Performer le jeu social de la parole

6 06 2016

L’une des plus belles découvertes réalisées au congrès APLIUT était pour moi celle des travaux de Jean-Rémi Lapaire, qui a dicté une conférence puis coanimé un atelier. La conférence, intitulée « Le jeu social de la parole. Apports de la pragmatique et des études gestuelles à l’enseignement/apprentissage des langues », rappelait plusieurs grands principes de la pragmatique, avec des références aux travaux de Goffman, Birdwhistell, Grice, Austin et Tannen. L’atelier, animé principalement par Annie Bourdié,  donnait vie à ces principes sur le jeu social de la parole. C’était riche, pertinent et même émouvant: le corps ainsi engagé a donné lieu à des performances très riches. Une discussion sur le lien entre la pratique et la théorie a suivi cette belle expérience.

Pour voir à quoi cela ressemble, vous pouvez visionner la chaîne YouTube de J.-R. Lapaire, en commencant éventuellement par ce clip-ci. À découvrir, du même auteur, le livre accompagné d’un DVD, La Grammaire anglaise en mouvement (Hachette, 2006). Et pour en savoir un peu plus sur ce travail, avec des idées pratiques à explorer illico, l’article consacré à ces travaux par les Cahiers pédagogiques.




Le jeu à l’école : une question de culture éducative

23 05 2016

Thot cursus nous remet en mémoire un très intéressant dossier de la veille scientifique et technologie de l’INRP. Ce dossier (à consulter ici), paru en 2009, s’interroge sur les relations entre jeu et apprentissage à l’école, en soulignant combien la réception des activités ludiques varie en fonction des cultures éducatives.

À lire pendant les vacances pour trouver le moyen d’infléchir sa culture éducative si elle est rétive à inclure le jeu 🙂




Lancement du site Théâtralisation de contes et légendes du Québec (tclq.ca)

30 11 2015

TCLQ

Il était une fois des enseignants et des apprenants de français langue seconde et étrangère qui avaient décidé d’entreprendre ensemble un voyage extraordinaire dans l’univers du théâtre et des contes et légendes du Québec…

Valérie Amireault, Haydée Silva, Soline Trottet et Nathalie Lacelle sommes heureuses d’annoncer le lancement du site Théâtralisation de contes et légendes du Québec (www.tclq.ca), qui propose une formation en ligne à l’exploitation des ressources théâtrales et transmodales pour aborder les contes et légendes québécois en classe de langue.

Ce site présente aux enseignants de FLE/S des pistes d’exploitation clés en main permettant de réaliser des activités de théâtralisation de contes et de légendes du Québec en classe. Il est agrémenté de jeux créés pour favoriser l’exploitation ludique de ces contes et légendes et permet aux utilisateurs de s’initier à la transmodalisation. Il comprend aussi plus d’une centaine de ressources bibliographiques sur l’utilisation des contes et légendes, du théâtre et de la transmodalité en classe de langue.

Ce site entend notamment :

– Combler les lacunes au plan du matériel et de la formation des (futurs) enseignants en ce qui concerne l’enseignement de la culture québécoise, et plus spécifiquement l’exploitation théâtrale en classe de FLE/S de contes et légendes du Québec.

– Soutenir la formation des (futurs) enseignants de FLE/S en littératie médiatique multimodale.

– Proposer des pistes d’exploitation concrètes et clés en main permettant de réaliser des activités de théâtralisation de contes et de légendes du Québec en classe.

– Offrir un répertoire d’activités ludiques utilisables de manière individuelle ou en classe.

– Concourir à l’amélioration de la compétence culturelle et de la compétence interculturelle des acteurs impliqués.

– Favoriser le développement de l’identité plurilingue et pluriculturelle des apprenants.

Ce projet vise à faire connaître et à faire rayonner le Québec par la qualité et la quantité de ses contes et légendes, tant traditionnels qu’actuels. Il a été rendu possible grâce au soutien du Groupe de travail Québec-Mexique, de l’Université nationale autonome du Mexique et du Fonds mondial pour l’enseignement du français.

Nous espérons que vous serez nombreux à en profiter et que vous n’hésiterez pas à en faire la diffusion autour de vous. Que vos contes et légendes soient beaux, et qu’ils se déroulent comme un long fil !




« Faites vos jeux » : une belle occasion de partage pour les classes de français

28 09 2015

Je viens de prendre connaissance d’un beau projet qui démarre, porté par une équipe de quatre bénévoles sous la direction d’Anne-Marie Pauleau, formatrice FLE avec une vaste expérience. Le projet est soutenu par l’ASDIFLE et la FIPF. Je vous invite à y participer, en impliquant vos classes de FLE ou FLS dans des tâches de recherche et de création puis de partage autour du jeu.

« Faites vos jeux » est un projet pédagogique multi-niveaux (de A1 à B2, voire C1) qui engage toutes les compétences : il vise à associer plus largement, de façon consciente et raisonnée et non plus comme un simple divertissement, le jeu dans les apprentissages en convoquant les compétences les plus variées, linguistiques, interculturelles ou transdisciplinaires (littérature, sports, arts plastiques, maths…).

« Faites vos jeux » vise à susciter, notamment par internet,  de réels échanges entre  apprenants de différentes langues et cultures, entre établissements  scolaires de différents pays et, puisqu’il s’agit du jeu, il dépasse même le cadre de l’école.

Les participants sont invités à présenter les jeux traditionnels de leur pays ainsi que leurs règles, des jeux originaux qu’ils auront conçus et confectionnés eux-mêmes, des reportages et des interviews sur le jeu, réalisés auprès d’enfants, d’adolescents, d’adultes de tous âges.

Le calendrier est le suivant. Pendant l’automne 2015, les participants et leurs enseignants  développent, dans l’espace classe et au-delà, des activités ludiques et de petites enquêtes en rapport avec le jeu : jeux d’hier et d’aujourd’hui,  jeux encore actuels, oubliés, démodés ou remis au goût du jour, portraits de joueurs occasionnels ou dépendants. Ces enquêtes pourront être accompagnées d’interviews,  illustrées de dessins, affiches, photos, courtes vidéos, séquences musicales, etc. Les participants choisiront pour les poster sur une page Facebook ce qui leur semblera le plus propre à intéresser les autres participants et le plus susceptible de susciter des commentaires de leur part.

Pour ce qui est du printemps 2016: de février à avril : poursuite des activités et des échanges mentionnés ci-dessus. Par ailleurs, les participants démarrent la réalisation de jeux originaux, conçus et fabriqués par leurs soins; de mars-à fin mai : présentation, dans le pays des participants, à l’occasion par exemple des Journées de la francophonie, du projet « Faites vos jeux » et du ou des jeux conçus et réalisés par eux; au plus tard le 1er juin : deux exemplaires de ces jeux sont envoyés à la FIPF ; les plus réussis du point de vue esthétique, de la clarté de leurs consignes, des acquis linguistiques et/ou culturels qu’ils favorisent seront retenus par un jury constitué par la FIPF pour une exposition internationale qui se tiendra à partir de juillet 2016 dans des lieux précisés prochainement.

 

Chaque semaine sur le site de l’ASDIFLE une page de blog dédiée au projet  apportera informations et suggestions.

Inscriptions et information  : [email protected]




Comment parler d’art contemporain en milieu scolaire?

30 11 2014

Jeu, langue et art contemporain font souvent bon ménage. Alors, merci Thot Cursus de mentionner la brochure consacrée par l’Association des groupes en arts visuels à la question de l’art contemporain en milieu scolaire. Un document simple, accessible, parfait pour concevoir des activités de sensibilisation à l’art contemporain (si possible, ludiques!).
La brochure, c’est par ici: http://www.agavf.ca/pdf/AGAVF_parlerdart_scolaire.pdf

ArtContemporain




Babylonia: Des articles et des fiches pédagogiques sur le jeu, des supports ludiques…

6 06 2014

Connaissez-vous Babylonia, « la revue suisse pour pour l’enseignement et l’apprentissage des langues »? J’avoue pour ma part que je ne connaissais pas cette publication plurilingue, et c’est bien dommage! Il y a des articles de qualité sur des sujets très variés, en français, allemand, italien, romanche, anglais… La revue a consacré en 2003 un numéro aux jeux didactiques dans l’enseignement des L2, très intéressant.

Les articles ne sont pas consultables gratuitement en ligne pour les non-abonnés, mais on peut consulter les sommaires et commander un article ou un numéro entier, en version papier ou en version numérique, à un prix relativement raisonnable. Ou encore s’abonner!

Les encarts didactiques, eux, sont accessibles gratuitement, et plusieurs d’entre eux concernent les jeux > http://babylonia.ch/fr/ressources-didactiques/encarts-didactiques/

La revue propose aussi à la vente des jeux de cartes et autres supports ludiques > http://babylonia.ch/fr/didattica/jeux-didactiques/

On trouvera également de très nombreuses quêtes en ligne ou webquests, clés en main > http://babylonia.ch/fr/ressources-didactiques/webquest/

Si, comme moi, vous êtes particulièrement intéressé(e) par le jeu, vous pouvez consulter les archives thématiques  > http://babylonia.ch/fr/archives-thematiques/

Je vous facilite le travail: cliquez sur le lien suivant pour avoir la liste de tous les items liés de près ou de loin au jeu dans Babylonia > http://babylonia.ch/fileadmin/user_upload/documents/FICHES_PDF/12_spiel.pdf

 




HistoQuizz, un outil potentiel pour la classe de langue

7 04 2014

Voilà une application désormais gratuite qui pourrait intéresser les profs de FLE, même si elle s’adresse en principe aux profs d’histoire. Dans HistoQuizz, comme le nom l’indique, il s’agit de répondre à des questions d’histoire universelle. Graphisme rigolo mais contenu rigoureux (du moins d’après les critiques parues sur Ludovia), pourquoi ne pas organiser un tournoi en classe avant ou après un travail sur l’expression du récit?

Pour plus de détails, lisez les deux chroniques parues dans Ludovia:

http://www.ludovia.com/2014/03/histoquizz-desormais-gratuit-pour-iphone-ipad/

http://www.ludovia.com/2013/09/lapplication-histoquizz-ipad-fait-entree-les-salles-classe/




Mission Zygomar

28 02 2014

Thot cursus évoque aujourd’hui un jeu sérieux gratuit et en ligne appelé « Mission Zygomar« . Joli jeu destiné aux enfants, ce jeu de quête aux mécanismes ludiques variés pourra aussi plaire aux adultes, et leur fera découvrir plusieurs beaux musées parisiens. Les dialogues, sous-titrés en français, sont aisés à suivre. Les jeux sont très (trop?) faciles mais il y a là de quoi donner envie d’approfondir l’exploration.

MissionZigomar




Jeux et voyages

5 12 2013

Le bulletin Thot cursus de la semaine est consacré aux voyages. L’occasion de découvrir plusieurs ressources intéressantes en lien avec les langues et /ou le jeu. Sélection dans la sélection:

La SNCF a donc développé le site Voyageur responsable, une plateforme pour apprendre à devenir des touristes éthiques.

Des scénarios pédagogiques en géographie avec l’utilisation des TICE

Scénario pédagogique ludique visant la compréhension écrite et l’expression orale, la connaissance de la culture et de la civilisation marocaines.

La trousse Voyage à la découverte du continent africain.

Ma préférence personnelle va à ces deux dernières ressources, qui permettent de découvrir la richesse francophone et se positionnent d’emblée sur le terrain pédagogique, mais si j’ai cité aussi les deux premières c’est qu’elles me semblent offrir des pistes intéressantes d’exploitation en classe…

 




La littérature en classe de FLE

29 11 2013

I. Préambule (à ne pas lire si vous voulez connaître directement le livre dont il est question.)

À la fin de ce billet, vous n’aurez plus à vous demander pourquoi je parle d’un livre sur la littérature en classe de FLE sur un blogue consacré au jeu. Voilà en vrac mes raisons, piochez celle qui vous convainc davantage…

I.1. Les raisons (plus ou moins) objectives

a) Parce que ce livre manquait et il me semble bien fait et utile.

b) Parce qu’à partir de ce livre, il est possible d’envisager différentes variantes ludopédagogiques.

c) Parce que la littérature est pleine de jeux (ne me demandez pas lesquels, je serais intarissable).

I. 2. Les raisons (tout à fait) subjectives

a) Parce que j’adore la littérature, ma discipline première.

b) Parce que je trouve la collection Techniques et pratiques de classe sympa (forcément, mon livre en fait partie, ho ho).

c) Parce que c’est mon blogue et j’en fais ce que je veux, nan!

II. Le livre

Bon, bref… Il s’agit de vous parler d’un livre que j’attendais de manière abstraite et dont j’ai été ravie d’apprendre la récente parution: Littérature en classe de FLE, de Martine Fiévet (Paris, CLE International, 2013).

Il existe évidemment de nombreux ouvrages traitant de la question du texte littéraire en classe (je pense par exemple à l’excellent Le texte littéraire au collègede mon ami que je n’ai pas revu depuis belle lurette, Alain Riffaud), et il y a aussi de très bons articles et même des numéros spéciaux de revues. Mais plusieurs personnes m’avaient récemment posé la question: existe-t-il un ouvrage qui porte spécifiquement sur la littérature en classe de FLE, qui combine théorie et pratique, depuis une optique récente… Je tiens maintenant la réponse, grâce à Martine Fiévet.

II.1. Quelques critiques

J’ai, bien sûr, quelques critiques. La première, toute bête et pas bien grave, concerne la typographie. Je n’aime pas trop quand on mélange plusieurs polices, comme c’est le cas ici. Et je trouve que la taille des caractères dans les notes est minuscule. J’aurais aussi aimé un chapitre « 2. Création de ses propres fiches pédagogiques » plus consistant (quatre pages, je trouve cela bien mince, littéralement). Et j’aurais aimé trouver des propositions d’exploitation ludiques, de temps en temps (forcémeeeeent).

II.2. Les points forts

Cependant, j’ai beaucoup apprécié les fondements théoriques, sans doute évidents pour ceux qui avons fait des études littéraires, mais très utiles pour ceux qui n’ont pas suivi cette formation-là et même pour ceux qui, trop attachés à leur formation littéraire, ont du mal à faire le lien avec le travail pédagogique (c’est le sujet du chapitre 2 de la première partie, qui présente des exploitations à visées linguistique, culturelle, littéraire, et mentionne des paramètres spécifiques aux apprenants étrangers –soit dit en passant, l’étrangeté du texte n’est pas quelque chose qui touche uniquement les lecteurs étrangers: on peut ne pas avoir toutes les clés pour un texte écrit dans sa propre langue, c’est même très fréquent–).

Il y a ensuite, comme l’esprit  de la collection l’exige, un bon nombre de fiches pédagogiques (35 en tout), classées par niveau (six fiches pour le niveau A1, huit pour le niveau A2: je partage la conviction de l’auteure qu’il n’est pas indispensable d’attendre que les apprenants atteignent un niveau intermédiaire/avancé pour leur permettre de savourer des textes littéraires). J’ai apprécié la diversité du corpus, mêlant auteurs consacrés souvent au programme (Ionesco, Beckett, Tardieu, Verlaine, l’incontournable Étranger de Camus, etc.) et autres excellents auteurs relativement moins connus (Dubillard, Grenier, Kourouma, Aymé, Khoury-Gata, Coste, etc.). Que voulez-vous, j’aurais aimé trouver plus de femmes (4 sur 35, on est encore loin de la parité!), mais j’admets que plusieurs des textes choisis figuraient déjà parmi mes préférés. La diversité des voix francophones n’est pas très visible mais elle est quand même représentée.

Chaque fiche pédagogique inclut une section portant sur l’exploitation linguistique, optique FLE oblige, mais aussi une section spécifiquement consacrée à l’exploitation littéraire. La fiche est toujours accompagnée de suggestions d’activités complémentaires.

Cet ouvrage me semble donc offrir une intéressante porte d’entrée dans le FLE à travers la littérature, et il me semble que les fiches peuvent être exploitées non seulement en classe de FLE mais aussi en cours de formation de professeurs. J’ai hâte de travailler à partir de ce livre avec mes étudiants; ce sera sans doute une référence obligée lorsque nous aborderons la question du quoi, pourquoi et comment enseigner le littéraire en classe de langue.