Comment fabriquer un protège-cahier en tissu

Protèges cahiers

La problématique :

Mes cahiers de liaison :

Tout commence quand je suis nommée dur mon poste actuel. Pour les fameux achats du matériel scolaire, je fonctionne sur les stocks de l’école. Pour le cahier de liaison, ça sera des cahiers avec la couverture en polypropylène du fond de l’armoire. Ils sont de différentes couleurs. Cela ne me dérange pas. Cependant, ce que je ne savais pas c’était que pour uniformiser le cahier de liaison pour toute l’école, il avait été décidé d’avoir les mêmes protège-cahiers pour tout le monde.

Je me retrouve donc avec des cahiers ayant une couverture en polypropylène plus un protège cahier en plastique. Et comme les protège-cahiers sont un peu trop grands, le cahier se fait la malle. Je suis obligée, d’agrafer les protège-cahiers aux cahiers.

1er bilan : plastique + plastique + agrafes = ????

Mes cahiers de liaison à l’usage :

1er mois : des protège-cahiers reviennent déchirés sur la tranche. Je rappelle qu’il ne s’agit que de cahiers de liaison de maternelle. Donc avec une manipulation moindre…

Les mois suivants : protège-cahiers déchirés. Je les scotche. Je suis obligée d’en enlever certains en trop mauvais état. Je ne garde que la couverture en polypropylène.

Certaines couvertures en polypropylène se cassent. Déchirées. Comme coupées avec un cutter. Il me faut donc trouver une autre solution pour arrêter ce gâchis.

Mon plan d’action :

Trouver une alternative :

  • Aux protège-cahiers en plastiques.
  • Aux cahiers avec la couverture en polypropylène.

Mes souhaits :

  • Avoir des cahiers qui restent « propres » au moins un an. S’il peut durer les 3 à 4 années où j’ai mes élèves c’est encore mieux.
  • Utiliser le plus possible de la récupération.
  • Expliquer mes choix pour essayer de fédérer.

Action sur le terrain avec collecte de données :

Ma collecte de données :

  •  un article sur des alternatives aux cahiers en polypropylène.
  • Ici un tuto pour réaliser des protège-cahiers en tissu.

Actions sur le terrain :

  • Explication de mon projet aux parents.
  • Faire des essais de protège-cahier en tissu.

Surprises :

  • Sauvetage de cahiers : une grand-mère d’un élève me fait don de cahiers petit format de très bonne qualité mais jaunis par le temps. Sinon ils terminaient leur vie en déchetterie. J’ai de quoi tenir au moins 10 ans. Notre école est située non loin de la papeterie d’Etival Clairefontaine. Il s’agit de cahiers à défauts qui ont plus de 30 ans. Pour des cahiers de liaison ce sera parfait. (Malheureusement aujourd’hui il n’est plus possible d’en acheter ou d’en récupérer à l’usine)
  • Don de tissus : la même grand-mère, me donne des kilos de fins de rouleaux de tissus industriels. Il y avait beaucoup d’usines de tissages dans notre vallée.

1 protège-cahier puis 30 :

Pour moi le meilleur tuto en image et pas à pas est celui du site « d’Appel Juice » ici. Car elle montre la technique du patronage. Donc peu importe la taille du cahier, on sait comment procéder. De plus il faut être attentif à l’épaisseur du cahier.

Ma composition :

Protèges cahiers Protèges cahiers
Attention pour faire le patron penser à l’épaisseur de la tranche du cahier. Mon cahier bleu a une tranche d’1cm. Attention pour pouvoir retourner le travail ne pas coudre la partie rouge. J’avais fait l’ouverture proche d’un rabat et ce n’est pas très esthétique et il est plus difficile de réaliser la finition.
J’ai cousu les 3 épaisseurs de tissu en même temps pour gagner du temps avec ma surjeteuse.

Le tissu intérieur n’a pas beaucoup d’importance d’un point de vue esthétique car il ne se voit pas Protèges cahiers Protèges cahiers Et hop on enfile le cahier dedans. Je n’ai pas repassé le tissus (cf. L’autre photo) et une fois le cahier inséré on ne voit plus les plis. J’avais réalisé ce travail lors de la canicule.Protèges cahiersProtèges cahiersL’étiquette mesure 7/4 cm. Elle est découpée dans une chute de feutrine. Et brodée au point chaînette. Tuto de ce point iciRésultat final. Avec l’étiquette cousue au point feston surjeté tuto 

Évaluation de mon projet :

Inconvénients : 

  • Il faut un peu de temps.
  • Besoin au moins d’une machine à coudre.

Avantages à ma manière (avec la récup’) :

  • Coût nul (hormis le courant pour mes machines). En effet tout est récupéré, du fil à coudre jusqu’au tissu et même les machines utilisées.
  • Solidité : cela fait deux ans qu’ils sont utilisés et toujours en super état.
  • Lavable en machine (juste penser à découdre puis recoudre l’étiquette si besoin de laver à température élevée).
  • Impact environnemental : réduction des déchets plastiques et sauvetage de tissus.
  • Lien social : échange avec les parents très positifs.
  • L’étiquette en relief est une aide à l’apprentissage de l’écriture du prénom en maternelle.
  • Ils sont beaux, les enfants, les parents et la maitresse adorent

Je ne reviendrai pas en arrière !

Laisser un commentaire