Simplifions la grammaire : bullons!

3 02 2009

Parce que les élèves mélangent toujours nature et fonction

Parce que les mots CC COD COI COS Sujet Epithète se recouvrent et s’entrechoquent

Parce que l’Oubli passe et repasse aux coins des cours, des pages et des cerveaux

Nous avons cherché un peu de bulles pour aérer cet agrégat bien confus. Et des arbres aussi, des arbres verts, rouges ou bleus. Avec leurs forêts de bulles.

Comment?

En utilisant le principe de la carte mentale.

(un lien vers un article précédent?)

Les élèves ont cherché les outils, les astuces pour s’y repérer, pour (re)construire des bases pour certains bien lointaines, dans l’espoir d’entrer ensuite dans complexité des nervures.

Ils ont décomposé la phrase simple en bulles.

N’en ont gardé que la substance.

Ont cherché la logique inscrite dans la structure plus que le déroulement de la phrase.

Ont changé les bulles, suivi les bulles, associé les bulles.

C’est difficile au début, un peu compliqué, un peu déroutant.

Et puis les logiques se dessinent.

Et puis ils distinguent les mots qui articulent la phrase (les « périphériques »), qui introduisent les mots dans le discours, de ceux qui donnent sens au discours ( les « créateurs de bulles« ). De manière intuitive.

Et puis nous suivons l’intuition. Ils enlèvent les bulles, remettent les bulles et observent, et trouvent le centre. Et suivent les fils…

Un exemple?


Voilà le résultat de leurs recherches. Un petit CLIC vers le cours qu’ils ont construit à partir de leurs observations.


Un  premier cours de bulles . Il y en aura d’autres, tant que les bulles leur permettront de respirer.

Tags :

Actions

Informations

2 réponses à “Simplifions la grammaire : bullons!”

5 02 2009
Ostiane (19:24:32) :

Nature et fonction…Partage d’expériences…
En primaire, CM1 j’axe essentiellement le travail sur le verbe, noyau dur de la phrase verbale. On y reste longtemps, très longtemps.

J’essaie de ne pas traiter nature et fonction en même temps. Pour que les élèves différencient bien l’une de l’autre.

La nature, c’est l’identité du mot, sa classe grammaticale.
La fonction c’est rôle que joue un mot dans une phrase.

Le mot « arbre » sera toujours un nom commun quelle que soit la phrase. On ne change pas d’identité comme ça. Je m’appelle Marie. C’est mon identité, pour toujours. Mais ma fonction peut changer en fonction du contexte. Marie, élève ou sœur ou amie ou maman…Pour le mot arbre c’est la même chose, il sera toujours nom commun mais tantôt sujet, tantôt, complément, etc.

C’est ma manière d’exprimer la différence entre nature et fonction, mais je trouve l’idée des bulles très intéressante et très visuelle!

A bientôt pour d’autres partages!

6 02 2009
Karola (23:11:25) :

Merci pour votre commentaire et le partage d’expérience.
Je procède un peu de la même manière.
Je suis toujours en recherche de ce qui fonctionne, d’idées nouvelles. J’essaie, je recommence, j’essaie autre chose…. jusqu’à ce que je trouve.
Ou que je croie trouver!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire