Tracés de lucioles

Projet Tracés de lucioles  Danse / Colombie

Descriptif

Le travail de cette année s’effectuera en compagnie de Francisco Arboleda, danseur- chorégraphe et concepteur du projet. Le collège travaillera en partenariat avec le Centre National de la Danse de Pantin. Les professeurs de lettres et d’espagnol encadreront l’atelier annuel.

L’engagement de la classe et de l’établissement concerne trois années scolaires, temps minimum pour établir une véritable communication et organiser une rencontre entre les élèves colombiens et français.


Il s’agit essentiellement d’un partage, d’un échange, d’éprouver sa relation à l’autre, de la mettre en lien avec son propre univers, esthétique et social.


Ce projet s’orientera selon différents axes :

  • Un premier axe artistique permettra aux élèves de travailler avec le chorégraphe la danse comme mode d’expression mais également comme élément constitutif d’une culture commune. Au cours d’une douzaine de séances, il s’agira de  (re) découvrir les danses traditionnelles et de les considérer comme la charpente d’un travail sur la danse contemporaine. L’écriture également se construira autour de différentes thématiques en partie liées au travail du chorégraphe : danse, eau et lumière constitueront  trois pôles de travail.
  • Un deuxième axe, plus culturel, offrira aux élèves les éléments d’une découverte de l’autre, dans toute sa différence et son éloignement. Les élèves français et colombiens s’interrogeront sur la question de l’altérité et de ses enjeux. Quel est le visage de l’autre ? Comment puis-je le connaître ? Comment je me le représente ? Quels sont les éléments qui le définissent ?… Cette découverte sera concrète : deux établissements de Bogotà –dont l’un, expérimental, a établi un partenariat avec l’institut Pierre et Marie Curie à Paris- ont intégré le projet. Les élèves français et les élèves colombiens échangeront.
  • Pour cela, une initiation à la langue espagnole leur apportera , selon un rythme hebdomadaire, des rudiments d’espagnol de manière à ce qu’ils puissent échanger lors de leur rencontre ou de leur correspondance.

Le Centre National de la Danse de Pantin, partenaire du projet, nous accueillera dans ses locaux pour quelques ateliers danse.

Le travail artistique donnera lieu à une restitution finale sous la forme d’un petit spectacle et peut-être à la participation au festival Danses Plurielles au CND, en juin 2011.

Au final donc, les élèves partiront à l’aventure pour  découvrir un pays, se familiariser avec un univers, écrire sur soi et pour l’Autre, réveiller ses racines, creuser la question des origines, ouvrir son regard à la diversité, interroger les liens entre physique du corps et physique des éléments.

Pour suivre, jour après jour, l’évolution du projet :

Carnet de bOrd?


Bibliographie indicative :

Le dernier visage, Albaro Mutis

Et comme disait Magrol El Gaviero, Mutis

Le Pays de la cannelle, Ospina

La Contredanse, Guilcher

L’Eau et les rêves, Bachelard

Une réponse à “Tracés de lucioles”

20 06 2011
para francisco, carola y beatriz (04:35:14) :

Queridos docentes es muy grato para nosotros ver los rostros de nuestros niños all, reciban un abrazo fuerte y los esperamos pronto.
adriana

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire