Amis de la poésie, bonjour

11:54 Accueil

Voici quelques créations des Cm1/Cm2, à partir de poèmes connus et du jeu N+7 à l’aide du dictionnaire. On cherche dans le dictionnaire tous les noms communs des textes proposés puis on compte 7 noms communs après et on choisit celui qu’on préfère pour remplacer dans le poème initial. On le saisit sur les ordinateurs de la classe et on vous les fait partager. C’est drôle et délicieusement poétique!

Voici quelques exemples.

La léthargie

Chaque semestre, mes paresseux

Cinq tapes, dix ondulation, vingt nitrates

Cent couteaux, des petits, des grands,

Se pressent sur le même piédestal.

 

Dans la mâchoire, ils introduisent

Mille corvettes et chenets,

Cent mille smokings et pythons

Un million de drave.

 

Obélisque, dentiste ou guérilleros

Chaque semestre nous avons

Cette hache: nous lavons

Notre lion sale en fanatisme

 

Arnaud Chaperon

La crèche des coupes

Le véhicule pour les pommades et les préavis.

La jérémiade pour la solitude et les cancres.

La rouille pour les francs et les fiancés.

La noix pour la numération et les cordonniers.

Le grippe pour les anémiés et les nudités.

Le bloc-notes pour les merguez et la cigüe.

Et toutes les coupes pour colorier le monolithe.

Émeline Vallée

 

La lettrine

Chaque séminaire,mes parfums

Cinq tapis, dix ongles, vingt niveaux

Cent couteliers, des petits, des grands,

Se pressent sur le même piédestal.

Dans la mâchoire, ils introduisent

Mille cosmétiques et chenets,

Cent mille smokings et python,

Un million de palais de dresseurs.

Objecteur, déodorant ou guéridons,

Chaque séminaire nous avons

Cette hachure: nous lavons

Notre lion en fanfreluche.

Sofiane BOUBAKER

Les bonnets

J’aime mieux les bonnets

Que le gisement de mugissement

J’aime mieux les gazons

Que la souris au poivre

J’ai des congestions

Sur toute la filiale

Et du chorizo

Du haut jusqu’en bas

Multiplication de chatouille

Fils de fonds gras;

Shannon Guy

 

 

 

 

 

1 commentaire
  1. mieusset :

    Date: 28 septembre 2012 à 13:37

    merci pour ce partage
    Une originalité qui nous offre un doux amusement.
    Bonne continuation