Le jeu en formation

20 07 2011

Christine Carbonnier a établi en mars 2011 un dossier documentaire pour le département documentation du Centre inffo consacré au jeu en formation.

Centre Inffo est un « Lieu de ressources, d’analyse et d’information sur la formation professionnelle et l’apprentissage » et « une association sous tutelle du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé ».

Le dossier est composé d’articles qui explorent le rôle du jeu en formation et de textes qui rendent compte d’expériences ludiques concrètes (chez L’Oréal, la RATP, auprès de managers de systèmes de formation…). Le premier texte, « Jeux et détours en pédagogie », de Chantal Barthélémy-Ruiz, a fait l’objet de mon billet précécent.

Pour les professeurs de langue, les articles les plus intéressants me semblent être trois:

  • Michel Lisowski, « Le jeu: gadget ou innovation pédagogique? » Extraits:

[…] comment passer du “monde virtuel” du jeu au “monde réel” de la formation ? Pour répondre à cette question, les avis ne manquent pas, mais tous s’accordent à dire que la frontière entre ces deux “mondes” reste floue. Jeu et formation sont deux activités humaines dans lesquelles les sollicitations intellectuelles sont sensiblement identiques. Seuls divergent nettement le cadre et l’espace dans lequel ces activités se déroulent la plupart du temps. Par contre, avec l’apport des environnements virtuels et de la simulation informatique on voit se réduire de plus en plus l’opposition entre activités “sérieuses” qui définiraient davantage la formation et activités ludiques qu’on attribueraient [sic] systématiquement au jeu […].

Les freins au développement des NTIC en formation sont au-delà des améliorations techniques et de l’évolution des usages. Ils sont avant tout politiques. La notion de formation tout au long de la vie peut éventuellement permettre de s’interroger sur les cloisonnements intellectuels qui sont les nôtres et qui nous empêchent d’évoluer dans plusieurs mondes simultanément.

  • Nicolas Deguerry, « La pédagogie de l’égalité au service du « décentrage » ». On y présente le jeu de société Distinction, créé par le  Comité de liaison pour la promotion des migrants et des publics en difficulté d’insertion (CLP) afin de « faire sauter des verrous psychologiques » dans la lutte contre les discriminations.

  • Nicolas Deguerry, « Jeu, improvisation, expérientiel: se décaler pour mieux évoluer », qui présente quatre organismes de formation qui appliquent des « stratégies du détour » (un jeu de simulation, Sharewood City; un dispositif basé sur l’improvisation, la relation homme-cheval, la randonnée arboricole).
Tags : ,

Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire