Ruzzle & Cie. : des jeux pour pratiquer le vocabulaire

5 06 2016

Hier, dernier jour du congrès APLIUT, et deux belles expériences. D’abord, celle des Swap Shops ou ateliers d’échange pédagogique où chaque participant présente en trois minutes une ressource, une séquence, une idée qui marche. En 45 minute, vous voici enrichi d’une dizaine de nouvelles pistes, à vous de choisir si vous les suivez ou pas (je sais, 10 fois 3 minutes cela ne donne pas 45 minutes, mais rares sont ceux qui respectent scrupuleusement la consigne, et il y a toujours une question ou deux…).

Premier billet sur la journée: le matériel que j’ai apporté pour cet atelier. Consacré à Ruzzle (ceux qui me connaissent savent que je suis une joueuse assidue…), j’y ai réuni des éléments utiles pour son exploitation:

  • présentation du jeu (qui existe en plus de dix langues),
  • rappel du principe de jeu,
  • répertoire des jeux semblables (en application mobile ou en ligne),
  • exemple de grilles (dont celle qui permet de trouver le plus de mots en français; une grille pédagogisée en anglais; une grille que j’ai fabriquée pour des débutants FLE),
  • lien vers des générateurs de grilles.

Grille A1




Des jeux pour l’apprentissage informel des langues étrangères

3 06 2016

Dans la cadre du 38e Congrès de l’APLIUT qui se tient actuellement à Lyon sous le titre « Jeux en jeu dans l’enseignement/apprentissage des langues en LANSAD », je viens de présenter un (très court hélas) atelier intitulé « Des jeux pour l’apprentissage informel des langues étrangères : panorama de l’offre et pistes d’articulation avec la classe ».

Les participants retrouveront ici le diaporama utilisé ; les autres auront un bref aperçu de ce qui a été traité, ainsi que des idées de jeux pour l’apprentissage de la langue (jeux de société sans matériel, jeux industriels en boîte, jeux numériques divers). Il ne s’agit nullement d’un répertoire exhaustif de tous les jeux qui sollicitent la langue mais d’un éventail illustratif visant à vous donner envie de (mieux) connaitre ce domaine.

Diapo1




L’embarras du choix: répertoire critique de de jeux de société

23 05 2016

Les profs de langue se demandent souvent quels jeux de société pourraient leur être utiles en classe. Pour répondre à cette question, vous pouvez bien entendu parcourir ce blogue 🙂 Mais vous pouvez aussi consulter différents répertoires, dont le « Répertoire de jeux en langues vivantes » élaboré par Vincent Beckmann, mis à jour le 17 mai 2016, et grâce auquel vous (re)découvrirez une sélection d’une trentaine de jeux, assortie des fiches d’analyse correspondantes et accompagnées d’un glossaire de jeu anglais-français très utile.

Merci à Sol de m’avoir fait découvrir ce répertoire!

 




Lancement du site Théâtralisation de contes et légendes du Québec (tclq.ca)

30 11 2015

TCLQ

Il était une fois des enseignants et des apprenants de français langue seconde et étrangère qui avaient décidé d’entreprendre ensemble un voyage extraordinaire dans l’univers du théâtre et des contes et légendes du Québec…

Valérie Amireault, Haydée Silva, Soline Trottet et Nathalie Lacelle sommes heureuses d’annoncer le lancement du site Théâtralisation de contes et légendes du Québec (www.tclq.ca), qui propose une formation en ligne à l’exploitation des ressources théâtrales et transmodales pour aborder les contes et légendes québécois en classe de langue.

Ce site présente aux enseignants de FLE/S des pistes d’exploitation clés en main permettant de réaliser des activités de théâtralisation de contes et de légendes du Québec en classe. Il est agrémenté de jeux créés pour favoriser l’exploitation ludique de ces contes et légendes et permet aux utilisateurs de s’initier à la transmodalisation. Il comprend aussi plus d’une centaine de ressources bibliographiques sur l’utilisation des contes et légendes, du théâtre et de la transmodalité en classe de langue.

Ce site entend notamment :

– Combler les lacunes au plan du matériel et de la formation des (futurs) enseignants en ce qui concerne l’enseignement de la culture québécoise, et plus spécifiquement l’exploitation théâtrale en classe de FLE/S de contes et légendes du Québec.

– Soutenir la formation des (futurs) enseignants de FLE/S en littératie médiatique multimodale.

– Proposer des pistes d’exploitation concrètes et clés en main permettant de réaliser des activités de théâtralisation de contes et de légendes du Québec en classe.

– Offrir un répertoire d’activités ludiques utilisables de manière individuelle ou en classe.

– Concourir à l’amélioration de la compétence culturelle et de la compétence interculturelle des acteurs impliqués.

– Favoriser le développement de l’identité plurilingue et pluriculturelle des apprenants.

Ce projet vise à faire connaître et à faire rayonner le Québec par la qualité et la quantité de ses contes et légendes, tant traditionnels qu’actuels. Il a été rendu possible grâce au soutien du Groupe de travail Québec-Mexique, de l’Université nationale autonome du Mexique et du Fonds mondial pour l’enseignement du français.

Nous espérons que vous serez nombreux à en profiter et que vous n’hésiterez pas à en faire la diffusion autour de vous. Que vos contes et légendes soient beaux, et qu’ils se déroulent comme un long fil !




Helen a trouvé une mine !

9 10 2015

Helen, collègue américaine, a eu la gentillesse de partager avec moi et donc avec nous une superbe trouvaille, une vraie mine de ressources directement exploitables en classe (sur mon épaule, mon petit diable, jaloux, me dit « mais comment se fait-il que tu n’en avais même pas entendu parler? » tandis que le petit ange s’extasie « ah, c’est qu’y a des gens talentueux et généreux, comme Tiphaine Montus, qui aiment jouer et faire jouer!!!!!). Bref, je suis conquise, et vous le serez probablement aussi.

Reprenons sur un ton plus posé 🙂 Helen me signale un blogue intitulé Bonjour FLE, où vous trouverez à foison des jeux pour la classe de FLE prêts à imprimer, sur les thèmes les plus divers (jetez aussi un coup d’oeil aux ressources qui, sans être ludiques, semblent fort intéressantes). Des bingos, des jeux de sept familles, des jeux avec des dés (mes préférés dans ce vaste répertoire), des jeux de plateau… avec des graphismes simples et attirants à la fois, et prêts à l’emploi (quelques coquilles, parfois, mais si vous les signalez à l’auteure, elle les corrige).

C’est par ici: https://bonjourfle.wordpress.com/category/jeux/page/2/




Plongez dans l’univers de Gus and Co

7 09 2015

Encore une ressource tellement riche que l’on peut y plonger et se perdre pendant des heures, découverte grâce à Michèle! Gus & Co est un blogue consacré aux jeux où il est souvent question de jeu pédagogique, voire de jeux pour la classe de langue.

GusAndCo

Je vous laisse ici une sélection de billets, classés par ordre chronologique, particulièrement utiles pour la classe de langue, que j’ai enregistrés après avoir longuement navigué sur ce blogue fascinant. Le contenu de chacun est explicité dans le lien…




Ma tournée américaine

14 07 2015

Les derniers mois ont été intenses, avec de nombreuses interventions et divers cours à préparer. Entre le 15 juin et le 1er juillet 2015 a eu lieu « ma tournée américaine », grâce à laquelle j’ai pu rencontrer cinq groupes de participants de quatre villes différentes (Los Angeles, Chicago, Washington, Oxford). Une centaine de profs en tout, 75 heures de formation, des bagages à faire et à défaire sans cesse, mais surtout, une belle et riche expérience. Il me suffit de fermer les yeux pour retrouver le sourire de tel ou tel participant(e), les étincelles dans les yeux de tel(le) autre, le fou rire de celui-ci, la bouche bée de celle-là… Ce fut un vrai plaisir. À tous les collègues qui ont contribué au succès de cette aventure, merci encore.

Et pour vous, lecteurs de ce blogue, ma tournée américaine pourra aussi être enrichissante, vu que chaque groupe a eu pour objectif de créer des jeux à partir des matrices ludiques proposées. En principe, chaque réalisation est constituée d’une notice de jeu et d’une fiche pédagogique détaillées, ainsi que du matériel de jeu à télécharger et à imprimer. Certains documents sont plus détaillés que d’autres, mais tous ouvrent la voie à une exploitation directe en classe de langue… Les différentes propositions ont été mises en jeu, discutées et améliorées. Il s’agit d’activités simples, courtes, faciles à mettre en oeuvre et à accent ludique.

Voici donc une quinzaine d’idées pour la classe prêtes à l’emploi, créées par des profs en vue d’une application concrète, et relues par mes soins.

(Vous souhaitez avoir la version Word, plus aisément modifiable? Il suffit de me la demander soit par courriel, soit en laissant plus bas un commentaire à ce sujet…)

  1. 1 2 3 Famille. A1 et +. C’est un jeu de conversation destiné aux débutants, autour du thème de la famille… Découvrez, imprimez, faites jouer.
  2. 10 secondes pour deviner le mot. A1 et +. C’est un jeu de vocabulaire, accompagné ici d’une liste sur le vocabulaire de l’école (niveau débutant).
  3. L’argot. B1 et +. C’est un jeu de cartes prêtes à l’emploi pour travailler les expressions idiomatiques et argotiques avec des apprenants de niveau intermédiaires. Deux suggestions détaillées d’exploitation et des images de la mise en jeu complètent le kit.
  4. Glic des animaux. A1 et +. C’est un jeu de pari clés en main, pour aborder les animaux avec de jeunes enfants qui découvrent la langue. De nombreuses suggestions de variantes accompagnent la planche illlustrée et les cartes.
  5. Glic des verbes du 1er groupe. A1 et +. Sur le même principe que le jeu précédent, et à l’intention d’apprenants débutants, voici un jeu de systématisation verbale.
  6. Il faut… B2 et +. C’est un jeu de cartes pour systématiser le subjonctif et, au passage, revoir le vocabulaire des tâches ménagères.
  7. Ligne du temps des francophones célèbresA2 et +. Dans ce jeu, inspiré du jeu commercial Timeline, les apprenants seront invités à fabriquer leurs propres cartes. Mode d’emploi détaillé…
  8. Paires de nombres. A1 et +. Encore un jeu de conjugaison (tiens donc!), destiné à réviser les terminaisons du 1er groupe du présent. Issu de l’expérience en classe des profs qui l’ont présenté devant leurs pairs.
  9. Qui me suit? A1 et +. Un jeu issu, lui aussi, de l’expérience préalable des participants, et enrichi de la discussion collective. Il permet de travailler le vocabulaire de l’alimentation.
  10. Restez calmes et conjuguezA1 et +. Ah, l’éternel souci de la conjugaison se sera donc exprimé en toute liberté 🙂 Un jeu pour travailler autour des verbes du 1er groupe.
  11. RV rapides. A2 et +. Une activité pour faire connaissance, et parler de l’amour et de l’amitié… Cartes et diaporama avec des questions compris.
  12. Tape du piedA1 et +. Dans beaucoup de langues, la prononciation des consonnes finales diffère de la prononciation du français. Ce jeu permet d’aborder cette particularité de la langue française, essentielle et pourtant souvent négligée.
  13. Vite, vite, vingt! B2 et +. Une activité ludique et écrite pour systèmatiser le subjonctif, et facilement adaptable à des niveaux de langue moins avancés.

Et voici, pour terminer, divers documents aimablement partagés par Jerry (merci!), l’un des participants au lycée Rochambeau, et issus de son propre sac à malices, déjà fort bien rempli:

  1. À vos risques et périls. Tous niveaux. Canevas de jeu pour donner libre cours à votre imagination, adapté par mes soins d’après celui partagé par Jerry. C’est un diaporama pour organiser en classe des concours dans le genre du Jeopardy.
  2. Jeopardy Discovering French A1 et + (pour apprenants anglophones) et Jeopardy des pays francophones. Deux des diaporamas que Jerry utilise en classe et qui illustrent ce qui peut être fait avec le canevas précédent.
  3. Corpus des tâches ménagères et Diaporama sur l’écologie. Tous niveaux. Deux diaporamas créés par Jerry, pour lesquels chacun de vous trouvera l’usage qui lui conviendra.



Jeux de file indienne

31 05 2015

J’ai assisté vendredi dernier à l’atelier de Larry N. Swenson (formateur en anglais langue étrangère) dans le cadre de la Feria Internacional de Idiomas (Guadalajara). Sur un rythme enlevé, le formateur a su conquérir son public, fort nombreux, avce une série de propositions très faciles à mettre en oeuvre.

Ça a commencé par des jeux de mains à inventer pour se présenter (par couples, deux apprenants inventent une salutation avec les mains, qui sera « leur » salutation; puis ils présentent leur création, puis tout le monde circule et salue les autres en adaptant la salutations). Il y a eu ensuite une proposition efficace et classique: en rang, face à face, on s’observe, puis on se retourne, on change trois détails de son apparence, on se refait face, on identifie les trois détails qui ont changé chez son partenaire, on change de partenaire et on recommence mais avec cinq puis avec sept détails… À la fin, il y eu un travail sur une chanson bilingue.

Ce que j’ai le plus aimé, pour ma part, ce sont les propositions pour jouer en file indienne. Par exemple, se classer par jour et mois de naissance, mais… sans parler! Ou se classer par taille, mais sans parler et les yeux fermés. Petit moment de surprise et d’incertitude, suivi de tentatives de mieux en mieux réussies, puis finalement grand moment de vérification et partage dans la bonne humeur.




Un retour en catimini, sur une note qui se veut joyeuse malgré la tristesse

25 03 2015

Chers amis, chers lecteurs, chers amateurs de jeux,

Voici pratiquement quatre mois que je n’ai plus donné signe de vie: une fin d’année mouvementée, une année 2015 qui a démarré sur des chapeaux de roue, de nombreuses péripéties qui ne m’ont pas donné le temps de souffler, alors que les idées s’accumulent. Le temps est probablement venu d’une remise à plat du blogue, d’un questionnement approfondi sur ses objectifs, son fonctionnement, sa périodicité, d’autant plus qu’il s’agit d’un travail passionné, bénévole et hautement chronophage…

Hélas, une triste nouvelle me pousse à reprendre mon clavier. Je ne peux laisser passer davantage de temps sans rendre hommage à l’une des grandes figures du jeu en classe de langue, qui fut mon collègue et aussi, j’ose le dire, mon ami.

Francis Debyser, didacticien féru de créativité, nous a quittés la semaine dernière: si le paradis existe, Francis doit y être en train d’inventer des histoires loufoques avec le Tarot des mille et un contes, ou d’organiser une simulation globale, ou de mettre en place l’écriture collective d’un roman de science-fiction historique ou… Talentueux, généreux, discret, créatif, drôle… il n’aurait certainement pas souhaité que son souvenir soit lié à la tristesse!

J’ai eu le plaisir de rencontrer Francis pour la première fois en 1996, au moment où je réalisais une série d’entretiens sur la notion de jeu en littérature. Francis m’a généreusement accordé une longue et savoureuse conversation. Nous nous sommes ensuite retrouvés à plusieurs reprises lors des stages d’été du Centre International d’Études Pédagogiques, ou lors de mes passages éclairs à Sèvres. J’ai tant appris de lui…

Pour moi, le meilleur moyen de rendre hommage à sa mémoire est de lire et/ou relire ses textes, et de poursuivre son exploration des sentiers de la créativité. Lisons, jouons, créons… Voici une petite biblio commentée:

  • Caré, J.-M., & Debyser, F. (1978). Jeu, langage et créativité. Les jeux dans la classe de français. Paris: Hachette FLE. Un incontournable pour qui s’intéresse au jeu dans la classe de langue! Cet ouvrage offre une mosaïque de contributions autour de thèmes divers qui permettent de bien saisir les enjeux de la notion de jeu au moment où commençait à s’imposer l’approche communicative. Une grande partie des texte est consacrée aux jeux de mots, aux jeux de langue. Beaucoup des propositions réunies dans ce volume restent pleinement d’actualité.
  • Caré, J.-M., & Debyser, F. (éds.). (1995). Simulations globales. Sèvres: CIEP. Autre grand classique, qui permet de comprendre et de s’approprier cet outil original qu’est la simulation globale.
  • Caré, J.-M., Debyser, F., & Estrade, C. (1997). Îles. Sèvres: CIEP. Un exemple détaillé d’une simulation adaptée aux grands adultes, avec un travail important sur l’imaginaire. De nombreuses idées à reprendre même si on décide de ne pas travailler la simulation en soi.
  • Debyser, F. (s. d.). Cartes noires. Inventer et élucider des énigmes policières. Sèvres: BELC. Francis était grand amateur de polars, à lire mais aussi à écrire, et il a conçu ces cartes pour introduire le genre policier en classe.
  • Debyser, F. (1976a). Dramatisation, simulation, jeux de rôles. Changer d’estrade… Le français dans le monde, 123?: Jeux et enseignement du français, 24–27. À lire absolument pour comprendre la nature et la portée de ces différentes techniques d’expression dramatique dans la classe.
  • Debyser, F. (1976b). Le Crocodile et le moulin à vent. Un milliard de jeux de créativité. Le français dans le monde, 123?: Jeux et enseignement du français, 14–19. Des propositions pratiques pour faire entrer la créativité dans la classe.
  • Debyser, F. (1976c). Les Jeux au BELC. Le français dans le monde, 123?: Jeux et enseignement du français, 7. Ce numéro spécial est aussi un classique à ne pas rater.
  • Debyser, F. (1976d). Le Tarot des mille et un contes. Le français dans le monde, 123?: Jeux et enseignement du français, 20–23. Francis présente ici un jeu de cartes qui est un générateur d’histoires.
  • Debyser, F. (1977a). A comme… Avenir. Le Jeu de la voyante. Le français dans le monde, 126, 29–30. Une fiche pédagogique facile à utiliser, qui aura inspiré de nombreux enseignants.
  • Debyser, F. (1977b). Le Tarot des mille et un contes. Paris: L’École des Loisirs. Aujourd’hui épuisé, ce coffret de cartes pour créer des histoires a permis à de nombreux étudiants de par le monde de donner libre cours à leur imagination…
  • Debyser, F. (1980). L’Immeuble. Roman-simulation en 66 exercices. Le français dans le monde, 156, 19–25. Un autre exemple réussi de simulation globale, plus ancrée dans la réalité.
  • Debyser, F. (1996a). Éloge du savoir-vivre… et pour tordre le cou au “savoir-être.” Le français dans le monde, 282, 40–41. Francis savait aussi remettre en question les certitudes méthodologiques et poser les grandes questions épistémologiques. C’est d’ailleurs gràce à lui que j’ai découvert et mieux compris le Cadre européen commun de référence, à l’orée de notre siècle…
  • Gayot. (2005). Introduction. In H. Mathews & A. Brotchie (Eds.), Oulipo compendium. London: Make Now Press. Francis est sans doute l’un des piliers de l’hypothétique OUvroir de DIdactique des LAngues et CUltures POtentielle (OUDILACPO).
  • Le français dans le monde. (1984), 187?: Spécial roman policier. Encore une fois le plaisir du polar…

Promis, je vous reviendrai dans les semaines à venir, avec le plein de nouveautés. D’ici là, patience: je suis trop occupée à, entre autres, jouer avec mes étudiants et à finir de concocter des fiches qui seront bientôt à votre disposition…




Verbalia, Letra a letra, Last letter, Finger eyes

20 11 2014

Lors de la foire du livre de jeunesse évoquée dans mes derniers billets, je n’ai pas fait qu’écouter les intervenants du séminaire ou enrichir ma bibliothèque… j’ai aussi acheté de quoi me casser la tête devant les étagères pour faire tenir de nouveaux jeux.

🙂

Le temps me manque, oh oui, ritournelle qui n’est pas près de changer, mais je vais au moins vous dire quels ont été mes principaux achats:

Verbalia, une belle boîte de jeux qui promet 50 jeux de langue, et dont vous trouverez des présentations vidéo en français, espagnol et catalan en suivant ce lien: http://www.5mpj.es/videos/851-5-minutos-tv-verbalia.html

Last letter, une petite boîte pleine de belles images, avec un principe de jeu très simple: le premier joueur propose un mot A illustré sur la carte A, et le premier des autres joueurs qui trouve sur la carte B un mot B qui commence par la dernière lettre du mot A remporte la carte A . Le mot suivant doit commencer par la dernière lettre du mot B, et ainsi de suite. C’est un jeu « en anglais » mais il peut être joué dans toutes les langues, avec d’éventuels ajustements (mon intuition me dit que les lettres finales sont plus variées en anglais qu’en espagnol, par exemple, alors je jouerais non pas à partir de la dernière lettre mais de la deuxième lettre…). À tester!

Ensuite, Letra a letra, à jouer en espagnol. Sur chaque carte ronde, trois mots sont cachés. Selon la couleur indiquée par la carte précédente, il va falloir être le premier à identifier le mot de cette couleur… L’explication en espagnol dans cette vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=13ftKxfig2k

Finalement, gros coup de coeur pour les Fingers eyes, marionnettes de poche qui ouvrent de nombreuses possibilités (ou comment tenir une conversation à trois… tout seul!). Ils sont utilisés pour jouer, pour la rééducation motrice (https://www.youtube.com/watch?v=Oe4iDhx16zc)… J’en ai déjà offert à ma soeur, à l’instit’ de ma fille… Et j’ai hâte de les utiliser le semestre prochain!