Archéo-Défi: Les belles du Nord

LES BELLES DU NORD

LEUR HISTOIRE

 

source : pba.lille.fr

 

 

 

Table des matières:

  1. Introduction
  2. Découverte
  3. Provenance
  4. Les différentes statues
  5. La restauration
  6. Références

 

INTRODUCTION:

Les Belles du Nord sont un groupe de quatre statues considérées comme exceptionnelles. Leur découverte s’est passée en 2013 à Orchies (Nord, 59310). Elles étaient enfouies dans une fosse depuis plus de deux siècles (environ 222 ans avant leur découverte). Ces sculptures sont actuellement au Palais des Beaux-Arts de Lille qui a pris en charge leur restauration. Ces statues représentent deux moines et deux saintes (voir « Les différentes statues »).

 

HISTOIRE DE LA DÉCOUVERTE:

En 2013, un diagnostic archéologique est mené dans la partie médiévale d’ Orchies jusqu’ici très mal connue, dans le cadre de la construction d’un immeuble. Pendant ce diagnostic, une pelleteuse met au jour une tranchée récente avec dedans une sculpture incomplète,  involontairement endommagée par la pelleteuse. Puis trois autres statues presque intactes sont déterrées.

 

PROVENANCE:

Le contexte historique: La question est de savoir si la cavité avait une fonction de cachette ou de dépotoir, même si la première hypothèse est la plus probable. Les quatre structures ont été déposées volontairement dans le trou avec soin, mais sans avoir été emballées au préalable. On estime la date d’enfouissement entre 1750 et 1817.

Cette datation fait irrémédiablement penser à la Révolution Française: époque à laquelle les signes se ramenant à l’absolutisme et à la société des Trois Ordres étaient vandalisées. Cet enfouissement est donc surement un sauvetage peut-être effectué dans la précipitation.

 

 

LES DIFFÉRENTES STATUES:

Toutes les statues sont faites de sortes à ne pas être vus de dos: les dos sont évidés et portent les traces de divers outils, notamment des ciseaux ou des gouges.

A/Deux statues de moine

Moine 1: C’est un moine non-identifié de la seconde moitié du XVIème ou XVIIème siècle. Sa hauteur est de 76cm. Son état de moine est prouvé par son capuchon. Il s’agit aussi probablement d’un saint. C’est la première statue qui a été découverte. Elle était déjà cassée en plusieurs morceaux à son enfouissement.

Moine 2: Comme le précédent, ce moine n’a pas pu être identifié car l’attribut le désignant a été perdu. Cette sculpture date de la seconde moitié du XVIème siècle ou du XVIIème siècle. La statue mesure 90cm de haut et elle est presque complète: il lui manque une main détenant les attributs qui aurait permis de l’identifier. Il semble que cette sculpture soit faite pour être vue de loin à cause de son visage exagérément expressif.

 

B/ Deux sculptures de saintes

Sainte Agnès: Cette monumentale statue de sainte Agnès mesure 145cm de haut et pèse entre 250 et 300kg et les archéologues estiment qu’elle a été sculptée entre 1520 et 1530. Cette sainte était, selon la « Légende Dorée », une princesse orientale. Le sculpteur l’a présentée richement vêtue, et l’a dotée d’une coiffe complexe, avec de petites « plumes » cernant le front.

Sainte Marie-Madeleine: Elle a été sculptée probablement vers 1520. Cette statue mesure 123 cm et présente beaucoup de détails: un livre dont une page est abimée, des bijoux, des tresses…

 

LA RESTAURATION:

Le propriétaire a renoncé à la propriété et a fait don à l’État des statues en février 2015. Ce type d’objet doit être exposé dans un musée labellisé « musée de France », ce dont Orchies ne bénéficie pas, son musée de la chicorée ayant même fermé depuis.

En juillet 2015, les quatre statues sont confiées au musée des Beaux-Arts de Lille.

En mars 2016, les quatre statues sont officiellement confiées par l’État au musée du palais des Beaux-Arts de Lille qui s’engage à les restaurer et à les présenter au public.

Ce travail de restauration se déroule en 2016 (30 jours de travail environ pour chacune des grandes sculptures). Pour la première fois dans ce musée, la restauration des œuvres peut être observée par le public, de mai à août 2016, durant les heures d’ouverture du musée (mais derrière une vitre).

 

RÉFÉRENCES:

– Wikipédia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Belles_du_Nord)

-Image: Site du Palais des Beaux Arts (https://pba.lille.fr/var/www/storage/images/palais-des-beaux-arts-de-lille/collections/chefs-d-oeuvre/moyen-age-et-renaissance/les-belles-du-nord/23260-1-fre-FR/Les-Belles-du-Nord_artwork_illustration_infos_plus.jpg)

 

Titouan Ruckebush, Léo Chielens, Capucine Descamps, Lola Stawicki, Héloïse Hubert, Maxence Sturm, Léo Lescault, Jules Marrec, Alexandre Taisne, Emma Hogmout

4 Responses to Archéo-Défi: Les belles du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.