Daniel Reisz

Daniel Reisz

La société Joseph-Fourier en deuil     

Daniel Reisz

Daniel Reisz

Ancien professeur de mathématiques du lycée Jacques-Amyot, Daniel Reisz est décédé dimanche 8 novembre 2015, après-midi. Né en 1937 en Alsace, Daniel Reisz a commencé à enseigner à Dunkerque, où il a rencontré son épouse, originaire d’Irancy. Ce qui a conduit le couple à rejoindre l’Yonne en 1964. Après avoir transmis son savoir au lycée Jacques-Amyot jusqu’en 1982, puis deux ans à l’Ecole normale, il a occupé les fonctions d’inspecteur pédagogique en mathématiques. Il était commandeur dans l’ordre des Palmes académiques.

     Très investi dans la création du Cercle Condorcet, il l’était également dans de nombreuses autres associations, comme la Société des sciences historiques et naturelles de l’Yonne, la Société Paul-Bert et l’Association pour le droit de mourir dans la dignité. Il était aussi le co-fondateur et vice-président de la Société Joseph-Fourier, dont le but est de faire connaître la vie et l’œuvre du mathématicien au grand public. « Il était en train d’écrire un livre sur lui », indique Michèle Skowron, l’une de ses proches.

     Très attaché à la Bourgogne, sans pour autant renier ses racines, Daniel Reisz était altruiste. Il rendait notamment visite aux détenus des maisons d’arrêt, une activité bénévole « dont il était fier. Il disait qu’il avait envie de s’occuper des plus déshérités ».

C’est également à cet homme qu’Auxerre doit les cours de philosophie du mardi soir, à la maison Paul-Bert.

Ces dernières semaines, il a affronté la maladie en face. « Il appelait les choses par leur nom et ne se mentait pas. Ce n’était pas le genre. »

 Son départ laisse la Société Joseph-Fourier orpheline et triste.

 

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.