JOURS APRES JOURS

Prouve ta jeunesse par ta curiosité et ton désir! Exige l'inaccessible ! (V.Cespèdes)

Argumenter contre ou avec Montesquieu : correction

on 13 avril 2011

3è7 – 12/04/11 Correction paragraphe argumentatif

Thèse de Montesquieu : les hommes exercent sur les femmes un empire tyrannique lié à leur force naturelle alors que les femmes ont l’empire de la douceur.

Il y a deux idées à discuter :

  • 1/ les hommes sont naturellement forts et tyranniques (qu’est-ce que c’est que cette « force », cette tyrannie, comment s’exercent-elles ?)
  • 2/ les femmes sont naturellement douces et bonnes.
  • Discussion : On peut dire que cette représentation des hommes et des femmes est explicable au temps de Montesquieu (exemples). Il est même un peu provocant de la part de Montesquieu de vouloir flatter les femmes, parce que justement elles n’ont, au XVIIIème, aucun droit.
  • Mais ensuite il faut rappeler que ce sont là des stéréotypes :Vous avez ensuite deux solutions :– soit vous trouvez que ça n’a pas changé (exemple) ;

    – soit vous trouvez que ça a quand même changé (exemple) ;

  • Pour conclure vous pouvez faire des propositions : ce qui devrait changer.

Critères de réussite :

  1. utiliser des connecteurs logiques ;
  2. organiser les idées de la plus simple à la plus complexe ;
  3. utiliser un vocabulaire précis ;
  4. utiliser des exemples précis et valables.
  5. Faire des paragraphes équilibrés
  6. Conduire un raisonnement logique

Eviter :

  • d’affirmer son opinion tout de suite.
    => Méthode pour affirmer son opinion sans dire « Je suis d’accord » ou « Je ne suis pas d’accord ».
    1. Rappeler la thèse : « Montesquieu affirme que les hommes ont un empire tyrannique sur les femmes mais que celles-ci ont celui de la douceur ».

    2. Enchaîner : « En effet, au XVIIIème siècle la femme est une éternelle mineure : elle dépend d’abord de son père, puis de son mari, ou de ses frères (etc.) » => Si on écrit « en effet », c’est que l’on est d’accord ; pas besoin donc de dire « je suis d’accord avec… ».

    3. Si on n’est pas d’accord : rappeler d’abord la thèse et démontrer que l’auteur a raison de son point de vue. Puis utiliser des connecteurs d’opposition pour le contredire ou nuancer sa pensée : « En revanche, toutefois, cependant, mais… » puis démontrer sa propre idée, sans écrire en conclusion « voilà pourquoi je ne suis pas d’accord ».

  • « On » : trop vague…

Utiliser :

– « nous » plutôt que « je ».

– Le point pour séparer une idée d’une autre.

Etre le plus objectif possible.
Penser aux arguments qui peuvent s’opposer aux nôtres. Se mettre à la place de ceux qui ne pensent pas comme nous et essayer d’imaginer ce qu’ils diraient.

Orthographe

Opinion –

Les accords

Les terminaisons en é / er / ait … (déjà travaillées). Une seule solution : s’entraîner avec des exercices autocorrectifs.

Vocabulaire :

imposition : uniquement le fait de devoir un impôt (pas le fait de s’imposer à quelqu’un ou dans une situation)

La thèse est que... (et non signifie)

Un auteur soutient la thèse que…

un extrait de texte ou un passage (pas un « bout de texte »)

3e_correc paragraphe argumenté1



Comments are closed.