Jan 16 2011

Question à Laurent Gaudé sur l’importance du regard

Publié par Adèle dans Questions à Laurent Gaudé      

Vous semblez accorder beaucoup d’importance au regard et à sa signification.

En effet, on s’aperçoit que vous faites des références aux expressions du visage, mais surtout aux regards tout au long du roman. J’ai remarqué notamment cette métaphore « Le commandant leva les yeux et posa sur lui un regard limpide et profond qui semblait l’écho du ciel. » De plus, au début du roman, lorsque Piracci croise le regard de la femme du Vittoria, il est « frappé par la volonté qui émanait de cette immobilité et de ce calme. Elle le regardait comme on fixe un point lointain que l’on veut atteindre. » A la fin, lorsque les destins de Piracci et de Soleiman se croisent, c’est leur regard qui les unit.

Pourquoi avez vous choisi d’écrire cette histoire entre deux regards ?

Source image