JOURS APRES JOURS

Prouve ta jeunesse par ta curiosité et ton désir! Exige l'inaccessible ! (V.Cespèdes)

Histoire des arts : écrit préparatoire et oral

L’écrit préparatoire est un écrit personnel, organisé, de type explicatif et argumentatif.

Il ne s’agit pas d’un copié-collé du cours distribué en classe ou d’une page d’internet.

Ci-dessous le plan proposé :

FRANÇAIS – Epreuve d’histoire des arts                                                      3è7

METHODE

Organisation de l’oral :

I- Introduction (5 mn)

– le thème arts, états, pouvoir (comment vous reliez ces trois domaines par rapport à votre sujet) : définition personnelle (= comment vous comprenez ce thème).

– présenter votre sujet (ex : Une oeuvre de Louise Bourgeois)… en lien avec ce qui a été vu en classe (… Le surréalisme, l’entre-deux guerres, la place des femmes dans la société…). Il faut poser une à trois questions précises et explicites en rapport avec le thème (voir exemple ci-dessous). Le but de votre exposé sera de répondre à ces questions (voir exemple ci-dessous). L’ensemble de ces questions s’appelle une problématique.

– justifier votre choix (le défendre)

– présentation rapide des 4 oeuvres (sonores, visuelles, plastiques, textuelles…) : auteur, date, contexte politique et social environnant la création artistique.

II- Analyse de vos oeuvres (au choix ou prises dans les oeuvres vues en classe)

– utiliser les notions vues en classe dans les différentes disciplines (techniques d’analyse). Les textes littéraires font partie des arts du langage ou, pour le théâtre, des arts vivants.

– exprimer votre ressenti et votre interprétation personnelle ;

III- Conclusion

Choisir une ou deux idées déjà développées qui vous paraît vraiment importante, la reformuler.

Ouverture : vers l’actualité, les sujets qui vous tiennent à coeur, un artiste que vous appréciez, ce que vous a apporté la préparation de cette épreuve (connaissances, découvertes) etc.

Dites-vous bien qu’une page d’écriture bien pleine (times new roman 12) vous assure entre 1 mn et 1 mn 30 de parole…

Votre écrit fera donc nécessairement de 10 à 15 pages …

POUR L’ORAL

Pensez à l’affaire Calas. Vous devez utiliser des procédés qui garantissent la qualité de l’oral : questions oratoires, comparaisons, métaphores… Et tout ce que nous avons pu voir depuis le début de l’année qui contribue à un oral de qualité.

Vous pouvez choisir des modes de présentation originaux et créatif : diaporama, mise en scène ou lecture à voix haute des textes, mise en musique (si vous êtes instrumentistes)…

_____________________

Exemples de problématiques autour du thème « Art, état, pouvoir ».

Ce thème permet d’aborder,dans une perspective politique et sociale, le rapport (les relations) que les œuvres d’art entretiennent avec le pouvoir en place au moment où elles sont créées.

* L’oeuvre d’art et le pouvoir : représentation et mise en scène du pouvoir (propagande) ou œuvres conçues en opposition au pouvoir (oeuvre engagée, contestatrice, etc.). Que dit l’œuvre d’art du pouvoir en place ? est-elle censurée par le pouvoir ? Est-elle commandée par le pouvoir en place ? Quelle est l’indépendance de l’artiste (rémunéré par le pouvoir, exilé etc…) ?

* L’oeuvre d’art et l’Etat : On peut aborder les mythes et récits de fondation (Romulus et Remus, etc.) ; le thème du Héros, de la Nation ; les œuvres, vecteurs d’unification et d’identification d’une nation (emblèmes, codes symboliques, hymnes, etc.). L’œuvre d’art traite-t-elle un symbole du pouvoir (Daumier par ex) ? Comment le traite-t-elle ?…

* L’oeuvre d’art et la mémoire : mémoire de l’individu (autobiographies, témoignages, etc.), inscription dans l’histoire collective (témoignages, récits, etc.).

Commentaires fermés sur Histoire des arts : écrit préparatoire et oral