Les cochons d’Inde

Image associée

cochon d’Inde, petit rongeur, forme domestique du cobaye d’Amérique du Sud.

Courant comme animal de compagnie, le cochon d’Inde est appelé « cobaye » lorsqu’il est utilisé comme animal de laboratoire.

Le cochon d’Inde est introduit en Europe au début du XVIème siècle. C’est de l’erreur de Christophe Colomb, qu’il tient son nom de cochon « d’Inde ». Quant au nom de « cochon », il vient de certains de ses cris, qui ressembleraient plus ou moins à ceux du porc.

Il commence à se reproduire à l’âge de 2 mois. Les portées comptent entre 4 et 13 jeunes.

Le corps du cochon d’Inde est identique à celui du cobaye sauvage. Il en existe en revanche plusieurs races qui diffèrent entre elles par la couleur et la texture de leur pelage. Certains sont blancs, noirs ou fauve uni, d’autres sont blancs avec des marbrures.

À l’état sauvage, le cochon d’Inde vit dans des régions. Il est élevé dans le monde entier, soit comme animal de compagnie, soit comme sujet d’expériences en médecine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *