Bilan définitif Vincennes-Nîmes

1 08 2008

À Paris depuis quelques jours, je profite d’une connexion internet de quelques minutes pour le bilan définitif des transférés du CRA de Vincennes à Nîmes …

http://www.dailymotion.com/video/x69utp

Ludovic Bourely




Premier bilan définitif sur les retenus de Vincennes transférés à Nîmes.

23 07 2008

Un mois plus tard, et en attendant le communiqué de presse commun du RESF du Gard, de la Cimade, et de la Fraternité, quelques mots sur le bilan définitif …

Ils étaient 100 (pas 102, mais cela a été très flou sur les chiffres depuis le début), 7 ont été expulsés, 93 libér.. Mis dehors avec les simples vêtements qu’ils avaient sur eux!

Devant ce scandale humanitaire, le Réseau a décidé exceptionnellement de payer les billets de retour vers Paris. Une souscription nationale, aujourd’hui close, a suppléé l’incohérence, la discrimination et le mépris de l’État. Les cinq avocats escortés de la Préfecture de Paris, uniquement envoyés pour sauver la face devant les médias, ont couté certainement beaucoup plus que les billets de trains !

Les dizaines de milliers d’euros que l’opération a coûté en font aussi un scandale financier. Il faudra d’ailleurs un jour finir par savoir quel est le coût global de la politique d’immigration en France. Il semble qu’une estimation entre 2 et 4 milliards d’euros par an soit envisageable mais il nous manque une véritable étude économique …

Je publierai ici le communiqué de presse dans quelques jours, qui vous donnera plus de détails.

Je devrai aussi, je l’espère, pouvoir vous donner des nouvelles positives sur l’affaire Scotty.

Ludovic Bourely




Incendie de Vincennes : triste journée pour la République au Palais de Justice de Nîmes

25 06 2008

RESF Mercredi 25 Juin, pas loin de minuit, je sors du Palais de Justice de Nîmes.

Nous avions bon espoir ce matin après les recours devant le Juge des Libertés et de la Détention d’hier où avait été prononcée la décision de libération des quatre retenus présentés (le parquet a fait appel pour trois dossiers). Puis quand nous avons vu débarquer cinq avocats dépêchés par la Préfecture de Paris,  cinq « spécialistes »escortés, les doutes ont commencé … La pression était palpable, Hortefeux ne pouvait pas se permettre de perdre …

L’argument des avocats parisiens était simple, l’événement était un cas de force majeure, imprévisible, les vices de procédures n’étaient qu’un détail …

Imprévisible, mais danger annoncé par la Cimade depuis 2007 …

Le résultat est sans appel pour les 78 autres qui comparaissaient  aujourd’hui, à double titre, le recours étant collectif, l’appel n’est pas possible : seulement 6 retenus (pour lesquels tout était déjà joué) ont été libérés.

Il s’agissait de la même procédure pour les mêmes motifs devant le même juge, qui s’est même permis de dire que seuls les imbéciles ne changent pas d’avis …

Abattu ce soir je n’ajouterais pas d’autres commentaires, si ce n’est que nous organisons une manifestation ce vendredi à Nîmes à 18h Place de la Maison Carrée.

Ludovic Bourely




Incendie de Vincennes : à quoi joue l’UMP et l’État sur ce drame humain ?

23 06 2008

RESFCe matin à 7 h 30 arrivaient à Nîmes 102 retenus en provenance de « feu » le CRA de Vincennes.
Un TGV spécial rempli de Gendarmes (2 par retenu) pour transporter (est-ce le bon terme ?) une centaine de personnes qui un jour se sont retrouvées sans papiers et avaient atterri arbitrairement au CRA de Vincennes.
Je suis donc parti rejoindre devant le CRA les militants RESF, nous savions que certains retenus sortiraient aujourd’hui.
Je suis parti rempli d’interrogations sur ce drame, le moins qu’on puisse dire est que la confusion régnait dans les médias : avant tout, dans quel état étaient-ils et quelles avaient été leur condition de transfert, et puis ces chiffres contradictoires sur les « disparus », ces informations changeantes sur les circonstances  de l’événement, ces accusations ubuesques de l’UMP sur la responsabilité du RESF …
Huit retenus ont été libérés cet après-midi … Libérés … Foutus dehors dans les faits.
Huit parisiens laissés devant le Centre de Rétention de Nîmes, bien caché loin du centre ville, avec simplement les vêtements qu’ils avaient sur eux … à Vincennes.
Certains ce matin sont arrivés pieds nus, d’autres les vêtements noircis par l’incendie.
Puis sont venus les témoignages des « libérés », bien sûr le traumatisme de la mort d’un des retenus quelques jours plus tôt, déjà avec quelques révélations, tous le décrivaient comme visiblement très malade…
Puis le déroulement d’une journée anormale … Alors que le moindre petit incident est réglé dans la minute grâce à la vidéo-surveillance, alors que trois jours avant, l’incendie d’un matelas avait été réglé plus que prestement. Comment se fait-il que cette fois-ci il ait fallu plus de vingt minutes avant la moindre intervention alors que tout le monde savait ce qui était en train de se passer. A-t-on volontairement laissé faire ? Cela a-t-il un rapport avec les compte rendus de l’audit, demandé par la Cimade à l’Inspection du Travail, qui devaient arriver le 12 juillet et qui auraient pu contraindre à la fermeture de ce centre ? L’impossibilité totale pour les retenus de s’enfuir, d’où sont venus les chiffres de ce matin, 50 « évadés » ! ??Alors encore plus de questions finalement …Les accusations ce matin de l’UMP sur une responsabilité du RESF puis l’ouverture d’une enquête qui commence avec le fait que la manifestation devant le Centre de Vincennes n’avait pas été déclarée en Préfecture (???) , manipulation de l’opinion publique sur le plus gros cafouillage du Ministère Hortefeux ? Volonté délibérée de commencer une chasse aux militants du Réseau ? Commencerions-nous à trop déranger ? Cet incendie et la propagande qui a suivi n’est pas sans rappeler certains événements historiques.
Mais revenons à l’humain, huit sont sortis aujourd’hui sans argent, sans solutions pour rentrer à Paris, sans un seul papier, perdus …Nous avons obtenu pour l’instant un hébergement pour la nuit, et des papiers de sortie du CRA, mais demain ? Leur retour à Paris ?
Et puis dès demain les plus de quatre-vingt-dix autres vont commencer à sortir …
Leur « transfert » s’étant fait illégalement : absence des dossiers par exemple … ils devraient sortir rapidement.Ceux qui sont sortis aujourd’hui étaient intégrés, avaient un travail, un logement, une vie de famille, payaient des impôts …
Puis la machine infernale s’est mise en route, jusqu’à leur transport comme du bétail à Nîmes, puis leur abandon pur et simple devant le Centre de Rétention …
Quel pays est devenu la France ?
Et à quoi joue l’UMP et l’État avec leurs ridicules accusations sur le Réseau ?
Ludovic Bourely




Les devises Hortefok

1 06 2008

Mai 68 …

Shadok

Mai 2008 …

hortefok

Ludovic Bourely

N.B. : En plus de ne pas être un bon  graphiste, j’ai des problèmes avec la mise à jour de ce blog …
À mon grand regret le blog s’affiche très mal avec Firefox (navigateur que j’affectionne), et pour les allergiques à Inernet Explorer dont je fais partie, cela est agaçant …
En attendant, sous Windows et Mac, aucun problème avec Safari, et Opéra. Sous linux tous les autres navigateurs fonctionnent …

Maj : le problème est réglé grâce à Julien du Webpédagogique, grand gourou de la technique … Merci