1. Une pratique ancienne : dès 2001, l’équipe éducative tente de mettre en place le B2i, alors expérimental, pour les 3ème. Nous rencontrons alors plusieurs difficultés :
    • Techniques : le logiciel « B2i kit » préconisé par les instances académiques est complexe à installer et à faire fonctionner ; la maintenance du parc informatique est problématique.
    • Culturelles : comment intégrer un travail multimédia dans ses cours ? La méfiance vis à vis de l’outil informatique suscite de nombreuses questions…

    Finalement un groupe de professeurs volontaires fréquentant la salle multimédia fabriquent avec leurs élèves des documents multimédia et procèdent à des validations à l’aide du carnet de bord papier. Entre un quart et un tiers de nos élèves de 3ème partent au lycée avec leur B2i.

  2. une mise en sommeil : les changements de personnel dans l’équipe engagée, un certain découragement, le décès brutal du principal, M. Leproux au printemps 2006 amènent les professeurs à interrompre l’expérience.
  3. un redémarrage collectif en septembre 2006, suite à un stage d’information à La Flèche avec JP Murs, nous permet de faire partie des collèges de la Sarthe qui utiliseront en priorité le portail Gibii. La mise en place se fait en janvier 2007 avec l’aide des professeurs principaux et de quelques collègues volontaires : chaque classe de l’établissement va en salle multimédia pour se familiariser avec son portail personnel. Une trentaine de professeurs sur 50 environ s’engage à travailler à la validation des items en classe.
  4. L »année 2007/8 est celle de l’intégration officielle du B2i au Brevet des Collèges : nous complétons nos compétences par un stage sur place de formation continue proposé par l’IUFM et animé par Christian Marchand. Nous sommes une quinzaine de toutes disciplines ; les 3 jours seront l’occasion de fabriquer et d’expérimenter nous mêmes nos productions, pour ensuite les proposer à l’ensemble de l’équipe pédagogique.
Tags : ,