Arts décoratifs: le bois

1 05 2009

L’art du bois au Maroc occupé depuis des siècles une place prépondérante dans l’architecture et le mobilier
L’essence la plus utilisée reste le cèdre de l’Atlas ( arz ) par ses qualités techniques puisqu’il peut être massif et tendre réservé aux sculpture ou simplement être peint .
Le cèdre n’a pas besoin d’être traité ou verni et confère une grande résistante aux insectes ou aux intempéries . Son odeur agréable persiste plusieurs années .
Autre bois utilisé , le thuya ( arar ) , également parfumé , destiné à des usages de volume moins important.
L’art du bois trouve de nombreuses applications dans le décor de l’architecture marocaine .
Il est essentiellement utilisé pour façonner les portes , les fenêtres et les balustrades .



A l’intérieur de la maison , les plafonds sont particulièrement habillés en bois sous plusieurs formes , naturellement sculpté , mouluré en motifs ou peint en zouaqs (peinture sur bois) avec une richesse colorée .


Dans l’habitation marocaine , on retrouve toujours la notion d’intimité , de séparation et d’isolement et le Moucharabieh exprime ce concept , une sorte de réseau en mailles qui tamise la lumière .


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire