Lumière

 

 

 

 

 

 

 

 

La nuit, quand nul ne le voit,

L’immense lampadaire qui éclair le toit ,

Devient on ne sait pourquoi,

Une minuscule luciole qui éclaire les hortensias.

Rejoignant son groupe elle commence un long voyage,

Éclairant le village sur leur passage.

Le soleil apparaît soudain comme une tache,

Et le groupe se cache.

Notre luciole redevient lampadaire,

Devant la maison de derrière,

Il éteint sa lumière et remet son manteau de fer.

                                                       S.D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.