Classroom cafe : apprendre à jouer!

21 11 2012

Grâce à ma chère globe-trotteuse Michèle, je prends connaissance d’une intéressante initiative en Malaisie: un café où l’on peut aller pour apprendre à (bien) jouer à des jeux qui semblent trop complexes avant leur prise en main mais qui s’avèrent fantastiques une fois que les joueurs ont compris de quoi il retourne. De quoi inspirer un projet pour la classe de FLE, où les apprenants iraient apprendre EN français comment jouer à tel ou tel jeu, et au passage ils apprendraient LE français dans le cadre d’une action sociale concrète et à forte dimension collective…

Pour en savoir plus sur cette initiative commerciale qui pourrait inspirer des projets pédagogiques, consultez l’article du New Straits Times du 7 janvier 2012, en anglais: « Back to the classroom. Edwin Wong recommends learning to play a rewarding game by attending classes ».

Nothing intuitive in Euro games — you’ll need tutorials!




Karambolage

21 11 2012

L’art de la bise… Je consacrais il y a quelques semaines un billet et un quiz à cette édition de l’émission Karambolage. Dulce (merci!) me suggère d’explorer l’ensemble des clips de cette émission d’Arte, et notamment celui sur les superstitions (car la prochaine livraison de mes « Tests et jeux » pour Le français dans le mondeporte sur les superstitions…), pour aborder en classe les aspects interculturels. Au Mexique, on peut visionner en ligne cette émission tous les dimanches à partir de 13h.




La piqûre du français : un corpus pour fabriquer des jeux autour du lexique des soins infirmiers

27 10 2012

Lors du séminaire des universités technologiques auquel j’ai eu le plaisir d’assister mercredi, j’ai eu l’occasion d’entendre Philippe Gagné, du Cégep Vanier. Il a entre autres parlé d’un site que j’ai trouvé extrêmement intéressant: La piqûre du français, http://piquredufrancais.ccdmd.qc.ca/, un site qui « offre aux élèves allophones et anglophones inscrits dans des techniques de soins de la santé du réseau collégial anglophone des documents pédagogiques qui les préparent à soigner en français et à réussir l’examen de l’Office québécois de la langue française (OQLF) ». Bien entendu, ce site peut intéresser un public bien plus large. Les supports et les activités proposés m’ont semblé d’une exceptionnelle qualité.

En ce qui concerne les jeux, il n’y en a pas, à ma connaissance . Par contre, il y a de nombreux documents qui peuvent être exploités d’un point de vue ludique (dont les nombreux quiz) et, surtout, un lexique très complet (concept, définition, exemple en contexte; il est également possible de consulter des lexiques thématiques ) qui est en soi un corpus ludique potentiel: jeux de mémoire, jeux d’appariement, jeux de reconnaissance, jeux heuristiques, parmi bien d’autres. Des listes de dix phrases sur différents thèmes sont proposés, ainsi que des karaokés.

Si le français de l’infirmerie vous intéresse, IL VOUS FAUT connaître ce site. Et même si ce n’est pas le français des soins qui vous intéresse, vous saurez sans doute tirer un riche parti de documents tels que « Une vie saine » ou encore « La douleur de Monsieur Ladouceur » (vous pouvez les exploiter en intégralité ou n’utiliser que des extraits).

Sans doute, l’accent québécois surprendra les utilisateurs encore réticents à la diversification des sources francophones. Personnellement, j’y vois définitivement un atout plutôt qu’un inconvénient…




Quiz sur l’art de la bise

17 10 2012

Suite et fin des billets consacrés aux ateliers que j’ai animés la semaine dernière en Colombie…

Je vous avais déjà signalé une vidéo sympathique sur l’art de la bise (voir le billet daté du 19 septembre 2012). J’ai préparé pour ces ateliers une série de 60 questions, auxquelles les apprenants répondent par équipes après avoir visionné une seule fois la vidéo. La question à répondre est définie par le lancement du dé. L’équipe continue de répondre tant qu’elle ne se trompe pas et que le chiffre du dé ne se répète pas…

Pour télécharger le document avec les questions et les réponses, cliquez ici: QuizBise

 




Découvrir l’art de la bise « à la française »

19 09 2012

Grâce au Facebook de Alianza Francesa Veracruz (qui vit à son tour grâce aux bons soins d’Olivier), je décourvre une vidéo fort sympathique sur l’art de la bise à la française.

Des idées de jeux et autres activités, en vrac:

1) Élaborer un quiz pour que les étudiants y répondent sous forme de concours après avoir visionné la vidéo (quelles sont les nationalités citées? Laquelle parmi les villes suivantes n’est pas mentionnée [citer les villes]? Combien de bises fait-on à Paris? Un élève embrasse-t-il un copain? Un élève peut-il embrasser le directeur de l’école? etc.)

2) Faire fabriquer des fiches avec une description de personnage (nom sexe, âge, profession, rapport aux autres personnages) puis tirer au sort deux par deux les fiches: s’embrassera, s’embrassera pas? quel registre de salutations utiliser?

3) Élaborer un diaporama pour adapter la vidéo à son pays (la question de la bise est différente pour les Allemands que pour les Mexicains!).

4) Chercher les différentes modalités de salutations et/ou de marques d’affection et leurs appelations à travers la francophonie (les becs québécois, les mamours, l’accolade…).

À vous de trouver de nouvelles idées et, si possible, de nous en faire part!

http://www.youtube.com/watch?v=b9m0OEpE0z8&feature=related




Teaching english with games

30 05 2012

Dernier billet de la journée, avec une info que je dois cette fois à Luis (mon équipe de « veilleurs » s’élargit sans cesse…). Voyez le site de Shelley Vernon, Teaching english with games (en anglais, faut-il vraiment le préciser?).

Site très commercial selon un style anglo-saxon, mais avec des idées et des ressources intéressantes. Il me semble que la réflexion théorique n’est pas très présente; par contre, la dimension pratique est très développée. Si je me procure ces ouvrages bientôt, je vous en dirai des nouvelles.




Academy Island : Une invasion extra-terrestre pour booster son niveau d’anglais

14 05 2012

Je viens de m’abonner au bulletin d’info Ludovia, dont je vous parlais hier. Et je reçois donc aujourd’hui l’info sur un jeu gratuit destiné aux ados de 13 ans et plus, et ayant pour but l’apprentissage de l’anglais…

Le jeu s’appelle Academy Island, et voici le début de l’article:

Academy Island : Une invasion extra-terrestre pour booster son niveau d’anglais !
Pour pouvoir se débrouiller dans les situations de la vie de tous les jours, un extra- terrestre, fraîchement débarqué sur Terre, doit apprendre à parler anglais… Ceci est une pure fiction puisqu’il s’agit du scénario d’un nouveau jeu en ligne, Academy Island – un jeu social conçu et développé par les experts de Cambridge ESOL pour aider à améliorer son niveau d’anglais.

Jeu éducatif en ligne et gratuit destiné aux apprenants en anglais, à partir de 13 ans, Academy Island est disponible sur la page Facebook officielle de l’Université de Cambridge ESOL examination’s (Cambridge ESOL), qui compte déjà plus de 120.000 fans.
Les joueurs d’Academy Island doivent progresser à travers différents niveaux de difficulté en aidant l’extra-terrestre à bien utiliser l’anglais pour se faire comprendre dans des situations de la vie quotidienne, comme faire des courses, visiter une galerie d’art ou une bibliothèque…

Pour lire la suite, cliquez ici.

Et pour aller voir directement la ressource, disponible sur le compte Facebook de Cambridge ESOL, cliquez là




Les mots des maux

26 02 2012

Toujours sur le même principe que les deux billets précédents, à partir de la question: Et vous, quand vous vous sentez malade, que faites-vous ? Si vous cherchez une idée d’activité, lisez l’avant-dernier billet avant celui-ci…

Bon, vous l’aurez compris, il suffit de visiter le compte Facebook de Le français avec TV5MONDE pour y trouver ce type de matériel et plein d’autres ressourcves encore, à vous d’aller découvrir tout cela seuls comme des grands.




Votre ville préférée

26 02 2012

Sur le même principe que le billet précédent, voyez aussi « Si vous deviez étudier dans une ville étrangère quel serait votre choix et pourquoi ? « 

 




Votre moyen de transport préféré

26 02 2012

Je découvre grâce à Richard l’image suivante, parue sur le mur Facebook de Le français avec TV5 Monde suivie d’une simple question… « Le métro est certainement le moyen de transport le plus utilisé à Paris. Et vous ! Quel est celui que vous préférez ? » En un rien de temps, 74 commentaires venus des quatre coins du monde ont fusé… Pourquoi ne pas inviter vos étudiants à réagir aussi? Au Mexique, et plus précisément à Mexico, mes étudiants parleraient sans doute du Métrobus (bus à arrêts fixes sur voies confinées), les peseros (boîtes à sardines qui s’arrêtent n’importe où et font un peu n’importe quoi…), du « train léger », du covoiturage, du taxi, du « Pumabus » (bus interne sur le campus de l’UNAM), de l’ecobici (sur le même principe que le Vélib’ parisien)… Intéressant de comparer avec d’autres régions du monde. De quoi aborder l’interculturel dès les tout premiers niveaux.

Une possibilité de jeu? Tout simplement, organiser des équipes de trois apprenants, leur donner deux à cinq minutes (selon le niveau de langue) pour dresser la liste la plus longue possible de transports imaginables (dictionnaires acceptés). Ensuite, comparer la liste à celle ci-dessus: compter 1 point pour toute bonne réponse, 2 points par réponse non incluse sur l’image et jugée valable par la classe (même si une autre équipe l’a trouvée), 3 points par réponse correcte, jugée valable et que personne d’autre n’a trouvée. Puis éventuellement lancer des mini-sondages en parallèle  pour établir… le transport majoritairement préféré et détesté dans la classe, le transport majoritairement utilisé, le transport que personne n’a jamais utilisé, le transport que tout le monde aimerait utiliser un jour, etc. Puis, pour le splus avancés, enchaîner sur le débat des transports et l’écologie, etc…