Un retour en catimini, sur une note qui se veut joyeuse malgré la tristesse

25 03 2015

Chers amis, chers lecteurs, chers amateurs de jeux,

Voici pratiquement quatre mois que je n’ai plus donné signe de vie: une fin d’année mouvementée, une année 2015 qui a démarré sur des chapeaux de roue, de nombreuses péripéties qui ne m’ont pas donné le temps de souffler, alors que les idées s’accumulent. Le temps est probablement venu d’une remise à plat du blogue, d’un questionnement approfondi sur ses objectifs, son fonctionnement, sa périodicité, d’autant plus qu’il s’agit d’un travail passionné, bénévole et hautement chronophage…

Hélas, une triste nouvelle me pousse à reprendre mon clavier. Je ne peux laisser passer davantage de temps sans rendre hommage à l’une des grandes figures du jeu en classe de langue, qui fut mon collègue et aussi, j’ose le dire, mon ami.

Francis Debyser, didacticien féru de créativité, nous a quittés la semaine dernière: si le paradis existe, Francis doit y être en train d’inventer des histoires loufoques avec le Tarot des mille et un contes, ou d’organiser une simulation globale, ou de mettre en place l’écriture collective d’un roman de science-fiction historique ou… Talentueux, généreux, discret, créatif, drôle… il n’aurait certainement pas souhaité que son souvenir soit lié à la tristesse!

J’ai eu le plaisir de rencontrer Francis pour la première fois en 1996, au moment où je réalisais une série d’entretiens sur la notion de jeu en littérature. Francis m’a généreusement accordé une longue et savoureuse conversation. Nous nous sommes ensuite retrouvés à plusieurs reprises lors des stages d’été du Centre International d’Études Pédagogiques, ou lors de mes passages éclairs à Sèvres. J’ai tant appris de lui…

Pour moi, le meilleur moyen de rendre hommage à sa mémoire est de lire et/ou relire ses textes, et de poursuivre son exploration des sentiers de la créativité. Lisons, jouons, créons… Voici une petite biblio commentée:

  • Caré, J.-M., & Debyser, F. (1978). Jeu, langage et créativité. Les jeux dans la classe de français. Paris: Hachette FLE. Un incontournable pour qui s’intéresse au jeu dans la classe de langue! Cet ouvrage offre une mosaïque de contributions autour de thèmes divers qui permettent de bien saisir les enjeux de la notion de jeu au moment où commençait à s’imposer l’approche communicative. Une grande partie des texte est consacrée aux jeux de mots, aux jeux de langue. Beaucoup des propositions réunies dans ce volume restent pleinement d’actualité.
  • Caré, J.-M., & Debyser, F. (éds.). (1995). Simulations globales. Sèvres: CIEP. Autre grand classique, qui permet de comprendre et de s’approprier cet outil original qu’est la simulation globale.
  • Caré, J.-M., Debyser, F., & Estrade, C. (1997). Îles. Sèvres: CIEP. Un exemple détaillé d’une simulation adaptée aux grands adultes, avec un travail important sur l’imaginaire. De nombreuses idées à reprendre même si on décide de ne pas travailler la simulation en soi.
  • Debyser, F. (s. d.). Cartes noires. Inventer et élucider des énigmes policières. Sèvres: BELC. Francis était grand amateur de polars, à lire mais aussi à écrire, et il a conçu ces cartes pour introduire le genre policier en classe.
  • Debyser, F. (1976a). Dramatisation, simulation, jeux de rôles. Changer d’estrade… Le français dans le monde, 123?: Jeux et enseignement du français, 24–27. À lire absolument pour comprendre la nature et la portée de ces différentes techniques d’expression dramatique dans la classe.
  • Debyser, F. (1976b). Le Crocodile et le moulin à vent. Un milliard de jeux de créativité. Le français dans le monde, 123?: Jeux et enseignement du français, 14–19. Des propositions pratiques pour faire entrer la créativité dans la classe.
  • Debyser, F. (1976c). Les Jeux au BELC. Le français dans le monde, 123?: Jeux et enseignement du français, 7. Ce numéro spécial est aussi un classique à ne pas rater.
  • Debyser, F. (1976d). Le Tarot des mille et un contes. Le français dans le monde, 123?: Jeux et enseignement du français, 20–23. Francis présente ici un jeu de cartes qui est un générateur d’histoires.
  • Debyser, F. (1977a). A comme… Avenir. Le Jeu de la voyante. Le français dans le monde, 126, 29–30. Une fiche pédagogique facile à utiliser, qui aura inspiré de nombreux enseignants.
  • Debyser, F. (1977b). Le Tarot des mille et un contes. Paris: L’École des Loisirs. Aujourd’hui épuisé, ce coffret de cartes pour créer des histoires a permis à de nombreux étudiants de par le monde de donner libre cours à leur imagination…
  • Debyser, F. (1980). L’Immeuble. Roman-simulation en 66 exercices. Le français dans le monde, 156, 19–25. Un autre exemple réussi de simulation globale, plus ancrée dans la réalité.
  • Debyser, F. (1996a). Éloge du savoir-vivre… et pour tordre le cou au “savoir-être.” Le français dans le monde, 282, 40–41. Francis savait aussi remettre en question les certitudes méthodologiques et poser les grandes questions épistémologiques. C’est d’ailleurs gràce à lui que j’ai découvert et mieux compris le Cadre européen commun de référence, à l’orée de notre siècle…
  • Gayot. (2005). Introduction. In H. Mathews & A. Brotchie (Eds.), Oulipo compendium. London: Make Now Press. Francis est sans doute l’un des piliers de l’hypothétique OUvroir de DIdactique des LAngues et CUltures POtentielle (OUDILACPO).
  • Le français dans le monde. (1984), 187?: Spécial roman policier. Encore une fois le plaisir du polar…

Promis, je vous reviendrai dans les semaines à venir, avec le plein de nouveautés. D’ici là, patience: je suis trop occupée à, entre autres, jouer avec mes étudiants et à finir de concocter des fiches qui seront bientôt à votre disposition…

Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,

Actions

Informations

Une réponse à “Un retour en catimini, sur une note qui se veut joyeuse malgré la tristesse”

27 03 2015
Agitox – Le zapping FLE-EDU #29 (13:52:43) :

[…] d’énigmes policières. Haydée Silva lui rend également hommage sur son blog avec une bibliographie commentée et nous invite à « poursuivre son […]

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire