Radio Erena

Pourquoi choisir Radio Erena comme symbole de la liberté de la presse et des médias?

D’abord parce que Simon Biniam, un des fondateurs de la radio , réfugié politique, vit en France, et que sa radio émet depuis Paris. Mais aussi parce que l’ Érythrée est classé depuis des années dans les dernières positions mondiales en ce qui concerne la liberté de la presse. Et même si l’ on lit certaines études en dernière position.

De nombreux journalistes érythréens n’ ont pas eu la chance comme Simon de fuir l’ Érythrée. La  plupart ont été éliminés par le régime au pouvoir, une des pires dictatures au monde, ou sont emprisonnés , soumis à des conditions de détention terribles. Radio Erena est un des seuls  médias indépendants en langue érythréenne.

Semaine de la presse et des médias : les 100 héros de l’ information

Le site reporters sans frontières milite pour la liberté de la presse. 100 héros de l’information sont honorés pour leur combat pour la liberté d’ expression . Si cette liste date de 2014, le combat de ces journalistes, dont certains sont morts pour avoir défendu la liberté d’expression, est plus que jamais d’actualité.

Le liste des 100 héros :

 

http://heroes.rsf.org/fr/

Le journaliste que le CDI met à l’ honneur : Biniam Simon, qui a fui une des pires dictatures de la planète et qui poursuit son action pour la liberté de la presse à Paris, où il est réfugié politique. Nous vous proposons de découvrir la La web radio , Radio Erena, qui continue à émettre( en langue anglaise et en érythréen) malgré les brouillages.

http://heroes.rsf.org/fr/biniam-simon/

 

Radio Erena :

http://www.erena.org/