Histoire : Les rois de France #2

 Clotaire Ier, le deuxième roi de France

 

Source : alex-bernardini.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Clotaire Ier est le deuxième Roi de France (certes il y a eu plusieurs autres rois avant lui mais lui est réellement Roi des Francs juste après la mort de son père). Il est le fils de Clovis Ier (évoqué dans mon précédent article). On le surnomme « le Vieux » car il a vécu 64 ans, un record pour l’époque ! Selon la langue ou le royaume, il se nomme aussi ChlotarClotharChlotochar ou Hlothar. Il est né entre 497 et 498, nous ne sommes pas sûrs de la date exacte ; en revanche, nous savons où : à Soissons.

Comme son père, il descend lui aussi de la dynastie des Mérovingiens et porte le nom (pour Clotaire Ier) de son arrière grand-père. Certes avant d’être roi des Francs, il devient d’abord roi de Soissons en 511, puis roi d’Orléans en 524, roi du peuple des Burgondes en 534, roi de Metz en 555, roi de Paris en 558 et entre 558 et 561 il est seul à la tête du royaume des Francs réunifié comme sous le règne de Clovis.

Clotaire Ier à eu tout de même sept épouses ! : 

  • La première est Ingonde, en 517, c’est la fille de Clodomir II, roi des Germains de Wormset d’Arnegonde de Saxe.
  • La deuxième est Gondioque, veuve de Clodomir mort le 25 juin 524 ; est une reine franque.
  • La troisième est Radegonde en 531, mais elle préfère se retirer dans un couvent plutôt que de continuer à vivre à ses côtés…
  • La quatrième est en réalité la première, et oui : Clotaire ré-épouse Ingonde en 532. Juste après, Ingonde lui demande de trouver un mari pour sa sœur Aregonde et le roi ne trouve personne d’autre que lui-même ! Clotaire vit donc avec deux épouses en même temps qui sont elles mêmes sœurs ! Arnegonde sera donc sa cinquième épouse ! Ils vivront donc tous les trois jusque au décès d’Ingonde en 546.
  • La sixième est Chunsina, une femme peu connue et dont très peu de registres parlent d’elle.
  • La septième est Vulderade en 555.

 

Grâce à ses nombreuses épouses il aura donc 11 enfants dont 7 fils et 4 filles (parmi ses enfants, il y en a qui ne sont pas reconnus à ce jour) :

Ses enfants (reconnus) 

  • Le premier fut Caribert Ier, né en 520 à Paris, il fut roi de cette ville de 561 à 567. Il est nommé Charibert par Grégoire de Tours, son nom signifie « Brillant dans l’armée ». Sa mère est Ingonde. Il meurt en 567 à  Paris.
  • Le deuxième est Chramn, né entre 520 et 540, sa mère est Chunsina. Il meurt brûlé vif en 560.
  • Le troisième est Chilpéric Ier, né entre 525 et 527 en France. Il sera roi de Soissons de 561 à 584, sa mère est Aregonde. Il meurt le 27 septembre 584 à Chelles
  • Le quatrième est Gontran, né en 532 à Soissons, on le nomme aussi saint Gontran, en effet il est un roi mérovingien et un saint catholique et orthodoxe du VI siècle. C’est donc de cet homme que vient la célèbre « Saint Gontran », fêté de nos jours le 28 mars. Sa mère est Ingonde. Il meurt vaillament le 28 janvier 592 à Chalon-sur-Saône.
  • Le cinquième est Sigebert Ier ou Sigisbert Ier, né vers 535, est un roi mérovingien, son nom signifie « Brillant de victoire » en vieux-francique. Sa mère est Ingonde. Il meurt en décembre 575 à Vitry-en-Artois.
  • Le sixième, ou plutôt « la sixième », est Blithilde né entre 535 et 563, pourquoi une aussi grande marge de naissance me direz-vous, et bien cela s’explique par le fait qu’elle soit très peu connue et aucun registre détaillé parle d’elle, cette fille du roi était très peu reconnue par le peuple français et n’apparaissait quasiment, voire jamais en public. Elle est la première fille (en tout cas reconnue), de Clotaire Ier. Sa mère est Vuldetrade. Sa date de mort est pour l’heure, inconnue.
  • Le septième et dernier enfant reconnu de Clotaire Ier, est sa fille Clodoswinthe né probablement entre 538 et 548. Selon divers peuples, elle se nomme également Chlodesindis, Chlodosuinda, Chlotsinda ou Closinde. Par un mariage, elle devient reine des Lombards (ancien peuple germanique). Sa mère est Ingonde mais la date de sa mort est inconnue.

Clotaire Ier a eu également d’autres enfants, mais sont malheureusement non reconnus, dont nous ne connaissons que les noms :

  • Gondovald : homme
  • « Gunthar » ou Gonthier : homme
  • Bilichilde : femme

 

Enfin, après avoir eu de nombreuses épouses et une grande fratrie d’enfants, Clotaire Ier meurt tragiquement le 29 novembre ou le 31 décembre 561.

 

 

Noa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.