Littérature CE1 – CE2

Coucou les fées classe 🙂

J’entends ou je lis (si si les fées savent lire 😛 ) souvent des interrogations concernant la littérature ou lecture suivie.

Encore récemment, des T1 ou Pes ou débutants, ne savaient pas ce qu’on attendait d’eux dans cette matière (merci l’espe,  bref passons, ce n’est pas le sujet. ..).

 

Alors voilà,  je vais expliquer ici ma manière de faire. Bonne ou mauvaise, ce n’est pas vraiment la question, en tout cas, la fée que je suis s’est beaucoup interrogée et a réfléchi (si si les fées réfléchissent aussi 😛 ) à améliorer son fonctionnement. D’autant que depuis au moins 4 ans j’ai les CE1 et CE2 en même temps. Petite école signifie décloisonnements, quand les CE2 étaient avec les CM. Cette année j’ai le cycle 2 complet. Plus on est de fous. ..oups je m’égare!

 

Il faut aussi gérer les lutins petits lecteurs voir non lecteurs surtout en CE1. Bref c’est vrai que ce n’est pas simple.

Alors voilà, grâce à une découverte un jour sur le site de L’école de Crevette, en cherchant comment améliorer la gestion de la littérature, j’ai décidé de changer mon approche dans cette matière.  Mon mémoire de PE2 portait quand même sur le plaisir de lire, et croulant sous le boulot des classes multi multi niveaux dès mes débuts j’ai « lâchement » (je parle pour moi et ma conscience,  oui oui j’en ai une, non mais ça suffit ????) succombé à la facilité des questionnaires de lecture. Un passage, un questionnaire. ..

Bof, je n’étais pas satisfaite du tout. J’ai repris les choses en mains de fées. Plus de séparation de niveaux, le même livre pour tout le monde, déjà moins de préparations et moins de navigations d’un groupe à l’autre 😉 . Et moins, beaucoup moins de questionnaires. Je les laisse pour ce que j’appelle la lecture compréhension,  sur des textes plus ou moins courts, et sur les différents types de texte.

 

Je place donc mes lutins par binôme,  jamais les mêmes à chaque livre. De préférence un bon lecteur avec un plus faible et les très bons avec les non lecteurs (déjà eu 2 il y a 2 ans). Lecure silencieuse d’un passage, très important avant toute lecture à voix haute. Puis une seconde lecture silencieuse,  et si besoin le bon lecteur lit à voix basse à son binôme faible ou non lecteur. Je circule pendant ce temps, je fais lire un extrait à certains lutins en privilégiant les plus faibles mais je passe aussi écouter les autres, histoire qu’ils ne se sentent pas mal à l’aise 😉

Ensuite on passe à la lecture à voix haute, soit je fais un passage, début ou fin, soit uniquement par les lutins. Et petit à petit avec la confiance qui s’installe,  même les plus faibles lèvent la main 🙂 Je les fais lire en choisissant stratégiquement le bon passage, la bonne phrase pas trop difficile.

Et ensuite on parle. .. et ça les lutins ils adorent!  Les miens étant très bavards ils ont toujours des choses à dire.

De l’oral donc ! On reformule, on cherche les éléments de l’histoire,  on fait des hypothèses, on fait des débats… Je leur pose des questions de compréhension orales et je peux leur demander d’y réfléchir et d’écrire leur réponse au brouillon ou sur ardoise, histoire d’être sûre que tout le monde cherche (pas bête la fée non mais! ). J’essaie aussi d’utiliser la démarche de Lectorino et Lectorinette de Retz, qui consiste à se faire des images mentales de l’histoire, se mettre dans la peau des personnages…

Soit il y a une trace écrite, soit on garde tout ça bien au chaud dans la tête (j’ai déjà dit une fois de ne pas se laver les cheveux pour s’en rappeler la séance suivante. ..sauf que certain lutins m’ont pris aux mots lol. Je suis une fée blagueuse j’avoue mais les lutins à cet âge ne comprennent pas tous le second degré  😀 )

Pour la trace écrite,  j’ai copité ( 😉 ) ce que fait Crevette ICI. J’ai trouvé l’idée super. J’ai fait de belles étiquettes plastifiées, et je patafixe sur une affiche. Quand le livre est terminé, les lutins complètent la fiche de Crevette aussi, un peu modifiée en fonction du livre. D’abord de mémoire au crayon de bois, ensuite avec l’aide de notre belle affiche on résume.

 

Voilà en gros comment je m’y prends depuis maintenant 3 ans et je suis plutôt satisfaite 🙂 Les lutins adorent ces moments là,  et l’objectif principal selon moi en littérature est la compréhension d’une histoire lue ou entendue et l’accès à la culture. Donc même les lecteurs les plus faibles y arrivent. Je fais d’ailleurs une synthèse ou bilan à la fin,  je n’aime pas trop le mot évaluation en littérature. Et pour les plus faibles,  je lis les questions,  ils répondent soit en qcm soit en dictée à l’adulte si besoin.

 

Et vous,  comment gérez vous les séances de littérature?  🙂

 

A venir mes étiquettes pour les affiches 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *