Les 5 animaux les plus étranges

Un des 5 animaux:

L’aye-aye

Source : https://animalsadda.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet animal est une espèce de primate considérée menacée par l’UICN ( Union Internationale pour la Conservation de la Nature).  Il mesure de 75 à 90 cm de long – dont 44 à 53 pour la queue – et pèse de 2 à 3 kg. Les deux sexes sont apparemment impossibles à identifier.

Ses incisives rappellent celles des rongeur, ses oreilles celles des chauve-souris et sa queue celle des écureuils. Enfin, il possède une adaptation particulière, le troisième doigt de la main est extrêmement allongé. Il vit dans les arbres, ce qui fait qu’il est le voisin des pics (oiseaux) ou des écureuils.

L’aye-aye est un animal en général solitaire et nocturne, discret et difficile à observer.

La gestation de la femelle aye-aye est de 166 jours. Après sa naissance, il doit rester environ 1 an avec sa mère.

Le deuxième des 5 animaux:

Le rat-taupe nu

Le rat-taupe mesure de 8 à 33 cm de long auxquels s’ajoute une queue pouvant aller jusqu’à 8 cm. Sa masse varie de 28 g à 1,5 kg.

Source : https://curieux-animaux.skyrock.com

 

 

 

 

 

 

Les rats-taupes nus ont une tête aux muscles de la mâchoire particulièrement développés, avec de grandes incisives proéminentes qu’ils utilisent pour forer leurs galeries. Une très grande partie de leur cerveau est d’ailleurs dévolue au contrôle et à la sensibilité de la bouche. Leurs yeux sont pratiquement atrophiés et leurs oreilles minuscules se limitent à une petite ouverture qu’ils peuvent obturer pour éviter que la terre y pénètre.

Le troisième des 5 animaux:

Le tardigrade

Source : http://labibliothequedeglow.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les tardigrades ont un corps protégé par une sorte de caréapace formée de quatre parties, dont chacune est dotée de deux courtes pattes non articulées terminées par des griffes non rétractiles. Leur taille adulte varie de 0,1 mm à 1,5 mm de longueur selon les espèces. Les larves fraîchement pondues peuvent mesurer moins de 0,05 mm. Les femelles peuvent pondre de une à trente larves à la fois.

Les tardigrades vivent un peu partout sur la planète mais se trouvent en plus grand nombre dans les zones où on trouve de la mousse  (comme les forêt et la toundra) car elle constitue, avec le lichen, leur aliment de prédilection. Ils peuvent aussi se nourrir de nématode (ver rond) dont ils percent la peau avec leur trompe à stylet. Ils peuvent aussi être cannibales. On les trouve du haut de l’Himalaya (à plus de 6 000 m d’altitude ) jusque dans les eaux profondes (par 4 000 m de profondeur) et des régions polaires à l’équateur. Ils sont présents dans le sable, les mousses des toitures humides, sur des sédiments salins ou d’eau douce, où ils peuvent être très nombreux (jusqu’à 25 000 par litre).

Le quatrième des cinq animaux:

Source : www.francetvinfo.fr

 

 

 

 

 

 

 

On trouve le blobfish à des profondeurs où la pression est près de cent fois supérieure à celle de la surface. Pour y résister, la chair du poisson est principalement constituée d’une masse gélatineuse dont la densité est plus faible que celle de l’eau, ce qui lui permet de flotter.

Le cinquième des animaux:

Source : Wikipedia
Auteur : Jplevraud
Licence : CC BY-SA 3.0

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces chauves-souris sont très spéciales, la plupart du temps à cause des plis et des ailerons complexes de la peau autour du visage. Les plis de la peau autour du nez et de la bouche lui donne un aspect ridé.

Cette espèce est nocturne. Elle est active du crépuscule jusqu’au milieu de la nuit. Il est rare de voir plus de dix ou douze Senex dans le même arbre. Des parties translucides dans les plis et les ailes sont placées au-dessus des yeux pour détecter la lumière et aident le senex à capter les mouvements autour de lui.

 

Félix Deviers

2 Responses to Les 5 animaux les plus étranges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.