Vous avez aimé? D’autres pour vous régaler!!!!

11:26 Accueil

 

45° latitude Nord , 35° latitude Ouest .

Un jour de très beau temps, Ange entendit une voix qui lui était familière, il songea aussitôt à Swidja, il courut sur le balcon. Elle était là, rayonnante plus que jamais. Il sentit un cri en elle: « Pourquoi as-tu cette tête ? demanda Swidja .

  • J ‘ ai fait la guerre. C’est le pire de mes souvenirs après la mort de mon tonton.
  • Ha! fit -elle, confuse ».

Elle lui dit:  « Viens dans mon royaume, je te guérirais et tu seras heureux d’être la-bas »

Ange lui répondit: « Tu n’es pas assez forte pour me guérir mais si ça te fait plaisir, je viens.

– Alors nous verrons. »dit Swidja sur un ton de défi. Et soudain, elle bondit et l’emmena dans une grotte sous-marine remplie de coraux. Elle lui dit: « Passe ta main sur ton visage. »

Il n’avait plus rien.

 

Agnès CM1

 

 

45° latitude nord, 35° longitude ouest.

J’attendais ce moment et Swidja est revenue:

« je vais mourir dans quelques semaines si je ne trouve pas cent poissons, Ange.

Et il péchèrent cent poissons,Swidja survécut.

Elle emmena Ange dans son royaume. Le roi décida que Swidja devait partir.

Swijia partit sans Ange et Ange de son côté, reprit son métier de pêcheur.

 

David CM1

 

45° latitude Nord,

35° longitude Ouest,

Le phare des sirènes,

J’attendais, j’attendais,

Et plus le temps passait plus j’étais désespéré.

Deux ans passèrent puis j’entendis:«Ange!!Ange!!».

Je regardais mais ne voyais rien. Je regardais une dernière fois partout et je vis une tête hors de l’eau. Je criais «Swidja, Swidja!! », mais n’entendis rien encore une fois. Je me disais que mon imagination me jouait des tours et je continuais ma vie tranquillement dans mon phare.

 

Tifenn Cm1

 

45° latitude Nord.

35° longitude Ouest.

Je suis là, au même endroit qu’ il y a 4 ans.

Je n’ai pas retrouvé la princesse de mon enfance.

J’ai récolté les morceaux de la flûte-étoile que Swidja m’avait donné.

Je suis triste, en haut de mon phare.

Je suis seul, sans personne, sans rien.

Juste la casquette de mon oncle Yann. Je pense à Swidja. Dans mon lit, j’entends les paroles de Swidja.

Je pense à la musique de ma flûte.

Soudain, un orage éclate sur la mer. Je m’inquiète, peut-être est-il détruit?

Je suis terrifié par toutes ses pensées.

Que pourrai-je faire pour eux?

Je suis triste. Je prends un livre et soudain une autre tempête éclate.

Elle se calme 2 minutes après le début.

Tout à coup, je vois Swidja!

Assise sur un rocher, une tache de sang sur son cœur. Je me rends compte que ce n’est pas du sang mais de la sauce tomate.

Ses cheveux sont recouverts de coulis de framboises, ses écailles sont luisantes d’huile d’olive.

Je me demande ce qui s’est passé.

Je l’emmène chez moi. J’essaie de la nettoyer mais c’est collé.

Je lui demande ce qu’il s’est passé, mais quand elle ouvre la bouche des millions de petits champignons y sont collés.

Je me gratte la tête, mais que lui est-il arrivé…?

 

Eloïse CM1

Les commentaires sont fermés