Incendie de Vincennes : triste journée pour la République au Palais de Justice de Nîmes

25 06 2008

RESF Mercredi 25 Juin, pas loin de minuit, je sors du Palais de Justice de Nîmes.

Nous avions bon espoir ce matin après les recours devant le Juge des Libertés et de la Détention d’hier où avait été prononcée la décision de libération des quatre retenus présentés (le parquet a fait appel pour trois dossiers). Puis quand nous avons vu débarquer cinq avocats dépêchés par la Préfecture de Paris,  cinq « spécialistes »escortés, les doutes ont commencé … La pression était palpable, Hortefeux ne pouvait pas se permettre de perdre …

L’argument des avocats parisiens était simple, l’événement était un cas de force majeure, imprévisible, les vices de procédures n’étaient qu’un détail …

Imprévisible, mais danger annoncé par la Cimade depuis 2007 …

Le résultat est sans appel pour les 78 autres qui comparaissaient  aujourd’hui, à double titre, le recours étant collectif, l’appel n’est pas possible : seulement 6 retenus (pour lesquels tout était déjà joué) ont été libérés.

Il s’agissait de la même procédure pour les mêmes motifs devant le même juge, qui s’est même permis de dire que seuls les imbéciles ne changent pas d’avis …

Abattu ce soir je n’ajouterais pas d’autres commentaires, si ce n’est que nous organisons une manifestation ce vendredi à Nîmes à 18h Place de la Maison Carrée.

Ludovic Bourely


Actions

Informations

Une réponse à “Incendie de Vincennes : triste journée pour la République au Palais de Justice de Nîmes”

28 06 2008
puntilla (19:38:42) :

aujourd’hui, 48 sont sortis et ont fait une haie d’honneur à leurs défenseurs !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire