La Révolution française : corrigé et paragraphe argumenté

Voici le corrigé de l’évaluation de 4ème sur la Révolution française. Sara (4°4) a bien réussi l’exercice I (questions de cours / question 2 à compléter) et l’exercice II (analyse de documents sur le rôle du roi pendant la Révolution).



Mervat a rédigé un très bon paragraphe argumenté en répondant en deux parties à la question :

« Comment la France est passée d’une monarchie absolue à une république ? »

Le passage d’un régime politique à un autre est expliqué et Mervat apporte des connaissances du cours pour préciser ses idées. La prochaine étape sera d’utiliser les documents de l’évaluation pour illustrer son propos (cela est attendu au Brevet).

9 commentaires

  1. baron chantal dit :

    Bonjour,
    j’aurai aimer avoir les questions pour pouvoir aider mon petit fils Nohann
    D’avance je vous en remercie
    Cordialement

    Mme BARON ( la mamie)

  2. rer dit :

    Bonjour
    Je trouve que ce texte et parfaitement bien rédigé Bravo sara!!!
    mais pourrais-je avoir le sujet de l’évaluation s’il vous plait

  3. a.fabregas dit :

    bravo simplement bravo si seulement un de mes elevrs pouvait fournir un tel travail

  4. amelous! dit :

    un très beau paragraphe mais je tiens a dire que la mort du roi a été proclamé le 15 janvier 1793, et c’est le 23 janvier 1793 qu’il a été décapité.
    bravo à l’auteur!

  5. Vincent dit :

    Magnifique paragraphe , mes compliments a son auteur .

  6. C’est exact. Bien qu’elle naisse 3 jours avant, on peut tout de même considérer que le véritable acte fondateur de l’Assemblée nationale est le serment du jeu de paume, moment où les représentants du peuple s’engage à donner une constitution à la France. Cette confusion entre « constitution » et « assemblée nationale » dans un devoir de 4ème mérite donc de l’indulgence mais il est bon de rétablir la justesse des faits.

  7. waltrowski sara dit :

    le serment du Jeu de Paume du 20 juin 1789 ne consiste pas à former comme le dit « sara » une assemblée nationale. Les députés du tiers état siégeant alors aux états généraux, entre autre auxquels viennent s’ajouter ensuite ceux des deux autres ordres, vont prêter dans la salle du jeu de paume le serment de donner une constitution à la France. les députés considéraient alors que la France n’avait pas de constitution bien qu’elle en avait : une constitution coutumière et non écrite. attention, l’assemblée nationale est formée dès le 17 juin 89.

  8. egrange dit :

    En plein dans le « mirent » ! Des fois mon stylo rouge dérape…

  9. Cleofide dit :

    Ah !, catastrophe ! Cher Emmanuel, allez tout de suite recopier 100 fois ‘mettre’ au passé simple à la troisième du pluriel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *