Décrire et raconter à l’oral à partir d’une planche de BD

6 11 2014

Dès que j’ai découvert l’affiche du Festival international de la bande dessinée 2015 (merci l’IFAL!) , j’ai pensé à la manière dont je l’utiliserais en classe, pour la fin du niveau A2 ou plus…

1. J’imprimerais l’affiche (en couleurs, de préférence) en grand format (si possible, une case = une feuille format carte postale).

2. Je découperais chaque case afin d’obtenir 15 cartes, que je mélangerais.

3. Dans une classe de moins de 15 apprenants (mettons 12), je distribuerais une carte par personne (s’il sont sept joueurs, allez, deux cartes consécutives par personne); dans une classe de plus de 15 apprenants (mettons, 25) je distribuerais aussi une carte par personne (certaines cartes seraient répétées).

4. La consigne: « Observez bien attentivement votre carte. Sans montrer votre carte, décrivez à un autre joueur l’image qui y est représentée pour essayer de reconstituer le récit. » Pour ce faire, les apprenants se mettent debout et circulent en échangeant brièvement leurs descriptions. Lorsque deux apprenants pensent avoir trouvé une séquence de deux, ils circulent côte à côte. Le jeu se termine lorsque tout le monde pense avoir trouvé « sa » place dans l’histoire. Les joueurs se placent alors tous dans l’ordre, côte à côte, et chacun raconte au fur et à mesure leur bout d’histoire. Parfois, des ajustements seront introduits en cours de route!

4a. S’il y avait moins de 15 joueurs et donc moins de 15 cartes en circulation, l’animateur propose à l’ensemble des joueurs les cartes restantes et le groupe décide collectivement où doivent être placées ces cartes et les intègre au récit.

4b, S’il y avait plus de 15 joueurs, lorsque deux jouers qui partagent (ou pensent partager) la même carte se retrouvent, ils restent ensemble, à moins qu’il ne découvrent en cours de route qu’en fait leurs cartes sont très proches mais pas identiques… 5. On compare la séquence proposée par le groupe à la séquence originale…

6. La suite? Éventuellement, on raconte individuellement ou par équipes, à l’oral ou à l’écrit, une mésaventure personnelle (par exemple, le jour où par accident le parrain de votre mariage a fait tomber la fiancée et le prêtre à l’eau , haha). À court d’idées? Regardez la série de photos prises juste avant le désastre

Tags : , , , , , , , , , , , , ,

Actions

Informations

5 réponses à “Décrire et raconter à l’oral à partir d’une planche de BD”

7 11 2014
Le jeu en classe de langue » Décri... (07:27:18) :

[…] Révisez gratuitement le BAC, le brevet grâce. Profs, ouvrez gratuitement un blog pédagogique  […]

9 11 2014
Décrire et raconter à l’ora... (13:04:50) :

[…] Dès que j’ai découvert l’affiche du Festival international de la bande dessinée 2015 (merci l’IFAL!) , j’ai pensé à la manière dont je l’utiliserais en classe, pour la fin du niveau A2 ou plus… 1.  […]

30 01 2015
autho (08:38:43) :

Que d’excellentes idées ! Je me suis régalée en regardant la série de photos prises juste avant le désastre (à part 2 ou 3 qui ne devraient pas se trouver là)…

Ce que tu proposes m’inspire pour l’un de mes cours en ligne ! Je vais montrer aux participants les deux premières vignettes et les deux dernières et leur demander d’imaginer comment le personnage en est arrivé là 🙂

Des bisous de Belgique !

Audrey

30 01 2015
autho (09:44:45) :

Peut-être même que je ne vais montrer que la première et la dernière 🙂

30 01 2015
Haydée Silva (16:53:04) :

Merci AuTho! Des bises mexicaines dégoulinantes de miel 🙂

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire