Des jeux-questionnaires québécois pour mobiles

4 11 2013

La maison d’édition KebekAmuse et le développeur Braintonik viennent de faire paraître les versions pour mobile des jeux-questionnaires Tiguidoo (Android et iOS pour téléphones et tablettes). Diverses adaptations pour la classe semblent envisageables grâce aux différentes options (1 à 4 joueurs o ou équipes, 8 thèmes, 2 modes de jeu, 3 niveaux de difficulté). À voir… www.kebekamuse.com




Apps: Mot-à-boum

8 06 2012

Mot-à-boum: Voici une application pour iPhone toute simple mais bien pratique pour la réactivation lexicale. En plus, elle est gratuite, vous ne perdez rien à la tester.

L’écran affiche une syllabe et son emplacement dans le mot (MA… pour un « ma » en début de mot, …KOU… pour « cou » en milieu de mot, …SÉ pour « cé », « sé » en fin de mot, LA pour « la » à n’importe quelle place…). Les joueurs doivent trouver à tour de rôle un mot correspondant à la contrainte (MA-man, MA-ritime, MA-tin…). Celui qui tient le dispositif en main lorsque la « bombe » explose et la syllabe disparaît de l’écran a perdu. C’est donc le principe du jeu de société Tic tac boum, que j’ai personnellement beaucoup utilisé (avec grand succès) en classe, avec l’avantage de l’avoir toujours sous la main. Le jeu permet d’explorer diffférents champs lexicaux, et fonctionne bien en classe dès la fin du niveau A1 (avec les débutants, pour conserver un tempo agile, on jouera par équipes de 2 ou 3)…




Apps: Des chiffres et des lettres

8 06 2012

Vous n’avez pas à le savoir, mais je suis personnellement fan des jeux de lettres. C’est donc avec plaisir que j’ai découvert la version pour iPhone et iPad d’un classique que je regardais à la télé, enfant: Des chiffres et des lettres.

La version gratuite permet d’affronter un seul des dix adversaires prévus, mais cela est largement suffisant en classe. C’est un jeu qui se prête bien à des exploitations pédagogiques.

Pour les chiffres, on peut se contenter de reprendre au tableau les séries de chiffres et le résultat à atteindre proposés. Le premier joueur à trouver le bon résultat lève la main et explique sa façon de procéder (accessible donc dès un niveau A1, auprès d’ados et adultes). Avantage: le jeu offre des combinaisons de chiffres permettant d’atteindre le résultat indiqué ET la solution. Ma fille de 9 ans, pas très fan de maths, joue avec plaisir avec le mode Entraînement. Ma conclusion est qu’il est possible de jouer dès 9 ans, mais le temps de réflexion sera sans doute plus long avec les plus jeunes.

Pour les lettres, le niveau de langue augmente; je dirais qu’il faut partir d’un  B2. L’avantage, encore une fois, c’est que le jeu offre les séries de lettres ET le mot plus long qu’elles permettent de former. Ici aussi, je dirais qu’il est possible de jouer dès 8-9 ans, mais que le jeu s’adresse davantage à des ados et des adultes.

Le jeu propose le mode Duo (joueur contre machine) ou le mode Défi (joueur contre joueur), ainsi qu’un mode Entraînement, pour ceux qui n’aiment pas stresser.

Personnellement, j’ai cédé sans trop me plaindre au chant des sirènes du marketing et, après avoir testé pendant quelques jours la version gratuite, je suis passée à la version payante: l’adversaire de la version gratuite perdait toujours!