Au revoir chers amis

24 05 2009

Salut aux amis du Maroc

Bientôt en Italie les cours vont terminer et…….W les vacances

Nous avons lu avec plaisir et intérêt vos articles et admiré les beautés de votre pays

Nous espérons pouvoir continuer à travailler ensemble

CIAO !

POUR VOUS CETTE CHANSON

hymne_a_l_amitie



Shardana: le mystérieux peuple de la mer

16 05 2009

Les Shardana sont les soi-disant «peuple de la mer», un peuple aussi ancien que mystérieux. Aussi appelé Sher-Dan, ou Princes de Dan, ainsi que par les Grecs Eraclites, Tirreni par les italiens, corses en Corse, Nure en Sardaigne. Tous ces noms dérivent du fait que ce peuple est toujours en navigation, leur patrie était la mer et la Sardaigne où ils sont nés. Leurs navires sont encore objet d’étude, et on se pose beaucoup de questions à l’égard de leur étrange structure. Habiles dans la navigation, mais aussi en architecture, commerce, ils connaissaient déjà le bronze et il savait combattre très bien.

Ils ont laissé des traces dans le monde entier de l’Irlande à l’Angleterre, de la Grèce en Égypte, ici on le retrouve dans l’armée de Ramsès pendant la bataille de Quadesh. Leur symbole principal est un labyrinthe, plus précisément le labyrinthe que vous pouvez trouver dans le monde entier, construit de la même manière, avec une structure identique … à Lucca, à Chartres, à Capo di Ponte, etc. On dit qu’ils ont contribué à la construction de Stonehenge, étant donné que le menhir existait déjà en Sardaigne.
Leur maison a été la Sardaigne, mais ils n’ont jamais eu un véritable royaume. Ils ont beaucoup voyagé et c’est tout ce qu’on connaît d’eux. Au cours de longs voyages partout où ils sont allés ils ont laissé leurs traces qu’on peut considérer comme des petites conquêtes Égyptiens, hittites, Philistins, Phéniciens, Carthaginois, l’Anatolie, la Syrie et la Mésopotamie, il n’y a pas de peuple qui ne les a pas rencontrés au moins une fois.

Leur dieu est Sandan (Sardana, sardus) fils d’Héraclés, également connu sous le nom de Marduk, Dionysos, Eshum, Visnu, Esculape, représenté avec quatre bras et quatre yeux et les cornes.
Le plus célèbre bronze qui le représente se trouve dans le musée de Cagliari, mais en rèalité on la retrouvé dans la zone archéologique de Teti avec beaucoup d’autres bronzes.
Leur dieu le plus important était la déesse « Mère », la femme être supérieur qui peut procréer et donc créer la vie.

shardana_i_calcolatori_del_tempo



Facettes de l’artisanat marocain

16 05 2009

La Dinanderie : Quand le métal se fait art & musique
La dinanderie est une technique de travail du métal ancienne par martelage que les Marocains ont su s’approprier. Ils en font aujourd‚hui des objets et des meubles très prisés, sous la houlette de designers passionnés.


Dans un atelier, ce qui apparaît, au premier abord, comme des bruits de marteau, devient vite à l’oreille qui veut bien y prêter attention, un petit concert de maâlems marteleurs. Les coups de marteaux sont en effet donnés selon une partition bien réglée. Un, deux, trois, coups francs, puis un léger, comme un rebond, Un, deux trois, puis un, et la partition change, un, deux trois, quatre et un. Cette musique, les artisans l’écoutent attentivement et adaptent la partition, au fur et à mesure de l’évolution de leur morceau.
Chaque objet réalisé suivra le même chemin : martelage, soudage, assemblage, ajout d’éléments décoratifs.

facettes de l’artisanat marocain



Une potion magique???? l’huile d’ARGANE

15 05 2009

L’huile d’Argane est extraite de l’amande du fruit de l’Arganier. Cet arbre unique au Monde par ses caractéristiques, existe uniquement dans le Sud-ouest du Maroc.
L’huile d’Argane est préparée artisanalement dans tous les foyers, et exclusivement par les femmes. La production d’un litre d’Argane demande environ 8 heures de travail.

L’argane, serait-ce une potion magique ?
L’huile d’Argane est essentiellement composée d’acides gras insaturés. L’acide linoléique, acide gras essentiel est bien représenté dans l’huile d’Argane, il intervient dans la biosynthèse des prostaglandines, hormones régulatrices des échanges membranaires et joue un rôle prépondérant dans la perméabilité de l’épiderme, ainsi elle est utilisée :
• Contre le dessèchement et le vieillissement physiologique de la peau (antirides), et en restaurant le film hydraulipidique et en augmentant les apports nutritifs au niveau des cellules.
• Pour relancer et stimuler les échanges et l’oxygénation cellulaire en améliorant la qualité du ciment intercellulaire
• Pour neutraliser les radicaux libres et protéger le tissu conjonctif
• Pour adoucir les cheveux
• Pour fortifier les ongles cassants
• Pour le traitement de l’acné et de la varicelle
Si on chiffre à 2% l’énergie totale du régime alimentaire en acide linoléique, une personne consommant une ration journalière de 2700 kal, aurait don besoin de 54 kal d’acide linoléique, ce qui correspond à 6 grs. Cette personne peut donc satisfaire ses besoins en acide linoléique en consommant uniquement 16 à 17 grs d’huile d’Argane par jour, soit une peu plus d’une ceuillère à soupe.
D’autre part, le rapport du pourcentage des acides gras polyinsaturés et celui des acides gras saturés, fait que l’huile d’Argane est recommandée par les nutritionnistes. En autres, cette huile va exercer une action de protection hypocholestérolémiante et antiathérogéne. Selon une étude récente, le schotténol contenu dans l’huile d’Argane aurait des propriétés anticancérigénes.



BOMARZO: Le Parc des Monstres

2 05 2009

Le Parc des Monstres de Bomarzo a été construit par Vicino Orsini, un homme d’armes et de lettres, probablement entre 1552 et 1580. Nombreuses inscriptions dans le parc des Monstres de Bomarzo accompagnent le visiteur tout le long du parcourt, ces inscriptions ont pour but d’amener le visiteur à la méditation et à la réflexion sur lui même, sur les choses qui l’entoure, un peu comme un parcourt initiatique. A peine entré dans le parc on trouve deux sphinx surmontés par l’emblème des Orsini. Par le sentier de droite après une cinquantaine de mètres on rencontre la statue d’un homme barbue et un peu plus loin des géants torturant un homme, plus loin encore une tortue géante sur son dos une dame est assise et à coté une tête géante sort du sol, plus loin encore on trouve une fontaine surmontée d’un Pegasus, quelques pas plus loin sur la gauche on voit un tronc d’arbre sculpté sur une pierre sur la droite, puis précédé par les statues de trois petit lions on arrive au nymphe, entouré de sièges et de niches. P Sur le sentier de droite on trouve  une fontaine alimentée par deux dauphins, plus loin une niche avec une figure féminine sur un dragon, surmonté de deux immenses masques. Le Parc des monstres de Bomarzo évoque un paysage onirique. « Qui ogni pensiero vola » « ici tous les problèmes s’envolent » récite l’inscription gravée sur la face d’une grande masque en pierre.. L’originale création de ce « Bois Sacré » a des références historiques et séduisantes: c’est très difficile de vérifier le réel apport de Vicino Orsini à l’aménagement actuel du parc. L’hypothèse de préexistences archéologiques se référant à la culture étrusque est néanmoins suggestive.

La perception des émotions exprimées à la fin de la visite ne laisse pas indifférent, comme la vue d’un tableau qui fait ressortir nos sentiments de peur et de désir et nous entraîne vers l’extraordinaire.  C’est un lieu d’illusion et d’étonnement. Qui pourrait lui donner une identité ?

parco-mostri_1



BROTLAIBIDOLE – LES MYSTÉRIEUSES TABLETTES ENIGMATIQUES –

1 05 2009

Au total, 168 objets en argile à décor, connus sous le nom de « idole de Brotlaib » et provenant de 69 sites ont pu être localisés, permettant ainsi d’enrichir largement la carte de répartition antérieure. A côté des centres déjà connus, apparaissent de nouveaux groupements dans le sud-ouest de l’Allemagne, sur le cours supérieur de la Tisza et au Tyrol. D’après leur décor, ces objets se distribuent, semble-t-il, en groupes spécifiques, qui s’excluent géographiquement. De façon surprenante, on retrouve les caractéristiques du groupe de la plaine du Pô tant dans le sud de l’Allemagne que sur le moyen Danube. De plus, la forte concentration de ces objets autour du lac de Garde et leur plus grande diversité typologique confèrent une position-clé à cette région du nord de l’Italie. Ce résultat est conforté par la datation absolue des objets, indépendemment des considérations typologiques. Tandis que les formes du sud-ouest de l’Allemagne sont datées entre 1850 et 1600 BC et celles du moyen Danube entre 1850 et 1400 BC, les exemplaires du Bronze ancien de l’Italie septentrionale se situent entre 2050 et 1850 BC et sont donc antérieurs à ceux des autres régions. L’hypothèse soutenue dans la littérature, hypothèse selon laquelle « l’idole de Brotlaib » serait, par l’intermédiaire du moyen Danube, le fruit d’influences de la Méditerrannée orientale, n’est plus concevable. Il semble plus probable, d’après les résultats de la présente étude, que l’Italie septentrionale joue un rôle initiateur dans la genèse de cette forme. Apparemment, sa diffusion au nord des Alpes et sur le moyen Danube s’opère à partir du nord de l’Italie, la reprise de cette forme attestant une influence du Bronze ancien nord-italien dans ces régions. Ceci ne remet nullement en cause l’acceptation d’influences danubiennes dans le contexte du Bronze ancien au sud des Alpes. Simplement, le réseau de relations, comme le montrent les « idoles de Brotlaib », ne s’est pas développé à sens unique. A l’avenir, la question reste de déterminer l’âge absolu des autres catégories de trouvailles dans leurs différents centres de répartition. Un premier pas a été fait pour une forme d’objet en argile décoré.

tablettes



Torre TALAO: un législateur impitoyable

1 05 2009

En principe, Talea Torre a été une île et a été construite au XVIème siècle comme un système de défense contre les attaques des Turcs. À l’ époque, se composait de 337 tours! Il y a des grottes appelées le « roc », jadis habitée par l’homme (30.000 BC) de la préhistoire.

Un législateur impitoyable

La légende de ce lieu a vu des personnages de l’Odissea comme Enea et Ulysse. Ici Draconte, législateur impitoyable d’Athènes et ami et conseiller du roi d’Ithaque Ulysse, est mort. En fait, il a instauré la peine de mort, même pour des délits mineurs, et chaque débiteur qui ne réussissait pas à rembourser un prêt devenait l’esclave de ses créanciers!

La plus sanglantes des batailles de l’Antiquité

Dans ce lieu il y a une célèbre prédiction d’un oracle qui a déclaré: « Prés de Draconte Laio beaucoup de gens seront détruits », et cette prédiction s’est accomplie. En 389 c.a. dans cette plaine,il a eu la plus sanglante bataille de l’antiquité, les Grecs et les Lucani Thuri, où plus de 10.000 personnes sont mortes! Les Grecs, fatigués de la poursuite des raids de Lucani, décidèrent de les attaquer dans leur propre pays, le Laos, mais ils ont été défaits : un véritable massacre.



Arts décoratifs: le bois

1 05 2009

L’art du bois au Maroc occupé depuis des siècles une place prépondérante dans l’architecture et le mobilier
L’essence la plus utilisée reste le cèdre de l’Atlas ( arz ) par ses qualités techniques puisqu’il peut être massif et tendre réservé aux sculpture ou simplement être peint .
Le cèdre n’a pas besoin d’être traité ou verni et confère une grande résistante aux insectes ou aux intempéries . Son odeur agréable persiste plusieurs années .
Autre bois utilisé , le thuya ( arar ) , également parfumé , destiné à des usages de volume moins important.
L’art du bois trouve de nombreuses applications dans le décor de l’architecture marocaine .
Il est essentiellement utilisé pour façonner les portes , les fenêtres et les balustrades .



A l’intérieur de la maison , les plafonds sont particulièrement habillés en bois sous plusieurs formes , naturellement sculpté , mouluré en motifs ou peint en zouaqs (peinture sur bois) avec une richesse colorée .


Dans l’habitation marocaine , on retrouve toujours la notion d’intimité , de séparation et d’isolement et le Moucharabieh exprime ce concept , une sorte de réseau en mailles qui tamise la lumière .



Arts décoratifs: le plâtre (gebs)

1 05 2009


Au Maroc , le plâtre se travaille en sculpture ou se cisèle pour composer une grande partie des décors marocains , recouvrant la partie haute des zelliges muraux et bien souvent les plafonds Possédant un temps de séchage relativement long , il permet de laisser à l’artisan pour le sculpter et la façonner ; à la demande , il pourra être corrigé après simple mouillage .

Le plâtre peut être sculpté verticalement ou parallèlement par rapport au plan du mur . Il est très souvent rehaussé d’une teinte plus claire ou d’une dorure.

La calligraphie prend une importance considérable dans la sculpture du plâtre où elle prend tout son épanouissement .
La plâtre est très prisé pour habillé les colonnes ; il sert à sculpter des chapiteaux à motif serpenté ou des entrelacements d’arabesque calligraphiques et florales .
Autre style de la manifestation du volume dans l’art islamique , les mouquarnas sortes de stalactites qui descendent des plafonds , comparables a des doigts de gants retourné garnissant l’intrados des arcs ou tapissant entièrement les voûtes .


Au Maroc , le plafond est l’élément capital du décor d’une pièce , concentrant tout le soin des artisans , appelant à une contemplation constante .


On peut retrouver la sculpture du plâtre sur les plafonds qui s’entourent de frises concentriques autour d’un entrelacement géométrique décrivant des rosaces ou des petites étoiles . D’autres décors différent les uns par rapports aux autres plus riche et plus fins telles les nid d’abeilles , la forme en berceau ou encore des motifs floraux ( tawriq ) ciselés légèrement à l’intérieur d’étoile et profondément entre les entrelacs géométriques à la manière d’une infinie toile d’araignée .



MAROC: traditions

26 04 2009

maroc_traditions