L’architecture arabo-andalouse : LE RIAD

19 04 2009


Le Riad est né d’une symbiose entre l’héritage Berbère et la civilisation andalouse, plus largement, de cette rencontre à été crée l’art hispano-mauresque. Le mariage de ces deux cultures a pu se faire dans l’Histoire lorsque les Almoravides sont arrivés en Andalousie vers 1090 et qu’au XIIème siècle les Almohades ont fait de même.
Riad (ou Ryad) signifie le paradis, l’Eden en arabe. Le Riad est censé représenter le paradis sur terre . Tout s’organise autour d’un patio intérieur, avec au centre la fontaine qui apporte l’eau pour se rafraîchir et faire les ablutions avant la prière.

On y trouve aussi les 4 jardins aux arbres fruitiers (orangers , grenadier , néphlier , pommier , pêcher , bananier ou encore olivier) qui permettent aux visiteurs de déguster ces fruits délicieux . Tout est fait pour que le visiteur soit si bien, qu’il n’ait pas envie de repartir
Le mot « Riad » signifie « jardin » et tel un jardin secret les demeures mauresques sont tournées vers l’intérieur. Ne possédant la plupart du temps aucune fenêtre tournée vers l’extérieur, les Riads privilégient un patio à l’abri des regards et du tumulte de la Médina.


Actions

Informations

Une réponse à “L’architecture arabo-andalouse : LE RIAD”

16 07 2012
badrou (15:06:17) :

c ‘est ravissant! ça fait rêver

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire