Femme d’Al-Zuwarah 3

Publié par Théo dans Créer, Rencontre - interview Personnage      

T.M– Une autre question… Avait-vous un quelconque rapport avec l’incident de La Vittoria ?

????– Tout ce que je peux vous dire c’est que je n’en suis pas le responsable direct…

T.M-… Et, qu’en est-il de ce mystérieux passeur que vous aviez recruté et que vous n’avez jamais revu ?

????– Ah, ne m’en parlez pas ! Dès que j’ai constaté sa disparition, j’ai aussitôt envoyé une équipe sur ses traces !

T.M– Ah, une équipe de recherche ?

????– Pas vraiment…

T.M– N’en dites pas plus, j’ai compris… Et vous l’avez trouvé ?

????– Non…

T.M– Bizarre, une femme de votre importance qui n’est pas capable de retrouver un homme seul…

????– C’est justement parce qu’il est seul que je n’ai pas pu le retrouver, imbécile !!

T.M– D’accord, d’accord, ne vous énervez pas…

????– Tirez-vous ! Et si je vous revois, vous verrez de quoi sont capables mes équipes de « recherche » !

Comprenant qu’il est temps pour moi de disparaître, je prends mon calepin et je pars en trottinant, heureux de sortir de cette pièce à l’odeur plus que désagréable.





Feb 1 2011

Rencontre-Interview- Femme d’Al-Zuwarah 2

Publié par Théo dans Créer, Rencontre - interview Personnage      

T.M– Euh, c’est bon, je vous crois… Certes, votre « travail » vous rapporte énormément d’argent, mais qu’en est-il du côté moral et éthique de la chose ? Vous envoyez pertinemment des gens à la mort tout de même ! Pourquoi faites-vous cela ?

????– Pour une seule et unique raison : l’argent! Je pense que vous, Européen, ne vous rendez pas bien compte de la valeur de l’argent ici : pour vous un billet c’est un billet, mais pour nous, un billet, c’est de la nourriture, de l’eau, de la vie!

T.M– Excusez-moi, mais vous, vous êtes énormément riche !!

????– Oui, en effet. Mais moi aussi, quand j’ai débuté ce métier, je n’avais rien et je subsistais au jour le jour… En fait, j’ai débuté en tant que passeur, puis, j’ai monté quelques bonnes combines qui m’ont permis de prendre des associés. A partir de là, les affaires sont allées croissantes, et l’argent rentrait vite et…

T.M– Mais pourquoi ne pas avoir arrêté à ce moment ?

????– Parce que il est extrêmement difficile de résister à l’appât du gain ! Qui n’a pas connu l’appât du gain ne peut savoir de quoi je parle !… Il y a une autre raison…

T.M– Laquelle ?

????– Vous vous doutez que ma richesse fait énormément de jaloux, et que mon… « activité » ne m’a pas fait que des amis… Si jamais j’arrêtais, ils prendraient cela comme un signe de faiblesse, et frapperaient aussitôt.

T.M– Je vois… vous vous êtes fait emprisonnée par votre « métier »…

????– Si c’est cela la prison, je veux bien être condamnée à perpétuité !