Space Invader ou l’art dans la rue

6 10 2011

Lecteurs assidus, vous connaissez mon penchant pour le travail sur l’art, auquel j’ai consacré déjà  plusieurs billets. Grâce au CCC-IFAL, je découvre un intéressant article sur Space Invader, « artiste contemporain français le plus populaire sur le Net en 2011 ».

Plusieurs exploitations pédagogiques sont possibles, ludiques ou non.

Pour commencer, travail de réception de l’écrit à partir du niveau A2, avec des questions simples: quelle est la nationalité de l’artiste, quel âge a-t-il, depuis combien de temps pratique-t-il le street art à travers le monde, en quelle année a-t-il demarré le projet,  où a-t-il étudié, quel type de matériau utilise-t-il, où a-t-il posé son 1000e space invader, pourquoi ne répond-il plus à chaque courriel…? Puis travail d’interaction orale et de production écrite par petits groupes pour imaginer l’identité de cet artiste qui cache son nom: d’où vient-il, pourquoi se cache-t-il, comment est-il, a-t-il un autre métier dans la « vraie vie »? Peu importe ici la véracité de l’info, il ne s’agit pas de deviner juste mais de créer librement. Finalement, production orale: chaque équipe présente « son » Space invader, interrogée par un panel de « journalistes » (le reste du groupe). Puis, éventuellement, on vote pour déterminer quelles sont les trois identités plébiscitées par les apprenants.

Il est possible aussi de commencer par l’interaction orale en grand groupe, en discutant autour des concepts d’art et de street art. Tous les lieux de production et d’exhibition de l’art se valent-ils? Qui légitime l’appartenance ou non d’une oeuvre, d’un artiste au domaine de l’art? qu’est-ce que l’art, finalement? Sujet apparemment assez pointu mais pouvant être facilement calibré en fonction du public, de préférence à l’aide de documents déclencheurs (photos d’oeuvres canoniques, d’oeuvres contemporaines appartenant ou non au street art). Vous trouverez pas mal d’idées d’artistes et d’oeuvres sur le site Délire de l’art dont est issu l’article sur Space Invader.

Possibilité également de faire un travail interdisciplinaire avec le prof d’arts plastiques (ou tout seul, comme un grand :-)): découverte de l’oeuvre de Space Invader, puis pastiches et explorations autour de la mosaïque du XXIe siècle…

Et vous, quelles autres idées nous donnez-vous?

Tags : , , , , , , , ,

Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire