Un mot de Char …

8 11 2006

« Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d’eux. », René Char
Extrait de Chants de la Balandrane

Je précise ce que je disais sur la découverte de l’importance du mot avec des apprenants qui utilisent le journal de bord (Voir Obsolètes ou novateurs ?). Même dans d’autres utilisations du journal (j’en parlerai dans un autre article.).
L’importance du mot, c’est la quintessence de l’écrit. De l’écrit « réel », de l’écrit dont on ne connaît pas le ou les destinataires.
La plupart des écrits dans notre parcours scolaire ou en formations (dictées, prises de notes de cours, rédactions, rapports de stages, dissertations, commentaires de textes, évaluations, …) et dans notre vie sociale et professionnelle (compte-rendus, écrits professionnels formatés, écrits administratifs, cartes de voeux ou de vacances, …), sont loins de cet écrit réel dont je parle.
Ils ne permettent pas au mot de « surgir ».
Ce que j’appelle l’écrit « réel » est donc un écrit dont on ne connaît pas le destinataire, celui donc où l’on s’exprime librement pour réellement communiquer. Non pas qu’il n’y ait pas de communication dans les autres formes d’écrits, mais elle n’est pas de même nature.
C’est cet écrit que l’on utilise depuis des millénaires. L’écrit a été inventé et s’est développé en grande partie sous cette forme.
C’est aussi le pari que maîtriser cette forme d’écrit facilite l’apprentissage de toutes les autres.
C’est l? que j’en reviens ? Char, « Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d’eux. », je ne ferais pas de commentaires psychanalytiques de cette phrase, mais ne parle-t-elle pas de réel et de liberté, finalement.
J’aime ? croire que la connaissance du réel et l’apprentissage de la liberté sont des finalités essentielles de l’éducation.
Elles sont de toutes façons indispensables au citoyen libre et responsable.
D’où l’importance de laisser « surgir » le mot.
Et puis le mot est beau …
Ludovic Bourely


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire