Critique littéraire : Sauveur & Fils

Salut tout le monde, j’espère que vous allez bien. Aujourd’hui, je fais une critique littéraire sur un roman que j’ai adoré et qui parle d’un psychologue qui essaie de régler les problèmes de ses patients...Dur dur ! Je ne vous raconte pas plus !        Bisous Bisous                                                                                                                                                                                                                                    

Source : www.leslibraires.fr

             

 

 

 

 

 

 

                                                                                                    

 

 

Présentation : 

En tout, il y a 6 tomes, tous aussi bien les uns que les autres. La saison 1 est apparue le 1 mars 2017. Marie Aude Murail va peut être sortir la saison 7 qui à l’air super !                                                                                     

Ces livres ne sont pas encore au C.D.I, mais M.Morico va passer la commande bientôt !

                                                                                                  

L’histoire :

C’est l’histoire d’un psychologue qui s’appelle Sauveur. Il est noir, fort, grand et adorable et veut justement être un sauveur pour ses patients ( comme son prénom l’indique ). Pour ça, il faut tous les jours, prendre sur lui des remarques désagréables de ses patients comme quoi il ne fait pas bien son métier et ne règle pas assez vite leurs problèmes, puis les écouter quarante cinq minutes <<oui, je me scarifie car je stresse, oui, je me prends pour un garçon alors que je n’en suis pas un, oui, je ne sais pas dormir sans somnifère.>> Puis, leur demander 45 euros et rester calme quand ils rechignent en disant que c’est cher et qu’ils ne peuvent pas payer en liquide car ils ont oublié de prendre de l’argent…                                                                                                          Par dessus son travail, il y a son fils Lazare, métis, grand et fort à l’école. C’est son trésor et il ne veut que personne ne soit en travers du chemin du son fils car même si il est fort, Lazare a quand même failli mourir dans la voiture de sa mère pendant qu’elle se suicidait avec des médicaments. Il n’a pas pleuré, il avait 2 ans. Aujourd’hui, il ne veut plus entendre parler de cette histoire qui lui fait froid dans le dos…                                                                                                                 

Je sais c’est triste, mais c’est la vérité.                                                                 

Bref, en résumé : il est psychologue, il est veuf et il a un but précis dans sa vie: être un bon père pour son fils.                                                                               

Résultat : Il se couche tard et se lève tôt pour pouvoir emmener son fils à l’école et pour pouvoir accueillir ses patients le matin sans qu’ils grognent parce qu’il est en retard et que la séance aurait déjà du commencer !                                   

Ce n’est pas super simple mais il veut que son fils ait une vie normale !               

Donc, il fait au mieux pour le mieux.   

 

 

Mon avis :

Ces romans sont super, de votre âge, et peuvent vous intéresser si vous aimez les gros romans qui se lisent vite vous allez ADORER !!!                                                                                                                                                                                                                                                      Et voila, ma critique littéraire est terminée, j’espère qu’elle vous a plu…                                     Salut les amis !                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 Jeanne Ghillebaert 

One Response to Critique littéraire : Sauveur & Fils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.