Les Guépards – Espèces en voie de disparition 1

Description de cette image, également commentée ci-après

Source : www.wikipédia.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Carte d’identité:

Nom scientifique : Acinonyx jubatus         

Poids moyen : 21 – 72 kg (À maturité)

Taille: 70 – 90 cm (À maturité, Hauteur au garrot)     

temps de gestation: 90 – 98 jours 

Localisation: en Afrique subsaharienne, en Asie du Sud-Est.

Apparence: Grand chat à l’allure athlétique. Robe jaune pâle constellée de taches noires. Crinière blanche pour les jeunes, griffes semi rétractiles.

Structure sociale: Le guépard est majoritairement solitaire mais il peut former des petits groupes pour mieux chasser et faire perpétuer l’espèce.

Source : http://laplanetedesanimaux.over-blog.com/

 

 

 

 

 

 

 

Pour commencer vraiment l’article, je dois vous prévenir que le cas de disparition totale des guépards me tient vraiment à cœur car c’est mon animal préféré.

 

Le guépard est en en danger car on en recense de 10000 à 12000 partout dans le monde. Au cours du XX e siècle, le nombre de guépards a connu une formidable régression car on essayait de les tuer pour vendre leur fourrure au marché noir. En 1900, on comptait 100000 guépards à travers l’Afrique et l’Asie. C’est à dire qu’ il y en a 9/10e qui ont disparus.

A travers le réchauffement climatique

Le guépard est plutôt une victime du réchauffement climatique car la chaleur fait pousser des buissons épineux à travers la savane et il n’est pas rare qu’un guépard lancé en pleine vitesse (115 kilomètre à l’heure) n’ait pas le temps de freiner en plein milieu de sa course folle et donc se le prendre et peut-être s’éborgner avec une épine. Or il est pas bon de s’éborgner dans un milieu chaud car la blessure peut risquer une infection est il a besoin de ses deux yeux pour chasser. Et comme avec un œil ses chances de chasser sont réduites de moitié, il risque fort de mourir de faim si nous ne faisons pas attention. Il est classé comme vulnérable.

( VU )

Source : www.wikipédia.fr

.

Jadis, les guépards avaient été dressés par l’homme pour la chasse et la figuration.

Source : https://www.imdb.com/

 

 

 

 

 

 

 

La peau du guépard était autrefois perçue comme symbole de richesse. Aujourd’hui, les lois interdisent de posséder des animaux sauvages ou menacés d’extinction mais le guépard conserve une importance économique croissante dans l’écotourisme et on le trouve aussi dans les zoos. Malgré tout, des bénéfices sont également tirés de la commercialisation illégale des petits des guépards comme animaux de compagnie. Le prix d’un guépard de six semaines va de 3 000 à 5 000 dollars américains. Les Émirats arabes unis sont une destination fréquente pour les importations illicites de guépards.

Merci de m’avoir lu et je compte sur vous pour agir pour protéger les animaux en voie d’extinction.

 

Sam Lefebvre – 4 D

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.