histologie des voies aériennes pulmonaires

30 12 2010

La mucoviscidose touche la fonction respiratoire, plus précisément les voies aériennes supérieures: trachée, bronches et bronchioles.

Cet article est un approfondissement de ce qui a été vu en cours sur l’appareil respiratoire.

Rappel anatomie et rôle de l’appareil respiratoire : voir le cours l’AT6 + livre CBSV

L’histologie des voies aériennes supérieures:

Coupe de trachée: image en lien ci dessous issue d’un site universitaire ( dernière ligne du tableau ouvert par le lien )

image coupe

Noter la présence, comme dans tout organe de plusieurs types tissulaires primaires; bien observer puis traiter le quizz proposé en lien ici : QCM trachée

Les images suivantes sont des images personnelles réalisées sur des coupes histologiques de trachée de chat observées en TD.

Vue générale ( obj X10) Rq: cliquer sur l’image pour la voir entière

coupe histologique trachée de chat X400 Ph Lacroix

Noter l’organisation semblable de la trachée chez le chat et l’homme : muqueuse/sous-muqueuse comportant fibre musculaires lisses et tissu conjonctif/conjonctif comportant vaisseaux sanguins et glandes/ cartilage.

Une autre vue à plus fort grossissement :

image à utiliser pour un schéma d’observation dans le devoir maison à remettre le mardi 6 novembre 2018.

à reconnaître : l’épithélium pseudostratifié cilié (ou épithélium respiratoire), les fibres musculaires lisses sous l’épithélium , le tissus conjonctif ( dont du cartilage) dans lequel se trouvent des vaisseaux sanguins reconnaissables aux hématies qu’ils contiennent.

Voir le document d’interprétation de l’image ci-dessus: voir

Vue de la structure de l’épithélium à fort grossissement ( obj X 100 à immersion )

épithélium respiratoire ; cellules ciliées -lame basale- cellules muscualires lisses; lumière d'un canal excréteur de glande sous-muqeuse

objectif X100

Les cils sont animés d’un mouvement régulier qui provoque le déplacement du liquide visqueux qui recouvre l’épithélium: le mucus.

Le mucus :

Composition:

eau :96 % ; sels minéraux; protéines (mucines : glycoprotéines de sécrétion dont certaines jouent un rôle dans la défense de l’organisme)

Rôles:

fonction associée du battement ciliaire et de la propriété  »collante » et visqueuse du mucus; le mucus est mis en mouvement par l’ondulation régulière des cils en direction de l’arrière gorge ( bronchioles-bronches-trachée) où il passe dans le tube digestif ou est expectoré (le fameux crachat interdit dans toute l’enceinte du lycée !). les particules inspirées (dont des bactéries) sont ainsi retirées des voies aériennes. Cela évite infections, inflammations et encombrement, donc maintient de bonnes conditions pour la fonction respiratoire.

Production du mucus:

par les cellules caliciformes :

le mucus est produit également par les glandes exocrines sous muqueuses :

(image issue de http://www.medecine.ups-tlse.fr/servpedag_p2d1/indexhisto.htm )

légendes: A cartilage; C canal excréteur; gsm glande sous muqueuse

schéma fonctionnel d’interprétation:

Image de prévisualisation YouTube

Chez un malade atteint de  mucoviscidose, le mucus est trop épais et ne permet plus un  »bon nettoyage »’ des voies aériennes supérieures et au contraire favorise les inflammations et infections pulmonaires, des bactéries restant  »collées » sur l’épithélium.

pour aller un peu plus loin :

Sources en histologie  : http://webapps.fundp.ac.be/umdb/histohuma/histohuma/index.php

Dans un poumon, voici en 1, une bronche, conduit aérophore entièrement extralobulaire. Elle se caractérise déjà à faible grossissement par une section large, bien arrondie et régulière, mais surtout, en 2, par la présence de nodules cartilagineux dans sa paroi. On voit également une section de l’artère pulmonaire, artère de large calibre qui accompagne la bronche, se ramifie avec elle ainsi qu’avec les conduits suivants intralolubaires.

Sources : http://webapps.fundp.ac.be/umdb/histohuma/histohuma/index.php




INTRODUCTION A L’ETUDE D’UNE MALADIE MOLECULAIRE:LA MUCOVISCIDOSE

2 11 2010

l’article ci dessous est un rappel de la présentation du thème d’étude sur lequel s’appuie le cours de biochimie

Qu’est ce que la mucoviscidose ?

(le plan du site de l’association vaincre la mucoviscidose a été conservé; (mise à jour le 16/04/10). Plusieurs  paragraphes ont été amendés ou modifiés, les liens conservés)

C’est une maladie génétique, toujours transmise conjointement (le plus souvent sans le savoir) par le père et la mère. La mucoviscidose est une maladie qui touche essentiellement les voies respiratoires et le système digestif.

Que signifie le terme  mucoviscidose ?


La première appellation de la maladie était  »fibrose cystique du pancréas » car les symptômes pancréatiques ont été les premiers décrits. C’est resté la dénomination anglo-saxone et québécoise de la maladie. La mise en évidence d’un mucus trop épais à l’origine des symptômes fait préférer le terme de mucoviscidose.

Ce mot est composé de : MUCUS + VISCOSITÉ = MUCOVISCIDOSE.

le mucus est le produit de sécrétion de certains épithéliums spécialisés organisés en glande sécrétrice exocrine sous-muqueuse ou d’épithéliums de revêtement contenant des cellules muqueuses ( cellules spécialisées dans la sécrétion de mucus intégrées dans la couche épithéliale: cf cellule caliciforme de l’épithélium respiratoire vu en TD). Le mucus se compose d’eau et de protéines qui lui confèrent sa viscosité. Le mucus a un rôle de protection. Chez les mucoviscidosiques celui-ci est anormalement épais et donc plus visqueux . C’est cette hyper-viscosité qui est à l’origine des symptômes de la mucoviscidose: obstruction de canaux excréteurs provoquant des problèmes digestifs et mauvais nettoyage des bronches qui favorise infections microbiennes et inflammation.

Fréquence de  la mucoviscidose

En France, un nouveau-né sur 4200 est touché par la mucoviscidose. Pour une  maladie génétique il s’agit d’une fréquence assez élevée. En France 2 millions de personnes sont porteuses du gène sans être malades (hétérozygotes) : dans la descendance d’un couple d’hétérozygotes, la probabilité d’avoir un enfant malade est de 1/4 ( Cf doc fourni en cours). Environ 200 enfants naissent chaque année en France avec la mucoviscidose.

Environ 70 000 malades au monde.

La mucoviscidose…

  • Touche aussi bien des garçons que des filles
  • Est différente d’un patient à l’autre
  • Est une maladie chronique dont la prise en charge médicale est bien organisée aujourd’hui
  • N’est pas contagieuse
  • N’affecte pas les capacités intellectuelles ni musculaires
  • Ne se voit pas et ne crée pas de handicap moteur ni mental

Pas une, mais des mucoviscidoses

La maladie peut s’exprimer de façon différente chez chaque patient. Certains sont plus touchés au niveau des poumons et d’autres au niveau de l’appareil digestif.

Une espérance de vie limitée mais en progrès constant

Grâce aux projets de la recherche et de soins, pour les enfants qui naissent en 2008, l’espérance de vie est de 46 ans, alors qu’elle n’était que de 7 ans en 1965. Mais l’âge moyen de décès de l’ensemble des patients n’est que de 27 ans.

source  : http://www.vaincrelamuco.org/ewb_pages/m/mucoviscidose.php

LA MUCOVISCIDOSE: PRÉSENTATION ( corrigé du travail fait en cours)

Après avoir lu l’article de la presse locale sur les virades de l’espoir du 26 Septembre, l’extrait du site de l’association  »vaincre la mucoviscidose » ci-dessus, lecture éventuellement complétée par des recherches personnelles, répondre aux question suivantes:

la mucoviscidose est une maladie héréditaire : oui – non

les patients souffrent de difficultés respiratoires : oui – non : les voies aériennes supérieures (trachée, bronches..) ont leur lumière bordée d’un épithélium cilié. Le mouvement en tapis roulant des cils imprime un mouvement au mucus: celui-ci est ramené dans l’arrière gorge où il passe dans l’œsophage.

la mucoviscidose est aussi appelée fibrose cystique (pancréatique): oui – non

la mucoviscidose montrent des symptômes identiques chez tous les malades : oui – non

la mucoviscidose a été une maladie mortelle : oui – non

la mucoviscidose est la maladie génétique la plus fréquente en France : oui – non

il est impossible pour un couple de savoir si son premier enfant risque d’être malade : oui- non à moins que les deux parents aient des malades dans leur famille

un enfant malade ne pourra jamais vivre normalement : oui – non : le confort de vie des malades s’est beaucoup amélioré ces 30 dernières années

la recherche fondamentale n’a rien apporté de concret pour les malades : oui – non : la recherche fondamentale en biologie moléculaire a permis d’identifier la molécule responsable des troubles observés ce qui débouche sur des traitements et de nouvelles pistes thérapeutiques. La connaissance de la composition et des rôles de la membrane plasmique ( Cf cours) sont essentiels à la compréhension de la maladie, à son diagnostic et sa prise en charge.

les malades qui naissent aujourd’hui ont une espérance de vie supérieure de plusieurs dizaines d’années par rapport aux enfants malades qui naissaient il y a 50 ans : oui – non

la mucoviscidose est due à une anomalie dans la sécrétion du mucus : oui – non

Les organes et appareils de l’organisme touchés par la maladie :

Regrouper les organes touchés par système et appareil en nommant correctement les appareils et en citant leur fonction:

(ci-dessous:  correction du support donné en cours)

Organes touchés Appareil Fonction de l’appareil
bronches (épithélium respiratoire) appareil respiratoire respiration
foie , intestin grêle, pancréas (épithélium sécréteur) appareil digestif nutrition-digestion
glandes sudoripares de la peau( sueur hyper salée) appareil tégumentaire protection, limite de l’organisme
organe: canal séminifère  (absence) appareil reproducteur perpétuation