Mon stage « vivre à la préhistoire »

Source: commons.wikimedia.org Auteur: Jiel Beaumadier Licence: CC

Source: commons.wikimedia.org
Auteur: Jiel Beaumadier
Licence: CC

 

 

 

 

 

 

Au parc Archéologique d’Asnapio, du 20/08/2016 au 24/08/2016, il y a eu un stage sur la préhistoire, où on a fait plein de choses :

A Villeneuve d’Ascq, près du lac du héron, 5 enfants de 8 à 13 ans et 1 moniteur appelé Marc ont fait un camp, des instruments, de la nourriture, du feu, etc.

Comment est-ce qu’on a fait ?!

Jour 1

On a, en premier, choisi un endroit isolé des visiteurs et beau, avec un point d’eau pas loin. On a choisi un bon endroit, entre les arbres, près des maisons médiévales (des visiteurs ont quand même trouvé).

Ensuite, on est parti ramasser des branches et des cailloux pour se faire 5 haches. Puis, on a coupé des grosses branches pour se faire des tentes en peaux de bêtes (achetés, on a pas tué d’animaux !), en branches et en ficelles.

On a construit un récolteur d’eau avec des bâtons et UNE peau de bête (toujours achetée), ça récolte de l’eau de pluie quand il pleut, C’est génial !

Une fois que les tentes et le récolteur d’eau ont été construits, on s’est répartis les rôles :

  • moi, le shaman (le médecin préhistorique)
  • Ethan, le maitre du feu (il allume le feu chaque matin)
  • Sahel, le récolteur (il va chercher le bois pour le feu et les pierres)
  • Nicolas, le chasseur
  • et Quentin, le constructeur/récolteur d’eau (il va chercher l’eau dans le récolteur d’eau de pluie)

C’est bien d’avoir de l’eau et des abris, mais on a pas de feu, ni de nourriture (on va pas survivre là !), donc on a demandé à Ethan de faire du feu. Il a essayé avec du silex (comme tout le monde dit), le silex s’est brisé, Marc a dit qu’il fallait une pirrite, il avait pris un seau de pirrites ! Ethan a fait du feu, et Sahel a mis le bois qu’il a récolté dans le feu, la fumée est vraiment mauvaise…

Maintenant on a du feu, mais pas de nourriture, donc j’ai fait (car le shaman c’est aussi celui qui fait la nourriture) de la soupe d’orties et j’ai soigné Sahel qui s’était fait piquer par les orties. J’ai mis du jus de rumex et de plantain sur ses mains, il n’avais plus mal ! On a bu de la soupe d’orties (cuite au feu), et mangé des sandwiches (on allait pas manger si peu, du coup on a fait des sandwich le matin).

On a un stock de bois, de pierres, de nourriture, et d’eau, on est bien ! Mais imaginez, un loup qui arrive dans votre camp, vous n’avez pas d’armes, que faites vous ?! Donc de 20 h à 21 h on s’est fait 3 sagaies chacun, 3 lances chacun, et un arc avec 10 flèches chacun. On s’est raconté des histoires de 21h à 21h 30, puis on est reparti dans nos tentes pour dormir une demi heure dans la tente (le gouvernement ne veut pas qu’on dorme autre part que chez nous ou à une auberge/hôtel) et à 22h on est reparti chez nous.

Jour 2

On est revenu à 7h 30 au camp, je suis arrivé à 7h pour récupérer du rumex, de la consoude, du plantain et tout le reste. On a fait nos rôles matinaux (indiqués plus haut).

Marc nous a indiqué que la radio (France bleu) allait venir, donc on s’est dit qu’on allait faire de la décoration pour la radio. On est allé chercher du sureau (pour faire des couleurs). Donc on a pris une branche de sureau et on a pris des fleurs de couleurs différentes, et on les a écrasées, on avait de la couleur. Donc on a construit une entrée en bois de bouleau et on l’a décorée en rouge/marron.

On avait bossé dessus jusqu’à 12 h. Vu l’heure, on a mangé (de la soupe et des beignets d’orties + un sandwich). A 13 h, on avait fini de manger. On s’est entrainé avec nos sagaies, pendant que moi, j’allais chercher des plantes médicinales. A 14 h 30, la radio est arrivée, elle nous a posé plein de questions sur ce qu’on faisait. Elle est restée 30 minutes. Je me suis entrainé une heure à la sagaie, pendant que les autres sont allés chercher des fleurs et se balader dans le parc.

On a planté de la consoude dans le camp, on a aussi planté des orties, mais les orties, ça pique ! Donc après de nombreuses piqures, on a décidé de faire une clôture, ça nous a pris le reste de la journée. A 20 h, on a mangé. A 21 h, on s’est raconté des histoires. A 21h 30, on a dormi une demi heure (vous connaissez la chanson).

Jour 3

On est tous arrivé à 7h30, on a récolté du noisetier et j’ai récolté (avec des gants) les orties qui ont poussées. On a accueilli des visiteurs vers 8h. On a fait nos rôles, on a mangé. Ca commençait à se répéter, donc on a changé nos rôles et maintenant c’est devenu :

  • Moi, le maitre de l’eau
  • Sahel, le chasseur
  • Ethan, le shaman
  • Nicolas, le constructeur
  • Et Quentin, le récolteur

Chacun a fait son rôle, c’était bien de changer de rôle. Mais je ne vais pas tout vous détailler, car pour vous, ca revient au même. Ce sont les mêmes rôles mais juste pas tenus par les mêmes personnes. Donc on a fait nos rôles, on a mangé, on a dormi, on est rentré.

Jour final

On est arrivé au camp, et Marc (on en parle pas beaucoup tiens) a demandé aux autres moniteurs (ils étaient 12) de se déguiser en loup. Et ils avaient des protections, donc on les a vu, on a sorti les sagaies, et on a battu les « loups », la bataille a durée 1 h ! Et ensuite, on nous a donné de la viande, Ethan l’a cuit, et en attendant, on a récolté des orties pour faire des beignets, des donuts et des cookies à la pomme de pain. La journée s’est terminée sur une grillade de chamalows au feu de bois. On est rentré chez nous plus tôt vu que le stage était fini. On est rentré chez nous. C’était la fin de cette aventure.

 

 

Marteel Théo – 5eA

Comments are closed.