Sciences du jeu 8 et 9, en ligne

27 06 2018

Les numéros 8 et 9 de la revue Sciences du jeu sont en ligne. Sciences du jeu 8 est consacré à un dossier thématique sur « Espaces du jeu, espaces en jeu ». Sciences du jeu 9 a pour titre Du ludique au narratif. Enjeux narratologiques des jeux vidéo.




Un dossier à ne surtout pas rater sur le jeu sérieux

27 06 2018

« Jeu sérieux, maintenant. Au sommet d’une pratique, on trouve une forme de légèreté amusée, quasi incompatible avec toute attitude sérieuse. L’attention n’est plus monopolisée par la technique; l’esprit du jeu peut alors s’épanouir. Quand on parle de jeu sérieux, en entend surtout «jeu» dont l’aspect sérieux concerne un motif professionnel plus qu’une attitude. On joue de façon concentrée, dans un but professionnel, mais on joue ! Pas besoin d’être compliqué pour s’amuser, mais dans le jeu sérieux le but de l’apprentissage demeure le fil conducteur suivi; ce but donne sa raison d’être au mot «sérieux».
Le potentiel des jeux sérieux se trouve décuplé par la réalité virtuelle, augmentée ou pervasive. On y sera tous immergés un jour ou l’autre, même dans les foyers pour personnes âgées; autant mieux se faire à l’idée. »
Un de ces jeux pourrait être au summum technologique et pourtant être ennuyant s’il ne comportait une dose d’imprévisibilité et de surprise constamment renouvelée; la surprise constitue même un ingrédient essentiel de l’apprentissage; dans le monde surréaliste elle est même recherchée.
Depuis toujours les enfants jouent, ils jouent à ce qu’ils appréhendent du monde et les jeux de guerre ont longtemps fait partie du menu. Aujourd’hui on leur en suggère en haute définition mais sont-ce bien leurs jeux où ceux des adultes ? Ces jeux sont-ils des exutoires ou des incitatifs ? Leurs effets ne sont pas neutres. Nous avons un rôle éducatif à assumer ici aussi. »

Voyez notamment




Les jeux numériques pour l’éducation

27 06 2018

Thot Cursus nous signale une conférence sur le jeu pour l’éducation sous toutes les coutures (Université de Poitiers, 13 décembre 2017)

En voici le descriptif:

« L’intervention est dédiée aux jeux numériques pour l’éducation. Il est donné un aperçu historique de ces applications et de leurs cadres socio-techniques. Les résultats de recherches sur l’évaluation ludique de serious games seront présentés, basés sur des enquêtes ethnométhodologiques et des analyses sémio-pragmatiques. Les difficultés mises en lumière permettront de poser plus largement la question de la pertinence éducative du jeu.

Michel Lavigne est enseignant-chercheur en multimédia. Ses travaux actuels portent sur les applications à vocation ludique et éducative, tant en termes de conception que d’usage. Il procède notamment à l’évaluation de serious games. Il est organisateur du colloque scientifique annuel Ludovia depuis 2005. Il est membre du comité de pilotage de la revue Interfaces numériques dont il a dirigé plusieurs numéros. Il a dirigé le dernier numéro de Sciences du jeu consacré aux « marges du jeu ». […] Durée: 1h »




Pour les néophytes qui osent

16 05 2018

Un cours est disponible en ligne, à un prix modique de 10 dollars, pour apprendre à créer son propre jeu vidéo: Votre premier jeu avec Unity. Il s’agit d’une « formation vidéo de 2h33m [avec] téléchargement immédiat et visionnage illimité à vie ». Les fichiers sources sont inclus et vous disposez d’une garantie satisfait ou remboursé. J’avoue que je n’ai pas eu le temps de suivre la formation, mais les commentaires sont excellents. Alors, le premier parmi vous qui se lance, il nous en fait un retour d’expérience ?




Jornada El conocimiento sale a jugar

7 04 2017

Je ne remercierai jamais assez tous ceux dont la veille généreuse me permet d’alimenter ce blogue. Cette fois, c’est au tour de Maria, qui m’a fait découvrir une journée consacrée à la gamification en bibliothèque qui se tiendra le 20 avril prochain à l’Institut Goethe de Mexico. L’entrée est gratuite mais il faut s’inscrire.

Voici le lien: https://www.goethe.de/ins/mx/es/kul/sup/wgs.html

Et voici la présentation de la journée:

Los juegos de computadora son la ampliación tecnológica de la técnica cultural humana más antigua de todas: jugar. Con la curaduría de Christoph Deeg, el Goethe-Institut junto con otras seis bibliotecas de la Ciudad de México organizan, en la interfaz entre el espacio analógico y el digital, “Los libros perdidos”: un juego de geohashing en que los participantes se mueven a través del mundo analógico de las bibliotecas de la ciudad para resolver tareas digitales en diversas estaciones. Con motivo de la publicación del juego, serán analizados por renombrados expertos de Alemania, Estados Unidos, Suiza y México, diversos aspectos de lo que significa el juego y la ludificación de contextos no lúdicos (Gamification), con particular atención a la orientación formativa y cultural.




La pertinence du jeu sérieux à l’université

2 04 2017

Ma chère Sol me fait découvrir un document intéressant :

Gagnon-Mountzouris, V., Lemieux, M.-M., & Pouliot, J.-P. (2016). Rapport sommaire sur la pertinence du jeu sérieux à l’université. Montréal: Groupe de travail de la promotion du développement des compétences informationnelles / Université du Québec.

Même si je trouve que certaines affirmations sont un peu hâtives (normal pour un rapport sommaire d’une vingtaine de pages, après tout), la synthèse est utile et le choix des exemples intéressant. Bonne lecture !




La phonétique en jouant

2 04 2017

La superéquipe d’Agito (coucou, Séb, Fred, Pascaline, j’ai encore parlé de vous hier devant un auditorium plein !) vous a concocté cette fois un entretien avec Michèle Freland-Ricard, intitulé « La phonétique en jouant ».

Vous y découvrirez des idées pratiques pour aborder en classe la phonétique, ainsi qu’une sélection de ressources dont bien évidemment le blogue de Michèle.

J’en profite pour vous rappeler que j’avais également consacré à la phonétique un article en trois volets, dont le dernier décrit de nombreuses activités à dominante ludique, pensées pour un public hispanophone mais qui peuvent être utiles dans d’autres contextes :




Le jeu entre situations formelles et informelles d’apprentissage des langues étrangères

27 03 2017

« Le jeu entre situations formelles et informelles d’apprentissage des langues étrangères » est un article écrit à quatre mains avec Gilles Brougère et issu de l’analyse des 300 réponses à un questionnaire appliqué dans plusieurs pays du monde fin 2015. Il vient d’être mis en ligne sur le site de Synergies Mexique.

À l’heure où se développent de nouvelles formes d’apprentissage des langues étrangères, en lien avec une offre numérique de plus en plus diversifiée, le jeu semble être en mesure de prendre une plus grande place dans les pratiques d’apprentissage en situation formelle comme en situation informelle. Dans cet article, après avoir situé les notions de formel et d’informel en relation avec la question de l’apprentissage, nous discutons de la place du jeu dans le continuum formel/informel et nous présentons des résultats d’une enquête menée auprès d’apprenants universitaires de français langue étrangère dans le but de déterminer la place effective du jeu dans les situations formelles et informelles d’apprentissage.
Pour commencer la lecture, c’est par ici.

http://gerflint.fr/Base/Mexique6/silva_brougere.pdf




Apprendre ou jouer ? Et pourquoi pas les deux !

19 02 2017

Franc-parler, le site des professeurs de français réalisé par l’Organisation internationale de la francophonie et la Fédération internationale des professeurs de français, se penche à nouveau sur la question du jeu avec un riche dossier mis à jour. Ce dossier a été préparé en collaboration avec le site T’enseignes-tu

Vous y découvrirez de nombreuses pistes pédagogiques et un point théorique (qui me fait l’honneur de mettre en valeur mes propres apports).

Profitez-en pour suivre Franc-parler sur Facebook!

[dossier]Un dossier spécial JEU Franc-parler et T'enseignes-tu (Le FLE) ?

Geplaatst door Franc-parler.org op woensdag 15 februari 2017




Peut-on apprendre par le jeu ?

9 02 2017

Thot Cursus et ma chère Marion me font découvrir un court article qui pose LA question au coeur de toute exploitation pédagogique du jeu: peut-on apprendre par le jeu ?

Même si la réponse à une telle interrogation tient difficilement dans un billet de blogue, l’auteure pointe des éléments intéressants, qui méritent réflexion. Elle écrit par exemple: « La recherche sur l’apprentissage basé sur le jeu souligne différents intérêts de cette pratique pour l’élève, notamment du point de vue de l’engagement, de la motivation et de l’expérience d’apprentissage. Sur le plan des résultats scolaires, les effets des approches basées sur les jeux ne sont pas si clairs, et certains effets observés restent assez faibles, en particulier en ce qui a trait à l’amélioration des performances en tout contexte. » (Romero, 2017)

Romero est égalemement coauteure d’un livre intitulé Jeux numériques et apprentissages, paru il y a quelques mois, et que je n’ai pas encore eu le loisir de découvrir…







buy windows 11 pro test ediyorum