Elle pousse sur des terres arides, se cultive facilement et son huile fait déjà des envieux. À l’heure de l’envolée des prix du pétrole, les pays émergents cherchent eux aussi des solutions de production de carburants alternatifs.

Voici la « Jatropha Curcans » :

Source: www.jatropha.org Author: Photo by R. K. Henning Permission

Elle peut produire jusqu’a 1900 litres de diester par hectare (bien plus que le colza). Elle est facile à cultiver et pousse en terre aride.

Elle ne requiert ni labourage, ni ensemencement (puisque la durée de vie de cet arbuste est de quarante ans environ), ni usage de pesticides et autres produits polluants (grâce à ses qualités insecticides et fongicides).

L’Inde s’apprêterait à planter 40 millions d’hectares, et a procédé à des tests intensifs de ce bio-carburant. Trois Mercedes alimentées par du diesel de jatropha ont déjà parcouru 30 000 kilomètres. Le projet est soutenu par DaimlerChrysler et par l’Association Allemande pour l’Investissement et le Développement (Deutsche Investitions- und Entwicklungsgesellschaft, DEG).

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jatropha_curcas

Quelques questions pour vous aider à comprendre cet article et son intérêt pour le développement des pays « pauvres » :

1- Sous quels climats pousse cette plante ? Sur quels sols ?

2- Fait-elle concurrence aux cultures alimentaires ? Pourquoi ?

3- Comment l’Inde compte-t-elle gagner de l’argent avec la culture de Jatropha ? Quel rôle jouent les pays développés (ici l’Allemagne) ?

Tags : , ,