j’écris la suite d’une histoire: Le phare des sirènes de Rascal

11:05 Accueil

Ange est dans son phare et il attend. Il attend Swidja. Il pense à elle et réfléchit, il réfléchit mais il ne trouve pas.

Un jour, il abandonna son phare et retourna sur la terre ferme. Il oublia complétement Swidja et reprit sa vie normale de pêcheur. Il eut une vie tranquille et paisible.
Un matin,il partit pêcher. Il se sentait bien triste. Il pensa à Swidja. Il se disait:  «  je ne la reverrai jamais … »et il repartit tout tristounet. Il continua à pêcher ses harengs.
Un jour, il alla se baigner et il sentit une queue. C’était Swidja, elle l’emmena dans son royaume. Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants.

Soléne CM 1

45° latitude Nord , 35° latitude Ouest .
Un jour de très beau temps, Ange entendit une voix qui lui était familière, il songea aussitôt à Swidja, il courut sur le balcon. Elle était là, rayonnante plus que jamais. Il sentit un cri en elle: « Pourquoi as-tu cette tête ? demanda Swidja .
J ‘ ai fait la guerre. C’est le pire de mes souvenirs après la mort de mon tonton.
Ha! fit -elle, confuse ».
Elle lui dit:  « Viens dans mon royaume, je te guérirais et tu seras heureux d’être la-bas »
Ange lui répondit: « Tu n’es pas assez forte pour me guérir mais si ça te fait plaisir, je viens.
– Alors nous verrons. »dit Swidja sur un ton de défi. Et soudain, elle bondit et l’emmena dans une grotte sous-marine remplie de coraux. Elle lui dit: « Passe ta main sur ton visage. »
Il n’avait plus rien.

Agnès CM1

Je l’attendais, je l’attendais, des jours et des semaines, des mois, mais pas de Swidja.
Par contre, je reconnus l’endroit où le coquillage avait été brisé, celui que Swidja m’avait donné.
Je partis alors sur mon bateau avec un tube de colle forte.
Arrivé sur place, je pris un à un les bouts du coquillage.
Peu après, Il était réparé.
J’ai appelé, j’ai appelé, et Swidja remonta à la surface.
J’étais très fier que Swidjia soit revenue.
Swidjia dit: « Que je suis heureuse de te retrouver! Rentrons chez toi.
-Mais, mais…. Ma maison a été totalement détruite avec la guerre.
– Ce n’est pas grave, dit Swidja, mes sirènes ont construit un magasin sous-marin. Dans ce magasin, ils vendent des briques, du béton, des graviers, bref tout pour construire des maisons.
– Génial!! »!
Swidja put m’apporter tout ce qu’il fallait .
« Bien je vais pouvoir commencer. »
Le chantier dura une semaine. J’avais construit un magnifique château. Le soir venu, Swidja arriva en direction du palais. Et en fut ébahie.
Nous eûmes plusieurs enfants, des enfants demi-sirène demi-homme. Nous vécûmes dans la richesse et dans le bonheur.

Titouan CM1

Depuis des semaines, Ange veillait sur le phare et en connaisait tous les recoins. Mais un jour, alors qu’il guettait sa sirène, il aperçut une petite forme blanche qui luttait contre les vagues.Vite, il descendit les marches en pierres et attrapa la première corde qui lui passa sous la main.Arrivé devant la petite porte, il sortit de sa poche la lourde clé et la poussa. Il aperçut une petite sirène qui s’était évanouie. Vite, il la transporta jusqu’en haut des marches puis l’installa sur son matelas et l’enveloppa avec sa petite couverture. Trois heures plus tard, elle se réveilla et demanda :
« Où suis-je ?
– Au phare des sirènes, 45° latitude nord, 35° longitude ouest !
– Comment t’appelles-tu ?
– Ange, et toi ?
– Swidji !
– Swidji, ça ressemble à Swidja !
– Comment la connais-tu ? C’est ma marraine !?!
– Je l’ai soignée quand elle s’était fait mal !
– Ah bon ?
– Comment va-t’elle ?
-Bien ! »
Puis, ils se regardèrent longtemps et la sirène détourna les yeux et regarda par la fenêtre et dit :
« Je peux t’emmener à ma marraine !
– J’aimerais bien, dit Ange d’un ton rêveur.
– Mais je peux! s’exclama Swidji.
– Alors emmène-moi.
Et ils partirent à l’aube dans les flots.
Ils s’enfonçèrent dans des barrières de corails et des tunnels de coquillages, puis ils virent pleins de poissons, de baleines, des requins puis au bout de trois longs jours alors qu’ils traversaient une eau verdâtre et boueuse’ Swidji s’exclama :
« Un bateau ! Attention !! »
C’était un bateau ordinaire à la recherche de poissons à capturer, des braconniers !!
Ange nagea vers l’autre coté mais Swidji était trop lente.Soudain, elle se retourna et fut prise dans un filet. Ange nagea de toutes les forces qu’il put et atteignit le filet à temps.Le filet se leva mais par un heureux hasard, il se troua dans l’hélice, Ange et Swidji sortirent du filet, rapides comme des murènes en se faufilant par le petit trou qui avait été percé.
« Ouf, s’exclama Swidji.
– On a eu chaud ! dit Ange d’une voix essoufflée.
– Ces humains ! lacha Swidji.
– Quels humains ! dit Ange d’une voix perçante.
Et il partit plus loin.
Pendant une nuit, Swidji chercha Ange mais au petit matin, elle le trouva assis dans un corail, les jambes croisées, la tête dans la lune.
Elle s’approcha doucement et dit :
« Je suis désolée pour l’autre soir !!
– Moi aussi !
– Tu ne dois pas t’excuser, c’est moi !
Et Swidji et Ange s’en allèrent tous les deux puis un jour, ils arrivèrent au royaume des sirènes et Ange retrouva Swidja. Ils étaient très heureux et ils construirent une petite maison près d’une barrière de coraux. Ils donnèrent naissance à une petite fille et l’appelèrent : Trésor.
Swidja, Ange et Trésor et vécurent heureux jusqu’à la fin des temps.

Chloé. CM1

Je vous en posterai d’autres…Délicieux n’est-ce pas? A consommer sans modération!!!!

Les commentaires sont fermés