Fourier et la fertilisation

Fourier, équation de la chaleur et fertilisation

La propagation de la chaleur dans un corps conducteur, décrite par l’équation de la chaleur, établie par Joseph Fourier en 1812, peut, sans modification, s’appliquer à d’autres domaines dans lesquels un phénomène diffuse sur le même mode (percolation, épidémie, colonisation d’un continent par une espèce végétale ou animale…). Les modèles informatiques basés sur l’équation de la chaleur permettent d’expérimenter et valider des hypothèses.

 Chaleur

C’est ainsi qu’on peut lire dans la revue Sciences et Avenir, n° 800, octobre 2013, p. 18 le compte-rendu des travaux de Christopher Doughty, de l’université d’Oxford (Grande-Bretagne), et Adam Wolf :

 Les grands herbivores ont fertilisé les sols d’Amérique du Sud

 

Stégomastodon

 

 

Les déplacements des tatous géants et autres mammifères de gros gabarit ont agi comme une « pompe à nutriments », il y a 30 000 ans.

Si aujourd’hui le continent sud-américain a un sol fertile, propice à l’agriculture, c’est grâce aux très gros mammifères herbivores qui vivaient dans ces contrées il y a environ 30 000 ans. Glyptodontes, sorte de tatous géants d’au moins une tonne, stégomastodontes, cousins des mammouths, et autres mammifères de gros gabarit ont piétiné cette terre, et enrichi les sols en nutriments – comme le phosphore et l’azote – simplement en se déplaçant pour se nourrir et pour déféquer.

Christopher Doughty, de l’université d’Oxford (Grande-Bretagne), et Adam Wolf de l’université de Princeton (États-Unis), affirment qu’une telle mégafaune fonctionne comme une « pompe à nutriments », fertilisant naturellement les sols en quelques dizaines de milliers d’années. Grâce à une modélisation mathématique inspirée de l’équation de la propagation de la chaleur, ils ont en effet estimé l’efficacité de cette fertilisation. Pour conclure qu’elle est proportionnelle à la masse de l’animal. Et si aujourd’hui le sol s’appauvrit, c’est qu’il y a 12 000 ans, à la fin de la dernière période glaciaire, la mégafaune a commencé à disparaître. [A. Kh.]

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.