Home » BTS De la musique... » BTS : musique et peinture

BTS : musique et peinture

A partir des documents proposés :

Document 1 : https://www.symphozik.info/quand-la-musique-inspire-les-peintres,405,dossier.html

Document 2 : https://www.beauxarts.com/expos/paysage-rythmique-quand-la-peinture-et-la-musique-se-rencontrent/

Chacun relève les idées essentielles contenues dans les documents afin de pouvoir les présenter ensuite au groupe.

Quelques éléments de réponse :

Dans la peinture figurative, où l’on représente des instruments ou des musiciens en train de jouer, la musique peut avoir cinq fonctions :

  • Elle sert à représenter une vision hédoniste de l’existence (aspect agréable, heureux…)

Exemples dans différentes époques (antiquité : fresques étrusques ; moyen-âge : les tapisseries des châteaux comme la dame à la licorne ; XVII°s : Vermeer la leçon de musique avec inscription « la musique est la compagne de la joie » ; XIX°s Renoir Jeunes filles au piano…)

  • La musique traduit divers sentiments

Exemple : la mélancolie dans La tristesse du roi, de Henri Matisse

  • La musique peut servir à glorifier une divinité

Exemple Fra Angelico, le couronnement de la vierge

  • La musique sert à symboliser la fuite du temps car la musique est l’art de l’instant

Exemples dans des vanités du XVII°s ou Les noces de Cana de Véronèse

  • La musique devient un thème formel qu’on cherche à représenter (approche de l’abstraction)

Exemple George Braque Hommage à Bach = vision éclatée d’un violon pour représenter le thème musical construit, transformé…

Dans la peinture abstraite, la musique devient un modèle à suivre.

Les peintres s’efforcent de suggérer l’une des composantes de la musique : le rythme, la mélodie…

Wassily Kandinsky associait en permanence couleurs et sons. Pour lui, formes et couleurs peuvent faire naitre une « vibration » et une « résonnance de l’âme ».

On ne cherche plus à copier le réel, on cherche à exprimer des impressions et des sensations.

Paul Klee choisit la forme de l’échiquier pour représenter le rythme.

D’autres peintres abstraits :

  • Kupka qui représente la musique sous forme de barres verticales colorées « Nocturne »
  • Piet Mondrian…

En peinture comme en musique, apparaissent la nécessité d’une attitude perceptive (regard ou écoute) et d’une volonté d’expression.

Bruno Keip est un peintre contemporain d’art abstrait. Il peint de la musique.

Quelques titres Partitions, Sonorités…

Selon lui, les mouvements du musicien ou du chef d’orchestre sont similaires aux mouvements du peintre lorsqu‘il peint.  La musique est une source de sensations et de pensées à retranscrire sur la toile. Il travaille en collaboration avec des musiciens et en s’appuyant sur des œuvres de compositeurs comme Olivier Maessian ou Stravinsky.


Un commentaire

  1. Il faut préciser que tout le travail des « champs rythmiques » de B KEIP est partis de sa collaboration et réflexion commune avec le compositeur pour orchestre Montpelliérain PH GODELLE et qu’il y a eu un concert à Nice avec improvisation sur guitare à 10 cordes de 6 octaves de tessiture en octophonie autour du public sur une fresque de 8m x1,m60

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *